heureux-qui.com
Fil Info

Voici les 15 ponts les plus spectaculaires du monde

Notez cet article


Quelles que soient leurs dimensions, l’époque de leur construction, les matériaux utilisés pour les réaliser, qu’ils soient purement utilitaires ou tout simplement récréatifs, les ponts ne cessent de nous impressionner et de nous apporter notre lot de sensations fortes.

Voici notre sélection des ponts et passerelles pour piétons les plus spectaculaires du monde.

LE PONT en verre de zhangjiajie (chine)

Situé dans les extraordinaires montagnes chinoises de Zhangjiajie, dans le centre de la Chine, ce pont en verre est l’un des plus longs et hauts du monde. Perché à 300 m au-dessus du sol et mesurant 430 m en longueur, il relie deux sommets de ce parc naturel de la province du Hunan. Œuvre de l’architecte israélien Haim Dotan, il est l’une des attractions touristiques majeures de ce site classé par l’Unesco et célèbre pour ses montagnes escarpées et entourées de nuages. Ouvert au public en 2016, il peut accueillir 800 personnes simultanément, avec un nombre de visiteurs limité à 8.000 par jour.

dm_img_paysage_avant_crop_000_fd7rp_60141dbab6243.jpg

[© Fred DUFOUR/AFP]

LE TITLIS CLIFF WALK (SUISSE)

Inaugurée en 2014, cette passerelle se trouve dans le massif alpin du Titlis, près d’Engelberg, au cœur de la Suisse. Pont suspendu le plus haut d’Europe, il offre un point de vue extraordinaire sur les sommets mythiques comme l’Eiger ou la Jungfrau. Construit à plus de 3.000 m d’altitude, il mesure seulement un mètre de large sur 100 m de long, avec un précipice de 500 m sous les pieds. Poussée d’adrénaline garantie ! D’ailleurs, des nerfs d’acier, aussi solides que les câbles qui tiennent l’ouvrage sont nécessaires pour effectuer la traversée, d’après les responsables qui gèrent le site. Personnes souffrant de vertige s’abstenir !

dm_img_paysage_avant_crop_22562622336_831efdd437_o1_601428d692e30.jpg

[© John ENGLART (TAKVER)/CC BY-SA 2.0]

le ROYAL gorge bridge (états-unis)

Localisé près de la ville de Cañon City, dans le Colorado, le pont constitue le clou de la visite du Royal Gorge Bridge and Park, un parc à thème proposant à ses visiteurs de nombreuses activités des deux côtés de la gorge. Suspendu à 291 m au-dessus de la rivière Arkansas, ce pont a longtemps détenu le record du pont le plus haut du monde, de sa date création en 1929, jusqu’en 2001. L’actuel détenteur du record est le pont chinois du Beipanjiang, mis en service en 2016, qui franchit un précipice d’une hauteur sous pont de 565 m. Néanmoins, le Royal Gorge Bridge occupe toujours la première place du classement des ponts les plus hauts des Etats-Unis.

dm_img_paysage_avant_crop_stephen-walker-y4povuzu9yo-unsplash_60143e3f5536d.jpg

[© Stephen WALKER/UNSPLASH]

LE PONT SUSPENDU CAPILANO (CANADA)

Cette passerelle qui enjambe la rivière Capilano est l’une des attractions les plus visitées et la plus ancienne de la région de Vancouver, en Colombie-Britannique, au Canada. En effet, cette attraction iconique de Vancouver a été bâtie en 1889, et a été intégralement reconstruite et sécurisée en 1956. Perchée à 137 m de hauteur au-dessus d’un canyon de 70 m de profondeur, elle permet aux visiteurs d’effectuer une traversée impressionnante en plein cœur de la forêt. Ceux-ci cheminent à travers la frondaison de cèdres géants et d’autres conifères majestueux. Malgré la beauté de la traversée, la prudence et le respect des règles de sécurité restent de mise car plusieurs accidents mortels ont déjà eu lieu.

dm_img_paysage_avant_crop_5427462054_5d8f683356_o_602118976c348.jpg

[© Michelle R. LEE/CC BY-NC-ND 2.0]

LE PONT d’HUSSAINI (PAKISTAN)

Réputé pour être l’un des ponts les plus dangereux du monde, il permet de franchir la rivière Hunza entre deux falaises, non loin du village de Hussaïni, dans le nord du Pakistan. D’une longueur de 140 m, il a été construit à l’origine avec de simples cordes et planches par les habitants de cette région enclavée, depuis il a été renforcé par l’utilisation de câbles d’acier ou de métal. En 2011, une mousson dévastatrice l’a tout de même emporté. Bien que réparé ou reconstruit à de nombreuses reprises, ce pont ne bénéficie malheureusement pas d’un entretien régulier. Sa traversée peut donc s’avérer périlleuse en raison notamment du manque de nombreuses planches sur lesquelles assurer ses pas surtout lorsque des vents violents balayent la passerelle.

