heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Variant Delta, vaccination des soignants, pass sanitaire… Ce qu’il faut retenir de l’allocution d’Emmanuel Macron


Alors que les autorités s’inquiètent de la circulation du variant Delta, notamment pendant les vacances, Emmanuel Macron s’est exprimé ce lundi soir depuis le Grand Palais Éphémère, au pied de la Tour Eiffel. Le chef de l’État a annoncé de nouvelles mesures concernant la vaccination et le pass sanitaire, mais a aussi parlé relance économique.

«Un été de mobilisation» : voilà comment Emmanuel Macron a présenté le plan d’action pour les semaines à venir. Une action globalement centrée sur la vaccination, alors que seulement un tiers des Français a reçu ses deux doses de vaccin contre le coronavirus. Si le chef de l’État s’est montré optimiste au début de son discours, rappelant que la France a réussi à repasser sous la barre des 2.000 contaminations quotidiennes fin juin, tout en ayant gardé les établissements scolaires ouverts, il a souligné que la crise n’était toujours pas derrière nous. «Si nous n’agissons pas aujourd’hui, le nombre de cas augmentera et entraînera une hausse des hospitalisations dès le mois d’août», s’est-il inquiété. En cause: la propagation du variant Delta.

C’est pourquoi le Président a annoncé un certain nombre de mesures, pour tenter de contenir l’épidémie pendant l’été.

La vaccination obligatoire des soignants

Emmanuel Macron a annoncé rentre obligatoire la vaccination des personnels soignant et non soignant qui travaillent dans les hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, établissements pour personnes en situation de handicap, pour ceux qui travaillent avec les personnes âgées, bénévoles ou professionnels, y compris à domicile.

Des contrôles seront effectués dès le 15 septembre, pour laisser le temps aux personnes concernées de se faire vacciner cet été, et des sanctions seront appliquées en cas  d’infractions.

Emmanuel Macron a indiqué avoir réfléchi à imposer l’obligation vaccinale à toute la population, mais cette option n’a pas été retenue. Il n’écarte cependant pas cette hypothèse, et affirme que le gouvernement sera de nouveau amené à examiner ce point en cas de dégradation des indicateurs de l’épidémie.

Nouvelles campagnes de vaccination pour les jeunes et les rappels

Pour le gouvernement, il n’existe qu’un moyen de sortir de la crise : vacciner le plus grand nombre, et se concentrer sur les populations les moins vaccinées, à savoir les plus jeunes. Emmanuel Macron a donc annoncé que des campagnes de vaccination spécifiques seront lancées à la rentrée dans les établissements scolaires, à destination des adolescents.

Une campagne spécifique sera également ouverte pour que les personnes déjà vaccinées puissent bénéficier d’un rappel supplémentaire, avec l’ouverture de rendez-vous dès le début du mois de septembre.

Extension du pass sanitaire

Obligatoire pour accéder aux événements de plus de 1.000 personnes ou encore aux boîtes de nuit, le pass sanitaire sera étendu à de nouveaux lieux et les jauges revues à la baisse.

À partir de la semaine prochaine, mercredi 21 juillet, le pass sanitaire sera obligatoire dans les lieux de loisirs et de culture qui accueillent plus de 50 personnes. Une jauge maximale qui baisse donc drastiquement par rapport aux précédentes restrictions.

De plus, à partir du mois d’août, ce pass sera aussi nécessaire pour accéder aux restaurants, cafés, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, mais aussi pour les trajets de longue durée en avion, en train ou en autocar.

Déremboursement des tests PCR

En plus de l’extension du pass sanitaire, le gouvernement va s’attaquer à la gratuité des tests de dépistage pour inciter à la vaccination. À partir du mois d’octobre, ils deviendront payants, sauf sur prescription médicale.

Les Français auront donc le choix entre se faire vacciner gratuitement ou payer leur test PCR pour accéder à certains lieux. Emmanuel Macron n’a pas précisé à quel prix ils seraient proposés.

La relance économique

Après avoir énuméré les nouvelles restrictions, le président de la République a indiqué que l’action du gouvernement sera aussi concentrée sur la reprise économique. Plusieurs objectifs : retrouver une indépendance française et européenne pour les produits essentiels, lutter contre les dérèglements climatiques et retrouver le niveau d’emploi d’avant crise.

Il a notamment déclaré présenter un «revenu d’engagement» à la rentrée, pour les jeunes sans emploi et sans formation, dans la continuité du plan «1 jeune 1 solution» mis en place cette année.

La Réforme des retraites

C’est l’un des dossiers les plus épineux du quinquennat d’Emmanuel Macron. Pourtant, en pleine crise sanitaire et à quelques mois de l’élection présidentielle, le chef de l’État remet le sujet sur la table.

Il a annoncé dans cette allocution relancer les discussions autour de la réforme des retraites dès que la situation sanitaire le permettra. Le Premier ministre Jean Castex devra d’ailleurs s’entretenir avec les partenaires sociaux dès la rentrée, mais la réforme ne sera lancée qu’une fois la crise sanitaire passée. Emmanuel Macron a aussi déclaré que la réforme de l’Assurance chômage sera «pleinement mise en œuvre» dès le 1er octobre.



Source link

Autres articles à lire

Michel Houellebecq : des copies pirates de son dernier livre circulent sur Internet, 15 jours avant sa sortie

adrien

Black Lives Matter : Un rédacteur en chef démissionne après une tribune clamant que «les bâtiments comptent aussi»

adrien

2020, l’année la plus chaude jamais enregistrée ?

adrien

«Footballeurs de couleur» : le patron de la fédération anglaise fait scandale et démissionne

adrien

Le confinement du printemps a fait baisser le niveau des élèves

adrien

Cobra Kai saison 4 : date de sortie, casting, intrigue… Tout ce que l’on sait déjà

adrien