heureux-qui.com
Image default
Voyage & Loisirs

Séjour en Chine : découvrir Xinjiang entre l’Orient et le Moyen-Orient

Séjour en Chine : découvrir Xinjiang entre l’Orient et le Moyen-Orient

La région autonome ouïgoure du Xinjiang est une immense contrée qui mérite le détour le temps d’un séjour en Chine. Elle est localisée dans le nord-ouest du pays à proximité des provinces du Qinghai à l’est et du Gansu et partageant aussi des frontières avec le Pakistan, la Russie, le Kazakhstan, l’Inde, l’Afghanistan… Bien qu’elle soit immense, elle est peu peuplée. Elle est constituée d’un paysage désertique orné des plus hautes montagnes de la planète où vivent les bergers nomades. Ce qui démontre que le Xinjiang est réellement un univers à part. Ce sera un lieu exceptionnel où il est possible de vivre une expérience hors du commun.

La région du Xinjiang en quelques lignes

D’après l’histoire, le Xinjiang a connu une longue période de conquête, notamment depuis des milliers d’années. Un grand nombre de dynasties et de royaumes chinois convoitaient le territoire. Pour votre information, il faut aussi savoir que de nombreux sites de Chine inclus dans l’axe de la Route de la Soie se trouvent dans la région. Cette région est aussi très précieuse. D’ailleurs, les puits pétrolifères peuplant ses paysages désertiques en témoignent.

Aux portes de l’Asie Centrale, la région propose une population aux origines diverses. On peut alors y retrouver bien sûr les Ouïgours, les Kirghizes, les Kazakhs, et les Han. Chacune de ces ethnies a su préserver leur langue et leur culture bien qu’elles se côtoient dans ce territoire. Ce qui démontre clairement les intérêts à visiter la région au cours d’un voyage en Chine. D’ailleurs, sur ce site, vous aurez diverses informations utiles pour organiser un voyage au Pays du Soleil-Levant.

Quelles sont les expériences à vivre et quels sont les sites à visiter dans le Xinjiang ?

Le Xinjiang est une région qui réserve de nombreuses surprises en tant que destinations touristiques. Le territoire est riche d’histoire. Comme affirmée précédemment, elle abrite un grand nombre de peuples de différentes origines. Ce qui en fait un lieu exceptionnel où il est possible de découvrir des cultures diverses. En plus de ces aspects, Xinjiang offre également des paysages attrayants et différents de ce qu’on peut voir habituellement en Chine. La Nouvelle Frontière, comme on traduit Xinjiang est la promesse d’une aventure sans égale. Pour égayer votre escapade, vous pourrez notamment inclure les lieux et les expériences suivantes dans votre itinéraire.

Une escapade culturelle dans le village de Mazha et de la vallée de Tuyugou

Une fois dans le Xinjiang, notamment dans la vallée de Tuyugou, vous pourrez faire un tour dans le village de Mazha. Cet endroit vaut vraiment la peine d’être visité. Il s’agit d’ailleurs du plus ancien village ouïgour de la région sachant qu’il a été créé il y a plus de 1700 ans. Ce sera une occasion de voir de près la culture de l’ethnie ouïgoure, mais aussi quelques exemples de l’architecture du village.

Sur place, on constate l’atmosphère sereine qui y règne. D’autant plus que tout a été préservé sur les lieux. Ce qui plonge les visiteurs dans un monde très particulier sortant de l’ordinaire. Même l’architecture des maisons est restée intacte, notamment à base d’argile. Malgré la présence des touristes, l’authenticité des lieux est au rendez-vous. En plus du village de Mazha, la vallée de Tuyugou abrite également de magnifiques grottes bouddhistes. Ce qui en fait un lieu de pèlerinage important pour les musulmans.

Une évasion hors du commun dans le désert du Taklamakan

Bien sûr, un voyage en Chine permet également d’explorer un désert. Il s’agit de celui du Taklamakan. Il s’agit de l’un des plus vastes déserts de la planète. Le site est constitué d’une immense étendue de dunes de sable parsemées de plaines argileuses et de cailloux. Si autrefois, une balade dans ce désert était risquée, actuellement, les visiteurs pourraient vivre une expérience unique en voiture ou à dos de chameau. D’ailleurs, un grand nombre d’agences spécialisées proposent des sorties vivifiantes.

Les balades à travers ce désert donnent l’occasion aux visiteurs de découvrir un environnement à la fois étrange et fabuleux. D’ailleurs, cela s’explique par le contraste entre le bleu du ciel et les couleurs dorées du sable sans oublier les couleurs ocre des plaines argileuses. Encore, les dunes peuvent atteindre 100 mètres de haut ou même 300 mètres pour certaines. Le décor est tellement impressionnant qu’on a l’impression d’être dans le Sahara. Au gré de cette aventure au cœur de cet océan sablonneux, il est possible de tomber sur des cités perdues.

S’immerger dans le bouddhisme dans les grottes aux mille bouddhas de Kizil

Pour cette étape, les voyageurs auront la chance d’avoir le reflet du bouddhisme sur la Route de la Soie. L’aventure se déroule notamment dans la région de Kuga qui abrite les grottes de Kizil. Il faut dire que le site raconte pleinement l’histoire de la région. Il donne un aperçu sur l’arrivée du peuple Han et l’islamisation de la province ainsi qu’une grande partie de l’histoire des peuples d’Asie Centrale.

