heureux-qui.com
Fil Info

Voici 5 plantes toxiques à ne surtout pas cueillir

Notez cet article


Cueillir des plantes dans la nature n’est pas un acte sans danger. L’actualité est régulièrement marquée par des cas d’intoxications graves voire mortelles souvent liée à une confusion entre une plante comestible et une plante toxique. L’Anses vient de publier des recommandations et la liste des plantes qui sont souvent confondues.

L’œnanthe safranée

Cette dernière est très répandue dans les lieux humides de l’ouest de la France. Dans certaines régions, on la désigne sous les noms de « pansacre », « pempiz ». En Grande-Bretagne, où on la considère comme l’une des plantes les plus toxiques, on l’appelle hemlock water dropwort (ciguë en goutte d’eau). Ses grandes racines exsudent un suc jaune de couleur safranée. Elles sont encore plus toxiques que la plante. Le tubercule souterrain est lui souvent confondu avec un navet ou la racine d’une carotte sauvage.

oenanthe_5f3bfb65c6343.jpg

©Anses

Le colchique

Quand vient le printemps, l’ail des ours envahit les bonnes tables. Mais il faut faire attention lors de la cuillette à ne pas le confondre avec les colchiques qui poussent à proximité. Elles contiennent une toxine très puissante qui peut entraîner la mort. Pour la différencier, il suffit de frotter les feuilles. Si ces dernières sentent l’ail, il s’agit bien de l’ail des ours.

colchiques-1_5f3bfb7f28ebe.jpg

©Anses

La belladone

Les baies de Belladone ressemble à des raisins ou du cassis ce qui rend la plante particulièrement dangereuse pour les enfants. Quelques baies sont suffisantes pour une grave intoxication.  Les premiers symptomes sont immédiats : sécheresse buccale et oculaire puis tachycardie, hallucinations et coma. Mais la grande empoisonneuse est aussi utilisée à des fins thérapeutique : en collyre, elle sert notamment à dilater la pupille.

belladone_5f3bfb8fc9e53.jpg

©Anses

La digitale

Cette plante de sous-bois ombragés est aussi appelée gant de Notre-Dame. Elle est particulièrement toxique des fleurs aux feuilles en passant par les graines. D’ailleurs on la confond souvent avec la consoude qui, elle, est comestible.

2020-02_aide_memoire-plantes_toxiques-1_5f3bfba59c0d6.jpg

©Anses

La vérâtre

La vérâtre ressemble beaucoup à la gentiane. Là encore ce risque de confusion n’est pas sans danger : la vérâtre est très toxique. Les deux plantes poussent à plus de 800 mètres d’altitude dans les massifs montagneux. Si les racines de la gentiane jaune sont utilisées pour élaborer dans des boissons alcoolisées, on évitera d’en faire de même que la vérâtre qui est potentiellement mortelle.

sans_titre-1_5f3bfbbc888cf.jpg

©Anses
Retrouvez toute l’actualité santé ICI



Source link

Autres articles à lire

Election américaine : la bataille des Etats entre Donald Trump et Joe Biden en cartes

adrien

Un plan destiné à développer rapidement des vaccins contre le coronavirus rejeté en 2017

adrien

Transferts : Olivier Giroud ouvre la porte à un départ de Chelsea

adrien

Estelle Mouzin : 17 ans après, la justice fouille les terres de Michel Fourniret

adrien

3 recettes de Marie Laforêt pour un Noël végan

adrien

Classement Vendée Globe 2020 : le classement de la course en direct 🔴

adrien