heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Voici les 10 aliments les plus difficiles à digérer


La digestion est un moment compliqué pour l’organisme. Les aliments sont transformés pour être assimilés. En cas de repas généreux, elle peut s’avérer douloureuse pendant des heures, voire perturber le sommeil. Pour faciliter le travail de son estomac, voici 10 aliments à consommer avec modération.

Les produits laitiers

Plus que le lait lui-même, c’est en fait le lactose qu’il contient que de nombreux organismes ont du mal à assimiler. Ce glucide est présent dans le lait de vache et de brebis, dans celui de chèvre aussi mais dans une moindre mesure. Lorsque la digestion des produits laitiers pose problème, il est fort possible que cela soit dû à un manque de lactase. Cette enzyme permet la dissociation du lactose en glucose et galactose, deux types de sucre, ce qui conditionne la bonne digestion du lait.

L’oignon

La consommation excessive d’oignon peut faire des dégâts et pas seulement au niveau de l’haleine. Un peu comme le chou, il contient beaucoup de fibres que l’estomac ne parvient pas toujours à digérer dans leur intégralité, en raison de leur quantité. La part non assimilée reste alors dans l’estomac et stagne, jusqu’à ce que les bactéries de notre tube digestif s’en occupent. Cela fait de l’oignon, comme de l’ail, un aliment fermentescible.

sans_titre_-_copie-taille640_60a50556f10bb.jpg

©mockup-graphics-unsplash

Les aliments frits

Une belle assiette de frites garantit souvent un plaisir gustatif immédiat… vite terni par une sensation de lourdeur, voire de somnolence. L’organisme a besoin de temps pour digérer les aliments gras et caloriques. C’est pourquoi un repas copieux se traduit fréquemment, au moment de la digestion, par cette impression de manquer d’entrain pour le reste de la journée.

Les légumineuses

Pois chiches, lentilles, fèves : les légumineuses sont souvent mises en avant pour leurs nombreux bienfaits. Riches en protéines, fibres et vitamines, elles sont effectivement très intéressantes d’un point de vue nutritionnel. Mais, pour certains estomacs, leur digestion est ardue. Ces aliments contiennent une quantité importante de fibres et de glucides, des substances complexes que l’organisme ne parvient pas toujours à dégrader «normalement».

Les plats épicés

Sans épice, la cuisine serait fade pour certains. Mais, quand on a la main un peu lourde sur le curry et, surtout, sur le piment, la digestion peut réserver quelques mauvaises surprises. Les condiments, en particulier s’ils sont forts, peuvent entraîner des irritations du système digestif, de la gorge à l’estomac, en passant par l’oesophage.

Les crudités

Les crudités sont connues pour leur apport en vitamines, en fibres, ainsi que pour leurs antioxydants. On aime les servir en apéro ou les cuisiner en entrée. Mais attention, consommées en grande quantité, elles peuvent entraîner des troubles de la digestion. En effet, les fibres qu’elles contiennent peuvent irriter le tube digestif. Par ailleurs, sous l’effet de la fermentation, elles peuvent faire gonfler le ventre. Tout est question de quantité.

©nadine-primeau-unsplash

Le soja

Yahourt, lait végétal… on retrouve du soja un peu partout. Au grand dam de notre estomac : comme il contient de nombreux glucides inconnus de l’organisme, le système digestif peine à les éliminer. Des ballonnements sont donc à prévoir.

le pain pas trop cuit

Comme le rappellent les nutritionnistes, la digestion commence à la mastication. Plus on mâche un aliment, plus la suite en sera facilitée. Pour cette raison, il faut toujours acheté du pain bien cuit. En effet, s’il est trop blanc il sera trop vite englouti et donc risquera d’entraîner des ballonnements. Une baguette bien cuite se mâchera mieux et surtout plus longtemps.

La charcuterie

Les protéines animales sont plus lentes à digérer. Quand il s’agit de charcuterie, c’est encore plus lourd pour  l’estomac. En effet, ces produits sont très riches en graisse ce qui n’arrange rien. Pour éviter les complications, on choisira du jambon blanc sans couenne.

ddp-2xyzuj3jd6s-unsplash-taille640_60351e5f06fe2.jpg

©ddp

les choux

Il sera toujours plus facile à digérer cuit que cru. Mais le choux reste un aliment que notre estomac n’affectionne pas tant que ça. Il est réputé pour entraîner des ballonements, faire  gonfler le vente voire donner des gaz. Pour tout faciliter, il est recommandé de blanchir le choux dans une eau vinaigrée avant de le cuisiner.



Source link

Autres articles à lire

La star du MMA Khabib Nurmagomedov traite Macron «d’ordure»

adrien

DIRECT – Coronavirus : les chauffeurs routiers peuvent entrer en France après un test rapide de dépistage du Covid-19

adrien

Italie : Ronaldo et la Juventus chassent les doutes

adrien

Ile-de-France : rivière oubliée, la Bièvre s’apprête à être redécouverte

adrien

Les meilleurs jeux de simulation auto et moto de 2020

adrien

Les trois webtoons qui cartonnent en France

adrien