heureux-qui.com
Fil Info

Voici les aliments à ne surtout pas consommer avant une séance de sport

Notez cet article


Pour supporter une séance de sport, le corps a besoin d’énergie. C’est pourquoi il est essentiel de manger avant l’effort. Mais pas n’importe quand, ni n’importe quoi.

Tout d’abord, il faut savoir qu’il est conseillé d’attendre entre 1h et 1h30 entre le moment de la collation et le début de l’entraînement. Après un repas, il est préférable d’attendre la fin de la digestion, c’est-à-dire deux à trois heures. Cela permettra de laisser le temps au tube digestif de fournir à l’organisme les nutriments et l’énergie contenus dans les aliments ingérés. Mais quels sont ceux qu’il faut éviter de consommer avant une activité sportive ?

les crudités

Sur la liste des aliments à proscrire de son alimentation avant l’exercice, on retrouve notamment les crudités. En effet, les légumes crus sont moins digestes que les légumes cuits, et contiennent des fibres. De manière générale, tous les aliments riches en fibres peuvent provoquer des gaz et des ballonnements, qui risquent de nous incommoder pendant le cours.

les biscuits

Les biscuits, bonbons, et autres gourmandises au chocolat sont des en-cas déconseillés car ils sont très riches en sucres rapides. Ils vont donner un coup de boost, mais seulement à court terme. Au lieu d’être assimilés petit à petit, les sucres rapides sont absorbés immédiatement par l’organisme et engendrent une montée rapide du taux de sucre dans le sang. Mais la glycémie va très vite chuter, ce qui peut notamment causer des vertiges.

les épices

Pour profiter pleinement et agréablement de sa séance de sport, il faut également proscrire les plats trop relevés à base de piment ou de poivre. Les épices ont tendance à augmenter l’acidité de l’estomac et à enflammer la paroi de l’œsophage, ce qui favorise les remontées acides et des brûlures d’estomac. Avant une compétition ou un entraînement, il vaut donc mieux laisser de côté le poulet thaï au curry ou encore l’émincé de bœuf à la moutarde. 

les plats gras

Enfin, on évite tous les aliments particulièrement gras tels que les viennoiseries, chips, charcuterie, pizzas, mais aussi les plats cuisinés industriels. L’organisme met assez longtemps pour digérer les lipides. Le système digestif risque donc d’être encore occupé durant l’effort. Or, digestion et sport ne font pas bon ménage. Cela peut engendrer une sensation de lourdeur, des ballonnements et autres inconforts digestifs, qui vont entraver significativement la performance.

Retrouvez toute l’actualité liée à l’alimentation ICI



Source link

Autres articles à lire

Chine, Iran, Inde… Ces pays où l’épidémie de coronavirus repart

adrien

Greenastic : la première jardinerie écoresponsable 100 % digitale

adrien

Vacances d’été : 69 % des Français comptent lire plus de livres pendant la saison estivale

adrien

Smartphones, TV… les importations responsables de 53% des émissions de CO2 de la France

adrien

Coronavirus : le coût du vaccin développé par Sanofi et GSK sera «à moins de 10 euros»

adrien

«Je me fiche qu’il n’aime pas les Noirs» : le rappeur 50 Cent annonce qu’il votera pour Donald Trump

adrien