heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Var : une jeune maman refoulée à l’entrée d’un supermarché à cause de son décolleté


Une jeune femme a été refoulée à l’entrée d’un supermarché de Six-Fours-les-Plages (Var), le 31 juillet dernier, à cause de son décolleté jugé «trop dénudé» par l’agent de sécurité.

Accompagnée de sa belle-mère, Marion, 25 ans, souhaitait se rendre dans le magasin pour acheter des couches pour sa fille, rapporte Var-Matin. Mais au moment d’entrer, le vigile du Géant Casino lui a bloqué le passage. «Il m’a dit : ‘ce ne sera pas possible dans cette tenue vous êtes trop dénudée, vous ne rentrez pas comme ça dans le magasin’.», a confié la jeune femme.

Scandalisée et humiliée, elle a alors demandé à rencontrer la responsable, qui après avoir apporté son soutien à l’agent de sécurité, lui a demandé de quitter les lieux. «Ils m’ont fait passer pour une moins que rien, devant tout le monde ! J’avais beau me défendre, ils ne voulaient rien entendre !», a-t-elle raconté.

elle décide de porter plainte

Trois jours plus tard, Marion a décidé de porter plainte au commissariat, où un des policiers a contacté le magasin. Au téléphone, la directrice a expliqué avoir «passé des consignes à son agent de sécurité pour interdire l’entrée aux personnes ayant des tenues incorrectes ou provocantes», car l’été, les clients ont tendance à entrer «en maillot de bain ou relativement dévêtus».

Malgré le traumatisme subi par la jeune maman, «je sais que ce sera compliqué de prouver que cet incident relève d’une infraction pénale», a déclaré le fonctionnaire, précisant «qu’il est peu probable que le parquet donne suite». Après que l’histoire de Marion a largement été relayée sur les réseaux sociaux, le groupe Casino a réagi sur Twitter ce jeudi 6 août.

Casino a réagi sur Twitter 

«Cette attitude est intolérable et nous ne partageons pas ces valeurs. Nous sommes engagés pour lutter contre tout type de discrimination. La signature ‘Casino, nourrir un monde de diversité’ en témoigne», a-t-il notamment écrit. 

A la suite de cet incident, le supermarché de Six-Fours-les-Plages a offert à Marion un bon d’achat, qu’elle a refusé. «Je me suis fait rabaisser, a-t-elle déclaré auprès de RTL. On est des femmes, on est en France ! On est libres de s’habiller comme on le souhaite.»

Retrouvez toute l’actualité faits divers ICI





Source link

Autres articles à lire

Coronavirus : pour Nicolas Sarkozy, le professeur Raoult est «un bouc émissaire»

adrien

Tout savoir sur Florence Parly, la ministre des Armées

adrien

Coronavirus : la langue allemande compte 1.200 nouveaux mots créés par la pandémie

adrien

Le Bayern Munich décroche son 30e titre de champion, le premier à huis clos

adrien

NBA : Stephen Curry a sorti le lance-flamme pour mettre le feu à la ligue

adrien

Trente pays visités en sept mois : les voyages en avion du président de la COP26 font polémique

adrien