heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Vaccin contre la grippe : 70 à 80 % des pharmacies sont en rupture de stock


Un peu plus de dix jours seulement après le début de la campagne 2020 de vaccination antigrippale, 70 à 80 % des pharmacies sont déjà en rupture de stock. Les professionnels réclament une accélération des livraisons.

«Alors que tout le monde fait la promotion de la vaccination, on ne peut pas répondre présent aujourd’hui», déplore Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), sur Europe 1, qui révèle le chiffre.

Dans le contexte de la pandémie de coronavirus, de nombreux appels à se faire vacciner ont été lancés ces dernières semaines, par l’Académie de médecine, les sociétés savantes de pédiatrie ou encore des députés de la majorité, afin d’éviter que les malades de la grippe n’engorgent encore plus des hôpitaux déjà en souffrance.

Résultat, les pharmacies ont écoulé en dix jours sept millions de doses, soit plus de 60 % du volume de l’année dernière, selon Europe 1. En 2019, 11 millions de vaccins avaient été commandés par l’Etat, contre 15 millions cette année. Mais tous ne sont pas disponibles dès aujourd’hui. «Malheureusement, cette année, les industriels ont décidé de façon unilatérale de donner des vaccins avec plusieurs livraisons étalées entre le mois d’octobre, de novembre et de décembre», explique Gilles Bonnefond à Europe 1, les appelant à «livrer beaucoup plus vite». 

Les personnes à risque répondent présent

De son côté, Sanofi Pasteur, l’un des deux laboratoires délivrant les deux vaccins antigrippaux disponibles cette année, insiste sur l’importance d’étaler les livraisons jusqu’à la fin de la campagne, prévue le 31 janvier 2021. «D’un point de vue épidémiologique, nous avons des données en France qui montrent qu’il y a souvent un début d’épidémie au mois de janvier. Un pic grippal est rarement observé en tout début de saison», indique une porte-parole de la société à L’Usine Nouvelle.

Malgré ces ruptures de stock, le ministère de la Santé se félicite que 85 % des vaccins déjà écoulés aient été remis aux personnes prioritaires, selon Europe 1. La campagne de vaccination cette année vise en effet en priorité les 16 millions de personnes fragiles face au virus (les plus de 65 ans, les personnes atteintes de certaines maladies, les femmes enceintes…). Le gouvernement espère atteindre un taux de couverture vaccinale de 75 % pour ces catégories d’individus, alors que seulement 47,8 % d’entre eux se sont fait vacciner l’an dernier.

Retrouvez toute l’actualité santé ICI



Source link

Autres articles à lire

Obligation vaccinale des soignants : un appel à la grève ce jeudi dans les hôpitaux de Paris

adrien

Essonne : un maire autorise tous les commerces à ouvrir malgré le confinement

adrien

Cher veut faire libérer un gorille enfermé dans une cage au sommet d’un centre commercial

adrien

Le prince Harry devient coach dans une start-up californienne

adrien

Coronavirus : Moundir revient sur sa douloureuse expérience

adrien

Punaises de lit : comment éviter de les ramener chez soi après un voyage ?

adrien