heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Vente OM : qui est Mohamed Ayachi Ajroudi, au cœur du projet de rachat avec Mourad Boudjellal ?

Notez cet article


Le nom de Mohamed Ayachi Ajroudi, homme d’affaires franco-tunisien, est associé au projet de rachat de l’Olympique de Marseille annoncé et présenté vendredi par Mourad Boudjellal.

Résident en Arabie saoudite depuis 1985, ce dernier n’est pas connu du grand public. Né à Gabès (Tunisie) le 22 décembre 1951, cet ancien ingénieur est désormais une personnalité très influente au Moyen-Orient.

Avant de devenir cet homme d’affaires très puissant, Mohamed Ayachi Ajroudi, qui a été étudiant du côté de Lille (bac et polytechnique), a eu une carrière d’entrepreneur. En 1977, il rejoint l’entreprise ISEE (travaux pétroliers et maritimes) située dans le nord de la France. Il la rachètera trois plus tard. Dans les années 1980, Ajroudi, marié à Josette et père de deux enfants, sera plutôt dans la création puisqu’il créera AMIS (Artois Maintenance Industries Services) ou encore Sportvert et Portube II.

Après la France, il étendra son empire en Tunisie et en Arabie Saoudite avec plusieurs partenariats (Suez notamment). Mais son «chef d’œuvre» sera la création, en 2010, d’ONAS International (Office National de l’Assainissement), qui fournit des expertises et études à des entreprises des pays du Golfe dans le domaine de l’environnement. Cela lui permettra de prendre une dimension économique et politique importante.

En 2013, il fondera d’ailleurs le parti «Le Mouvement du Tunisien pour la liberté et la dignité» mais le quittera moins d’un an plus tard en annulant sa candidature aux législatives du pays. Il s’engagera pour la paix en Libye et participera à la COP21 en 2015 en tant que «grand décideur».

Mais celui qui n’est qu’un intermédiaire dans ce projet de rachat de l’OM – il a confié qu’il ne serait pas leader du club si l’accord est conclu et que Mourad Boudjellal serait le président du club olympien –, a aussi eu quelques démêlés avec la justice. Ajroudi a notamment été accusé d’escroquerie et abus de confiance (plainte classée sans suite). En 2018, il a été condamné à un an de prison pour détention d’une arme et falsification de contrat au sein de la chaîne Al Janoubia (dont il est le propriétaire), avant d’être acquitté en 2019.

A noter qu’il a «un passé» dans le sport. Depuis 2017, il est le président du Stade Nabeulien (football) et a aussi été patron de l’AS Hammamet (handball) et du stade Gabésien (football).

Retrouvez toute l’actualité de l’OM ICI



Source link

Related posts

Ecoles : quelles règles pour la reprise du 22 juin ?

adrien

Les municipales ont-elles ressuscité la gauche plurielle ?

adrien

Knysna 2010 : le 20 juin, jour sombre de l’histoire de l’équipe de France

adrien