dm_img_paysage_avant_crop_48845458893_5d0207edb3_o_602129961fa19.jpg

[© TESEUM/CC BY-NC 2.0]

LA PASSERELLE DE L’AIGUILLE DU MIDI (FRANCE)

Nichée à 3.842 m d’altitude, l’Aiguille du Midi offre un panorama époustouflant sur le massif du Mont-Blanc situé à cheval entre la France, l’Italie et la Suisse. L’accès se fait depuis Chamonix en prenant place à bord de deux téléphériques successivement. Une fois arrivé à la gare supérieure du téléphérique de l’Aiguille du Midi située à 3.777 m d’altitude, il faut emprunter cette passerelle à l’air libre qui relie le piton nord au piton central afin de parvenir enfin au sommet. Frissons garantis ! Mais pour les vrais amateurs de sensations fortes, il reste l’attraction-phare du site au nom explicite «Le Pas dans le Vide». Il s’agit de se tenir au-dessus d’un vide vertigineux dans une cabine en verre, arrimée au piton central de l’Aiguille du Midi.

dm_img_paysage_avant_crop_15053667676_81787e08f6_o_6023c8531d684.jpg

[© Thierry LLANSADES/CC BY-NC-ND 2.0]

LE PONT SUSPENDU DE Q’ESWACHAKA (pérou)

Reliant les deux rives de la rivière Apurimac, ce pont de corde est construit grâce à une technique vieille de 600 ans appartenant à la civilisation inca. De longues cordes et cordelettes sont tressées à partir d’une paille spéciale pour être ensuite assemblées afin de constituer les différentes parties du pont. Il s’agit du dernier pont en fibres végétales qui existe encore au Pérou. Résistant mal aux intempéries, les habitants de la région se réunissent chaque année pour le restaurer durant quelques jours. A noter que seulement quatre personnes sont autorisées à s’engager dessus au même moment.

dm_img_paysage_avant_crop_inka_suspension_bridge_qeswachaka_dsc_2730_6024186811d19.jpg

[© Aga KHAN (IT)/CC BY-SA 4.0]

LE pont de Langkawi (malaisie)

Soutenue par huit câbles ancrés sur un pylône de 81,5 m de haut, cette passerelle à haubans à la forme incurvée permet de se promener au-dessus de la forêt tropicale et de flotter dans les airs. Situé à 708 m au-dessus du niveau de la mer, le Langkawi SkyBridge mesure 125 m de long sur 1,8 m de large. Accessible par téléphérique, il est devenu l’attraction principale des îles de Langkawi, en Malaisie. Depuis ce pont, les visiteurs peuvent profiter d’une vue d’ensemble incroyable sur l’archipel malaisien ainsi que sur la baie de Datai.

dm_img_paysage_avant_crop_000_1417hq_602bff30ce351.jpg

[© Mohd RASFAN/AFP]

LE PONT DU TRIFT (SUISSe)

Ce pont piétonnier suspendu est l’un des plus spectaculaires des Alpes suisses. Haut de 100 m et long de 170 m, il se balance au-dessus de la région du glacier du Trift, dans le canton de Berne. Construit en 2004 puis remplacé en 2009 par une structure plus sûre et plus facilement accessible, ce pont permet à ceux qui le parcourent d’avoir une vue imprenable sur le lac glaciaire bleu turquoise.

dm_img_paysage_avant_crop_3781557946_a4db01e84d_o_copier_602e7cbd63eb8.jpg

[© N3M3SJ/CC BY-NC-ND 2.0]

LE PONT U BEIN (BIRMANIE)

Plus grand pont en teck du monde, l’ouvrage mesure 1,2 km de long et enjambe le lac Taungthaman, à Amarapura, ancienne capitale royale située dans le centre de la Birmanie. Lors du transfert de la capitale à Mandalay au milieu du XIXe siècle, une partie du bois du palais d’Inwa a servi à la construction de ce pont. Celui-ci est constitué de plus d’un millier de piliers de teck dont certains ont été remplacés depuis par des supports en béton. Extrêmement fréquenté par les habitants des environs dans leurs déplacements quotidiens, il l’est aussi par les nombreux touristes venus des quatre coins du monde pour l’admirer. Ils viennent dans cet endroit magique surtout à l’aube ou au coucher du soleil pour pouvoir photographier cette véritable icône birmane avec la meilleure lumière.

