heureux-qui.com
Loisirs

Risque de confinement : quelles activités pratiquer pour tuer l’ennui ?

Risque de confinement
Notez cet article

Apparue vers la fin de l’année 2019, la pandémie de la Covid19 n’est pas prête de s’arrêter. Et pour cause, depuis le début de ce mois d’octobre 2020, une nouvelle vague est en train de se profiler aussi bien en France que dans la plupart des pays européens. Dans ce contexte, un nouveau confinement est à envisager. Si cela se confirmait, quelles activités pratiquer pour tuer l’ennui ?

Le coronavirus et le risque de confinement

À chaque fois qu’une pandémie survient, le confinement des personnes saines et la mise en quarantaines de celles malades ont été toujours mis en place. Cela permet d’éviter la propagation du virus responsable de la maladie et l’éradication rapide de celle-ci. Dans le cas du coronavirus, il n’y a donc rien de nouveau. Toutefois, au cours de cette période, de nombreuses personnes se retrouvent sans activités et oisives à la maison.

Alors qu’un nouveau confinement se profile à l’horizon, c’est donc à raison que de nombreuses personnes s’inquiètent de tous les inconvénients liés à cette mesure. Toutefois, si on peut noter que cette période est propice à l’oisiveté, certains chiffres donnent une idée des activités qui ont occupé les Français pendant le premier confinement. Ainsi, à défaut de jouer Escape Game Paris, Statista Research Department constate que :

  • 57 % de Français ont passé leur temps devant la télé ;
  • 44 % de Français ont surfé sur la toile ;
  • 38 % ont passé une grande partie de leur temps à converser avec leur proche via les canaux digitaux ;
  • 29 % ont fait la cuisine ;
  • 28 % se sont intéressés au bricolage et au jardinage ;
  • etc.

En effet, bien d’autres activités ont occupé les habitants de l’hexagone hormis celles suscitées. C’est le cas de la lecture ou encore de la musique.

Reconfinement et nouvelles activités à découvrir

Si un nouveau confinement devait avoir lieu, les Français devraient se préparer à vivre à nouveau dans leur maison pour un bon moment. Ils devraient par ailleurs limiter de façon drastique leur déplacement dans les zones à risque. Dans ce contexte, quelles nouvelles activités explorer ?

Visiter virtuellement des musées : aujourd’hui, c’est bien possible de visiter des musées depuis chez vous. Si vous êtes donc un fan d’art, vous savez désormais quoi faire si un nouveau confinement se décidait. Toutefois, si vous êtes un amateur des jeux d’aventure ou des énigmes, alors n’hésitez pas à aller à la découverte des rues et monument de Genève avec Escape Game Genève.

Faire des formations en ligne ou regarder des conférences : on peut être en plein confinement et bénéficier également d’un bon niveau d’instruction. Ainsi, c’est le moment plus que jamais de suivre des formations dans votre domaine de prédilection ou encore de suivre des conférences sur des thèmes spécifiques.

Tenir un journal de bord : c’est une activité absolument magnifique que vous devriez essayer, quel que soit votre domaine de compétence. En effet, une crise comme la pandémie du coronavirus ne survient que de façon irrégulière dans l’histoire de l’humanité. En tant que témoin de ce grand événement qui mit à l’arrêt l’ensemble de la planète, quoi de plus normal que de faire un point dans un document ?

Ces activités ajoutées à celles déjà pratiquées pendant le précédent confinement ne manqueront pas de vous donner un bon goût de cette période. Toutefois, soyez créatifs !

Confinement et risques d’abus

Vous l’aurez remarqué, le confinement est bien propice au farniente, mais c’est aussi une période ou on note de grands abus. Il s’agit surtout des violences conjugales et des nombreux cas d’avortement après cette période sensible. Une fois encore, ces abus ne sont en aucun cas des activités. Il faut savoir à cet effet se contrôler au cours de cette période afin de bien la vivre. Ainsi, pour un bonus en termes de distraction faites-vous plaisir avec l’énigmatique Escape Game Annecy.