heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Voici le temps perdu en 1 an pour les usagers SNCF


Ralentissements, arrêts de circulation ou encore défaillances techniques… Chaque année, ce sont 340 millions de minutes de perdues sur les trajets en train pour les 5 millions d’utilisateurs du réseau, selon une enquête de l’association de consommateurs UFC-Que choisir.

Menée depuis 2018 et publiée mardi 5 octobre, l’étude révèle que chacun des usagers du réseau ferroviaire français perd en moyenne 68 minutes par an – plus d’une heure par personne.

En cause : le manque d’entretien d’une partie des lignes ferroviaires, accru par des financements insuffisants.

Ce constat est d’autant plus visible sur les petites lignes : en 2019, le réseau de petites lignes en France était en moyenne âgé de 37 ans contre 29 pour le réseau national – et 70% des sections de voies de ces lignes avaient été ralenties (22% de leur longueur totale).

Un réseau dégradé

Pour l’UFC – Que choisir, le réseau est confronté à «des difficultés de financement et de gouvernance qui altèrent la qualité de service pour les consommateurs», particulièrement sur les petites lignes, explique l’association.

Pour la structure, le réseau de trains, TER et Transiliens pâtit depuis quarante ans d’un manque d’investissement de l’État – et, cercle vicieux, souffre d’une fréquentation ferroviaire de plus en plus faible.

«La politique d’investissement menée depuis le début des années 1980» a privilégié «l’extension du réseau au détriment de l’entretien des infrastructures existantes», a relevé l’enquête.

Des investissements urgents

En 1980, un millier de kilomètres de voies était renouvelé. En 2005, seuls 500 km ont pu être rénovés. Conséquence : 23% du réseau dépasserait sa durée de vie optimale en 2019.

Le «Plan B» prévoit de renforcer la signalétique, revoir la zone des taxis et d'agrandir le parking à vélos.

«La vétusté des infrastructures pèse ainsi sur la qualité de service, ce qui accélère la désaffection des usagers au profit de la voiture», s’inquiète encore l’UFC – Que choisir.

L’association appelle donc l’État à augmenter son soutien financier rapidement, afin de correspondre aux attentes des consommateurs lésés.





Source link

Autres articles à lire

des prêtres allemands défient le Vatican

adrien

Déconfinement : ce que l’on peut faire et ce qui est encore interdit durant la phase 2

adrien

«Le cinéma français reste une référence mondiale» pour Ramzy Malouki, membre du jury et correspondant CANAL+ à Los Angeles

adrien

Coupe du monde de rugby 2023 : dates, villes, matchs… voici le calendrier officiel des matchs

adrien

Election américaine : les 3 priorités de Donald Trump

adrien

Cyberpunk 2077 : 10 œuvres visionnaires à connaître

adrien