dm_img_paysage_avant_crop_42448334405_5ee1bd42e4_o_602e8de8a3630.jpg

[© D.STANLEY/CC BY 2.0]

LE PONT DE CORDE DE CARRICK-A-rede (irlande du nord)

Ce célèbre pont de corde relie l’île de Carrick au reste de l’Irlande du Nord. A l’origine, il servait de lieu de passage pour les pêcheurs de saumons des alentours. Situé au milieu de paysages sauvages, et surplombant l’océan, il attire désormais chaque année des centaines de milliers de visiteurs à la recherche de sensations fortes. Superbe et impressionnant, le passage est long de 20 m et domine les flots d’une hauteur de 30 m. Bien que sécurisée, la traversée peut se révéler hasardeuse car le pont a tendance à bouger en fonction des personnes qui le traversent et du vent.

dm_img_paysage_avant_crop_12298897583_884e9e023d_o_602ea2d760165.jpg

[© Tony WEBSTER/CC BY 2.0] 

La PASSERELLE de la canopée de kakum (GHANA)

Située dans l’un des plus beaux parcs nationaux du Ghana, cette balade suspendue de 30 à 40 m au-dessus du sol traverse la forêt tropicale sur 350 m en suivant un parcours guidé de passerelle en passerelle. Cette succession de sept ponts à travers la canopée a été créée par des scientifiques canadiens pour permettre l’observation de la faune et la flore peuplant cette jungle luxuriante. dm_img_paysage_avant_crop_hello-lightbulb-y5birjcr-q4-unsplash_602ea5a69473e.jpg

[© Hello Lightbulb/UNSPLASH] 

LE PONT SUSPENDu de randa (SUISSE)

Connu aussi sous le nom de Charles Kuonen, ce pont a été inauguré en 2017, près du village de Randa, en Suisse. Cet ouvrage architectural se déploie sur une longueur de 494 m, ce qui en fait le pont suspendu pour piétons le plus long du monde. Il fournit une vue et un panorama grandiose sur les sommets du Cervin et du Weisshorn ainsi que sur les Alpes bernoises. Dominant la vallée du Zermatt du haut de ses 85 m, ce pont s’intègre parfaitement dans le paysage et vient compléter entre Grächen et Zermatt, le sentier de l’Europe qui est l’une des randonnées alpines les spectaculaires. Avec ses 65 cm de largeur, les randonneurs sont obligés de le traverser en file indienne. 

dm_img_paysage_avant_crop_valentin_flauraud_2017_30_602ea6e6eed0b.jpg

[© Valentin FLARAUD/PHOTO VF.COM] 

LE PONT DE GHASA (NéPAL)

Ce n’est nullement une attraction touristique, ce pont népalais a été d’abord été construit pour faire passer les marchandises à dos d’âne ainsi que le bétail afin d’éviter que les routes étroites de Ghasa ne soient congestionnées par le passage des troupeaux d’animaux.

dm_img_paysage_avant_crop_3847163698_eb13622989_o_602ea7b89f8f9.jpg

[© John PAVELKA/CC BY 2.0] 

LE DOUBLE PONT de Nongriat (INDE)

Localisé dans le village de Nongriat dans le nord-est de l’Inde, le double pont ou «double decker» en anglais, est le plus célèbre des ponts végétaux «vivants», élaborés à partir des racines de figuiers caoutchouc. Grâce à un savoir-faire ancestral, les membres de la tribu khasi guident et tressent les racines vivantes des arbres pour bâtir des ponts sans clous ni cordes. Ces ponts naturels spectaculaires permettent aux populations de ces villages enclavés de franchir les cours d’eaux en crue durant la mousson et de pouvoir ainsi rejoindre les autres communautés. D’après certains habitants de Nongriat, le pont du bas aurait près de 250 ans et celui du haut serait un peu plus récent.

dm_img_paysage_avant_crop_double_decker_living_root_bridge_01_602ea920dff26.jpg

[© Chiranjeeb BAUL/CC BY-SA 4.0] 

A voir aussi



Source link

Autres articles à lire

Apple : iPad, MacBook, Airpods… qu’attendre de la keynote du 20 avril ?

adrien

Alpes-Maritimes : un reconfinement partiel et des interrogations

adrien

Les meilleurs mangas de 2021

adrien

Pékin Express : une séquence avec les Parisiennes contrarie les internautes

adrien

Agression raciste à Dole : trois ans de prison ferme pour le septuagénaire mis en cause

adrien

Les meilleurs cinémas en plein air à Paris

adrien