heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Voici les aliments les plus toxiques


La cuisine ne réserve pas que des bonnes surprises. Certains aliments, a priori comestibles, peuvent en fait se révéler hautement toxiques s’ils ne sont pas bien préparés. Voici ceux qui sont les plus dangereux.

Le manioc

Les fans de Koh-Lanta connaissent bien cette racine. Ce tubercule, très courant en Afrique et Amérique du Sud, est très intéressant en termes de nutrition. Mais il doit absolument être bien cuit. En effet, cru, il renferme une enzyme qui contient du cyanure. Elle ne disparaît qu’après avoir fait tremper puis sécher la racine avant de la cuire.  

annie-spratt-zghezlvec9g-unsplash-taille640_5f9042b744121.jpg

©annie-spratt-unsplash

Les cacahuètes

Cet indispensable des apéritifs est pourtant responsable de plusieurs cas de décès chaque année à la suite de réactions allergiques. D’après les estimations, près de 1% de la population mondiale est allergique aux arachides, dont la cacahuète est la graine. Gonflement des lèvres, vomissement… Il est recommandé de bien lire la composition des produits pour cette population à risque.

sketch-8lbcvcznmyw-unsplash-taille640_5f9042e80a1c2.jpg

©sketch-unsplash

Les feuilles de rhubarbe

En compote ou en tarte, la rhubarbe peut être un vrai régal. Mais attention, seule sa tige est comestible. Ses feuilles contiennent des toxines qui peuvent provoquer de graves réactions et potentiellement provoquer un coma.  

monika-grabkowska-7qkxn0ulgki-unsplash-taille640_5f904311a5bdd.jpg

©monika-unsplash

 

Le fugu

Son nom rigolo cache en fait un véritable tueur. Le fugu, ou poisson ballon, est un mets dont les Japonais raffolent. D’ailleurs, on le trouve exclusivement au pays du Soleil -Levant. Mais avant de pouvoir le servir, les chefs doivent suivre une formation ad hoc. Le fugu contient des parties vénéneuses qui peuvent être fatales à celui qui les mange. 

yoshikazu_tsuno_afp-taille640_5f90433ea37e8.jpg

©yoshikazu_tsuno_afp

Les baies de sureau

Il y a un bon (noir) et un mauvais sureau (yèble). Mais le bon sureau doit aussi être utilisé avec précaution. En effet, ses baies sont potentiellement dangereuses (vomissements et diarrhées) si elles sont consommées crues. La substance toxique disparaît à la cuisson.

cam-james-qtdsldrnpua-unsplash-taille640_5f904368ce851.jpg

©cam-james-unsplash

Les champignons

Les Français savent bien que tous les champignons ne sont pas comestibles. Et pourtant, chaque année, les centres antipoison rapportent des cas d’intoxications. Le problème ? Si certains sont appétissants, ils sont en revanche potentiellement toxiques. Les experts recommandent de toujours prendre en photo ceux qu’on s’apprête à déguster afin d’aider les médecins à trouver le bon remède.

agaric_jaunissant-taille640_5f9043b1a7ea1.jpg

L’agaric jaunissant n’est pas comestible ©Société mycologique de France (SMF)
Retrouvez toute l’actualité Santé ICI



Source link

Autres articles à lire

Le sommet de la tour Eiffel désormais rouvert au public

adrien

Tout savoir sur Pascal Balland, le compagnon de Laeticia Hallyday

adrien

Les meilleurs appareils photos de 2021

adrien

Milou, Idéfix, Snoopy… à quelle race de chien appartiennent-ils ?

adrien

Koh Lanta Allstars : voici le casting des aventuriers

adrien

Noël 2020 : voici les jouets à mettre sous le sapin cette année

adrien