heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Voici les 3 meilleurs shampoings d’après 60 millions de consommateurs


Les meilleurs shampoings ? Non mais allô quoi ! Pour nous aider à y voir plus clair, le magazine 60 millions de consommateurs a passé au crible 12 shampoings de marques différentes pour nous livrer son top 3 de ceux à privilégier.

Avec de plus en plus de perturbateurs endocriniens et autres sulfates ultra décapants pour nos cuirs chevelus sensibles, la recherche du shampoing le plus doux et respectueux de la santé est effectivement devenue cruciale pour beaucoup de Français en quête du meilleur pour eux et leur famille.

Mais les rayons des supermarchés sont inondés de marques toutes plus différentes les unes que les autres, avec des promesses plus ou moins convaincantes, à l’heure où le «greenwashing» (pratique commerciale consistant à utiliser des arguments environnementaux souvent trompeurs pour vendre des produits qui ne sont pas, la plupart du temps, si verts) est particulièrement décrié.

Sur le podium du magazine 60 millions de consommateurs on retrouve 3 shampoings qui se distinguent de tous les autres.

Shampoing bio daily care de Logona

Idéal pour un usage fréquent au quotidien, le shampoing bio daily care de Logona à l’Aloes, l’huile d’olive et à la verveine (6,50 € les 250 ml) avec ses composants bio, est recommandé par les experts. Ce shampoing nettoie les cheveux en douceur grâce à sa base lavante à base de sucre. Logona, aux produits vegans, répond à la charte BDIH, cosmétiques naturels contrôlés. La marque est membre du label allemand NaTrue, qui regroupe des fabricants de produits cosmétiques naturels et biologiques, dont l’objectif est de proposer un référentiel exigent et transparent pour la fabrication des cosmétiques naturels. 

Shampoing pour cheveux normaux de Monoprix bio

Chez Monoprix Bio, c’est le shampoing pour cheveux normaux aux extraits d’aloe Vera et de tilleul (3,50 € les 250 ml) qui remporte les faveurs du magazine. Attention cependant car il contient des composants pouvant être allergènes ou irritants, comme l’ammonium lauryl sulfate, un tensioactif sulfaté qui n’est pas autorisé par tous les organismes bio comme le label allemand BDIH. En effet, bien qu’il fasse partie des sulfates moyennement irritants, l’Ammonium Lauryl Sulfate possède tout de même un pouvoir irritant (il peut assécher certaines peaux, et provoquer des rougeurs et des démangeaisons).

Shampoing monoï et huile de macadamia d’Energie Fruit

Sans sulfates et vegan, le shampoing à l’huile de monoï et de macadamia bio d’Energie Fruit (4,50 € les 250 ml), qui annonce 95 % d’ingrédients naturels et 0 % de sulfates, sort lui aussi du lot, selon 60 millions de consommateurs. A noter tout de même que s’il ne contient pas de tensioactifs ni de silicones, il «embarque, en fin de formule, du polyquaternium-10, antistatique, irritant et polluant», indiquent les experts du célèbre magazine. De plus, il ne possède pas de label bio, contrairement aux deux autres.



Source link

Autres articles à lire

Ligue 1 : Le PSG renverse Saint-Etienne in extremis (3-2) et revient à un point de Lille dans la course au titre

adrien

Pékin Express : une séquence avec les Parisiennes contrarie les internautes

adrien

plus de 1.500 élus appellent à l union de la gauche

adrien

Jean-Michel Blanquer annonce un plan de lutte contre le décrochage scolaire

adrien

Les 8 mangas à lire en octobre

adrien

La moitié des Français satisfaits de leur corps après le confinement

adrien