heureux-qui.com
Fil Info

VivaTech 2021 : Tout savoir sur le salon des nouvelles technologies

Notez cet article


Après une année de mise en pause en raison de la pandémie, le salon VivaTech revient en 2021, avec un événement physique organisé à Paris mais aussi en ligne, dès ce mercredi et jusqu’à samedi.

Durant quatre jours et sur une superficie de 25.000 m2 à Paris Expo Porte de Versailles (15e), Viva Technology devrait accueillir quelque 500 exposants. Toutefois, les conditions sanitaires ne permettront pas d’héberger autant de passionnés qu’en 2019, où l’édition avait réuni 124.000 visiteurs, 13.000 start-up et 3.000 grosses sociétés venues du monde entier.

Plus modeste, VivaTech 2021 n’empêchera pas d’aborder de nombreux sujets, tandis que les organisateurs promettent de multiplier les conférences vidéos et d’offrir un site internet repensé pour accéder à distance à l’ensemble de son contenu. Les organisateurs croient ainsi en une organisation hybride, dont 40% du contenu sera en ligne, qui se veut le témoin de la reprise de l’activité du secteur événementiel.

Quelles personnalités seront présentes ?

Comme pour ses précédentes éditions, VivaTech devrait réunir un parterre de dirigeants importants au sein du secteur. Parmi les invités déjà annoncés qui s’exprimeront, le salon comptera dès le 16 juin sur la participation de Tim Cook. Le célèbre patron d’Apple interviendra sur VivaTech pour la première fois ce mercredi à 17h30, tandis que Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, y fera son retour et participera à une conférence virtuelle en direct le jeudi 17 juin à 18h.

D’autres invités prestigieux seront au rendez-vous : Brad Smith, président de Microsoft, Arvind Krishna, PDG d’IBM, Thomas Kurian, CEO de Google Cloud, Thierry Breton, commissaire européen, et Peggy Johnson, CEO de Magic Leap. Autres invités attendus, Dan Schulman, grand patron de PayPal, et Eric S. Yuan, fondateur et CEO de Zoom, répondront présents. Plusieurs dizaines d’intervenants de renom devraient se joindre à eux.

Une plate-forme de streaming ouverte

«Le format hybride du salon inaugure cette année l’arrivée d’une plate-forme digitale, avec des conférences retransmises comme des émissions de télé. Il y a une chaîne d’info VivaTech News en continue qui met en avant ce qu’il faut voir sur le salon. Cette chaîne sera en claire sur les réseaux sociaux et les sites web. Nous avons également imaginé des modules d’interactivité, on peut notamme réagir à des sondages», explique Julie Ranty, directrice générale de VivaTech pour CNEWS. En outre, une centaine d’innovations ont été modélisée en 3D afin de pouvoir mieux les voir à distance et les étudier sous tous les angles. «Enfin, nous avons développer un volet networking, afin d’entrer en conversation avec des interlocuteur, de découvrir des groupes de discussion thématiques», ajoute Julie Ranty.

Quels thèmes seront abordés ?

Parmi les thèmes centraux qui seront mis en avant, «La Technologie au service de la planète» devrait permettre d’explorer les solutions actuellement envisagées pour intégrer aux mieux les innovations de demain avec l’environnement. Des villes connectées pour être plus économes en énergie, des alternatives aux secteurs les plus polluants… Plusieurs conférences seront menées sur ce point.

L’espace sera au centre de conférences, notamment autour de la planète rouge, tandis que l’économie du New Space, conquise actuellement par des sociétés privées comme SpaceX, feront l’objet de débats, en présence notamment du patron d’Arianespace, Stéphane Israël. La médecine du futur, l’ordinateur quantique (où la France vient d’investir 1,8 milliard d’euros) ou encore la place des robots dans nos vies feront parties des prospectives abordées durant VivaTech.

Parallèlement, VivaTech accordera une place importante à l’impact de la crise sanitaire sur notre monde. Entreprises et salariés se sont notamment habitués à de nouvelles manières de travailler à distance, mettant en exergue de nouvelles solutions pour collaborer. Des dirigeants de la RATP, d’Orange, de BNP Paribas, de Google France ou encore de Sanofi témoigneront ainsi des mutations vécues depuis le début de l’année 2020.



Source link

Autres articles à lire

DIRECT – Loi sécurité globale : 30 interpellations dont 19 gardes à vue à Paris

adrien

Des scientifiques recyclent des bouteilles en plastique en arôme de vanille

adrien

Monaco remporte l’Eurocoupe, une première pour un club français depuis Limoges en 1988

adrien

Caméra au pied, l’ex-commissaire de police filmait sous les jupes des femmes

adrien

Vendée Globe 2020 : le classement, une météo inédite, Pip Hare… l’avis de Christopher Pratt, co-skipper Charal

adrien

La police égyptienne utilise les apps de rencontre pour traquer les LGBT

adrien