heureux-qui.com
Fil Info

Vidéo : elle accouche dans un avion qui, par chance, transportait une équipe de néonatologie

Notez cet article


Le hasard était très certainement du côté de Lavinia Mounga, mercredi 28 avril. Cette jeune femme, enceinte d’un peu plus de six mois, a accouché alors qu’elle se trouvait dans un avion reliant Salt Lake City à Hawaï. Par chance, une équipe de néonatologie se trouvait à bord.

Dale Glenn, médecin de l’Hawaii pacific health dont les propos sont rapportés par l’Associated press, a entendu un appel d’urgence retentir «à peu près à la moitié du vol». Cherchant d’urgence une aide médicale parmi les passagers, l’équipage a vu le docteur se présenter, accompagné de Lani Bamfield, Amanda Beeding et Mimi Ho, trois infirmières de l’unité de soins intensifs néonatals de l’hôpital de North Kansas City.

L’équipe rêvée pour faire face à la situation particulièrement délicate que représente une naissance prématurée. Sans matériel adéquat, les soignants ont néanmoins dû faire preuve de créativité, utilisant des lacets pour clamper le cordon ombilical ainsi qu’une montre connectée pour mesurer la fréquence cardiaque du nourrisson.

Dale Glenn se souvient d’un «travail d’équipe formidable» bien que contraint par le manque d’espace. Sur TikTok, une vidéo de cet accouchement hors normes a fait sensation, récoltant plus de 14 millions de vue. On peut notamment entendre les passagers applaudir et féliciter la jeune maman.

It’s the ‘baby being born while we’re above the Pacific Ocean’ for me

♬ original sound – Julia Hansen

L’avion a atterri trois heures après la naissance du petit Raymond, le fils de Lavinia Mounga. Tous deux ont été conduits au centre médical Kapiolani, à Honolulu, pour bénéficier de soins complémentaires. Ils ont reçu la visite des trois infirmières le vendredi suivant. Des retrouvailles émouvantes, selon Mimi Ho : «Nous avons tous pleuré. Elle a dit que nous faisions partie de la famille, que nous étions comme des tantes».

Depuis, la jeune maman a pu sortir de l’hôpital mais pas le petit Raymond qui, en tant que bébé prématuré, a encore besoin de soins. Reconnaissante, Lavinia Mounga a remercié ceux qui «pendant toute la durée du vol» se sont assurés que son fils allait bien. Consciente de sa chance, elle se félicite aujourd’hui d’avoir bénéficié de ce coup de pouce, littéralement venu du ciel.





Source link

Autres articles à lire

Migrants : Gérald Darmanin veut créer un poste de préfet délégué à l’immigration à Paris

adrien

Vidéo : des images d’un vaccin anti-coronavirus fabriqué en Belgique dévoilées

adrien

A Nice, les pharmaciens s’apprêtent à vacciner mais l’AstraZeneca suscite des craintes

adrien

Est-il dangereux de dormir près de son téléphone portable ?

adrien

L’armée israélienne envisage une opération terrestre à Gaza

adrien

Tout savoir sur John Kerry, le très expérimenté nouvel émissaire spécial de Joe Biden sur le climat

adrien