heureux-qui.com
Fil Info

Vidéo : une femme embarquée de force par la police dans un van banalisé à New York

Notez cet article


Les techniques de la police interpellent. Une vidéo publiée ce 28 juillet sur les réseaux sociaux montre l’arrestation d’une manifestante à New York. Celle-ci se fait embarquer de force par des policiers dans un véhicule banalisé, ce qui n’a pas manqué de créer une polémique sur les réseaux sociaux.

L’Union américaine pour les libertés civiles (ACLU), qui a posté l’interpellation sur Twitter, dénonce des «actions dangereuses, abusives et indéfendables» de la part des forces de l’ordre. Représentante de New York au Congrès, Alexandria Ocasio-Cortez a également dénoncé ces méthodes : «il n’y a aucune excuse pour attraper une femme dans la rue et la jeter dans un véhicule banalisé. (…) C’est notre responsabilité de résister à l’autoritarisme». 

Du côté de la mairie, la gêne est également palpable. Corey Johnson, président du New York City Council (l’équivalent du conseil municipal) a demandé des réponses, en qualifiant les images d’«incroyablement inquiétantes». Selon le New York Times, plusieurs autres officiels de la ville se sont dit «troublés» par l’incident. De son côté, le maire Bill de Blasio ne s’est pas encore exprimé. 

Un incident loin d’être isolé

Dans un communiqué de presse, le département de la police new-yorkaise a expliqué que la jeune femme était recherchée pour avoir «abimé des caméras policières dans cinq incidents criminels». Il est ajouté que les officiers à l’origine de l’arrestation ont été attaqués avec des cailloux et des bouteilles. Ils intervenaient pendant une manifestation contre l’évacuation d’un campement contestataire mis en place le 23 juin dernier près de la mairie. 

Ted Wheeler, le maire de Portland a reçu du gaz lacrymogène

Ce n’est pas la première fois que de telles images sont publiées sur Internet. Depuis le 18 juillet, des agents fédéraux sont accusés de procéder à ce type d’interpellation à Portland, où des affrontements avec les manifestants se succèdent. Ken Cuccinelli, secrétaire à la Sécurité intérieure, avait revendiqué l’utilisation de ces méthodes, assurant que les personnes arrêtées étaient emmenées dans des «lieux sûrs» pour être interrogés. 

Selon le Washington Post, la jeune femme interpellée à New York s’appelle Nikki Stone, est âgée de 18 ans, et pourrait être inculpée rapidement pour les faits qui lui sont reprochés. 

Retrouvez toute l’actualité des Etats-Unis ICI





Source link

Autres articles à lire

Le Châtelet s’installe hors les murs et investit la place du Châtelet un dimanche par mois

adrien

Un chien de berger devenu sourd a appris la langue des signes

adrien

Bordeaux : un adolescent de 16 ans tué, quatre blessés dans une fusillade

adrien

Invasion du Capitole : quest-ce que le wotanisme, dont se réclame le militant Q Shaman ?

adrien

Vendée Globe : Qui sortira vainqueur de la lutte acharnée en tête ?

adrien

Grey’s Anatomy : les dessous du retour surprise de Patrick Dempsey

adrien