Généralement, les grottes renferment des fresques qui dateraient du 3e et 9e siècle. Il faut dire que les grottes sont réellement différentes de ce que l’on peut voir habituellement en Chine. À partir des fresques, on peut constater une partie de la vie des peuples qui sont venus dans la région. Les détails des fresques démontrent le Bouddha Sakyamuni, de scènes de vie courante, des contes populaires… Comme certains livres constatent, c’est que les fresques de Kizil sont comme une encyclopédie de la vie traditionnelle au 3e siècle à Kuga. C’est-à-dire un mélange de cultures d’Asie Centrale. Dans tous les cas, une dizaine de grottes seulement sont accessibles aux visiteurs en raison de la préservation des autres.

Goûter à l’art culinaire particulier du Xinjiang

La découverte culinaire reste notamment une expérience immanquable lorsqu’on visite un pays. Et la région du Xinjiang n’est pas une exception. D’autant plus qu’elle soit très différente des autres régions de Chine. Bien qu’on ait affirmé que la grande majorité du territoire du Xinjiang soit désertique, il faut dire que le climat y est doux et continental. Le soleil est, certes, présent toute l’année, mais les températures peuvent variées. Ce qui lui permet notamment de produire des fruits comme la poire, le raisin, la datte, la figue… Avec les glaciers, on peut y retrouver des prairies et des lacs. Ce qui donne l’opportunité d’y retrouver de la bonne viande de mouton et de bœuf. Il faut dire qu’en termes de cuisine, il est possible de faire quelques découvertes dans le Xinjiang.

Selon les avis de ceux qui ont déjà eu l’occasion d’y faire un tour, la cuisine du Xinjiang serait similaire à la cuisine musulmane d’Europe. Parmi les spécialités qu’il sera possible d’expérimenter sur place, on peut distinguer Kaoquanyang qui est l’agneau entier rôti. Il s’agit d’un plat populaire qui est un repas copieux pour 10 personnes. Pour ce repas, on préparera notamment les cuisses, les brochettes ou encore des tranches. Le Xinjiang consomme également les brioches fines à la vapeur appelées aussi Baopibaozi tout comme le reste de Chine, seulement, la farce pour Xinjiang est garnie avec de la peau de mouton fine. En plus de ces spécialités, il y a également ce qu’on appelle les plats à manger à la main, très prisés de l’ethnie Ouighoure. Il peut s’agir d’un plat constitué de nombreux ingrédients comme le riz associé à des carottes, côtelettes d’agneau, aubépines, oignons, cumin, poivre du Sichuan, raisins secs, oignons… Pour les desserts, en plus des fruits, il est possible de déguster des pâtisseries orientales locales.

S’aventurer dans le Grand Canyon de Tianshan

À proximité des Grottes des Kizil, c’est-à-dire à Kuga au pied de la chaîne de montagnes Tianshan, les visiteurs pourront rejoindre l’une des merveilles naturelles impressionnantes du pays. Il s’agit du Grand Canyon de Tianshan. Le site est localisé au fond d’une vallée attrayante ornée de falaises ocrées. C’est un réel plaisir pour les yeux. Il s’agit d’un chef-d’œuvre de la nature qui s’était formé des centaines de millions d’années auparavant. Ce sont le vent, l’eau et l’érosion qui ont su offrir un paysage idyllique. D’ailleurs, les couleurs sur le site changent en fonction de la rotation du soleil. Ce qui fera un lieu d’aventure exceptionnelle.

Sur le site, les voyageurs seront conviés à parcourir un sentier de plus de 5 km à travers des paysages impressionnants entourés de falaises et des pics. Le parcours mène vers une grotte. Ce sera une expérience que l’on ne peut trouver ailleurs. Ce serait donc intéressant de l’inclure dans l’itinéraire.

Profiter de l’animation du Grand Bazar de Kashgar

Le Grand Bazar de Kashgar est aussi connu comme le grand bazar de l’Asie Centrale. Ce qui démontre clairement l’importance de ce site sur le plan touristique. Il s’agit d’ailleurs d’un marché qui existe depuis deux millénaires. Jusqu’à aujourd’hui, le marché a su préserver son atmosphère animée. Seulement, il est ouvert tous les jours durant la semaine et que certaines parties, notamment celles qui sont les plus animées ne s’ouvrent que le dimanche.

On y trouve notamment de tous les produits locaux comme les fruits, les légumes et les épices, les vêtements, l’électroménager, mais aussi d’autres articles venus d’autres pays comme les produits artisanaux du Pakistan, les fruits secs d’Arabie Saoudite… Il y en aura pour tous les goûts. Ce sera l’endroit idéal où ramener des souvenirs. En plus d’être un marché, ce sera aussi l’endroit idéal où rencontrer les minorités locales qui se reconnaissent par leurs habits.

Autres articles à lire

Vacances : combien coûte un test PCR à l’étranger ?

administrateur