heureux-qui.com
Fil Info

Vacances de la Toussaint : 10 spectacles à voir en famille

Notez cet article


Les vacances viennent de commencer. Afin de partager de bons moments en famille, les salles de spectacle accueillent plus que jamais le public. Et comme chaque année à cette période, les spectacles jeunesse prennent d’assaut les planches, dans des horaires qui permettront à tout le monde de respecter le désormais officiel couvre-feu.

Adaptation de bande dessinée culte, histoire de pirates inédite, parodie de blockbuster, concert pour enfants, comédies musicales à succès et contes célèbres… Voic un tour de piste de ce qui attend le jeune public sur scène. Des shows qui raviront les plus petits comme les ados et même les parents.  

Ducobu, de la BD aux planches

capture_decran_2020-10-16_a_14.33.51_5f8993cbef337.png

L’élève Ducobu s’invite sur les planches. Personnage de papier culte créé par Zidrou et Godi en 1992, porté sur grand écran dans trois longs métrages avec notamment Elie Semoun dans le rôle de l’instituteur Latouche, les aventures du petit cancre jamais à court d’idées sont adaptées pour la première fois sur scène. Dans ce spectacle musical et humoristique, conçu pour les 6 – 12 ans, le jeune Ducobu compte bien se faire remarquer à la kermesse de l’école.

« Ducobu le spectacle », du mardi au dimanche, 14 h et 16 h 30, Théâtre de la Tour Eiffel, Paris. 

Une histoire de pirates féministe et drôle 

webpirates_-38_5f899a6436463.jpg

©  Pirates : le destin d’Evan Kinglsey 

Les histoires de pirate ne sont évidemment pas réservées aux garçons. Avec « Pirates : le destin d’Evan Kinglsey », Julien et Samuel Safa se sont inspirés de la figure du flibustier pour signer un spectacle résolument moderne et féministe. Jeune homme timide et gringalet, Evan Kingsley, fils d’un illustre capitaine, rêve de partir en mer. Alors qu’il découvre une carte au trésor, il décide de se lancer dans l’aventure. Réunissant une bande de marins haut en couleur, épaulé par Anne Mery, jeune femme déguisée en homme pour se joindre à l’équipage, c’est une quête personnelle semée d’embûches qu’il devra affronter.

Ancré dans l’actualité, féministe jusqu’au bout des doigts, ce show plein de bonnes surprises est coproduit par Christophe Lambert, qui s’est engagé dans l’aventure tout de suite, explique-t-il : « Qui n’a pas rêvé et ne rêve pas encore aujourd’hui d’être un pirate des mers. Mais il y a mille pirates possibles», note l’artiste. Et ce spectacle réserve avec ses personnages aux contours savoureux plusieurs niveaux de lecture et lutte avec intelligence contre les préjugés.  

« Pirates : le destin d’Evan Kinglsey », Du 18 octobre au 29 novembre, aux Folies Bergère. 

« La grande cuisine du petit Léon » met l’eau à la bouche

Les enfants adorent cuisiner. Dans « La grande cuisine du Petit Léon », ils vont être servis et partiront à la rencontre du petit chef Léon et du restaurant 3 étoiles de ses parents. Sauf qu’aujourd’hui, c’est Petit Léon qui est à la manœuvre. Il adore les légumes et compte bien faire découvrir ses produits préférés mais aussi les aromates en direct aux enfants. Comment ? Grâce à un subtil subterfuge et un spectacle plein de rebondissements et de chansons. Un spectacle à consommer sans modération. 

« La grande cuisine du Petit Léon », à partir du 17 octobre, La Nouvelle Seine, Paris. 

La parodie de Star Wars qui promet 

capture_decran_2020-10-16_a_15.34.37_5f89a1aa5f5c8.png

 © Capture d’écran affiche

La fin des vacances sera également marquée par une nouvelle création des plus alléchante. Habitué des spectacles jeunesse, Olivier Solivérès (Ados, Le bossu de Notre-Dame, Au pays du Père Noël…) signe « Space Wars : le pire contre-attaque ». Une parodie de la célèbre saga « Star Wars » qu’il présente comme le premier spectacle intergalactique pour enfants, ados et droïdes. Autre clin d’œil à l’histoire et aux héros du film culte, ses personnage s’appelleront Bad Bador, Princesse Sheila, Obione two three et Jean-Luc Walker. Dans des décors qui mêleront vidéos et hologrammes, la princesse tentera d’échapper aux soldats de l’empire.

Le tout ponctué de questions existentielles : La vitesse lumière fonctionne-t-elle dans le noir ? Superman a-t-il des slips rouges de rechange ? Jean-Luc Walker trouvera-t-il la force… d’arrêter sa crise d’adolescence ? Une création pour toute la famille qui ne devrait pas passer inaperçue. 

« Space Wars : le pire contre attaque », à partir du 30 octobre, Théâtre Michel, Paris. 

Ados, un succès qui ne se dément pas  

capture_decran_2020-10-16_a_15.32.54_5f89a29d959e5.png

 © Capture d’écran affiche.

Vos pré-ados traînent des pieds pour aller au théâtre. « Ados » est fait pour eux. A l’affiche depuis 15 ans, ce spectacle culte d’Olivier Solivérès saura leur parler avec des histoires qui leur parlent, drôles et décalées, jouées par un trio d’ados régulièrement renouvelé. Après notamment Lola Dubini ou encore l’excellent Thomas Solivérès (Venise n’est pas en Italie, Intouchable), c’est au tour d’Arthur Guionnet, Lise Marsault-Hierro et Yanis Azaiez (photo) de reprendre le flambeau. Ce sera aussi, pour les parents, l’occasion de mieux comprendre cet âge, pas de tout repos, qu’est la préadolescence. 

« Ados », à partir du 17 octobre,  Grand Point Virgule, Paris.  

Nomi nomi dans ma ville, le concert spectacle qui fait du bien

La musique adoucit les mœurs. Alors en cette période compliquée, Nomi Nomi est une véritable bouffée d’oxygène. Avec ses jolies ritournelles, son énergie et sa voix douce qui n’est pas sans rappeler la nouvelle génération de la chanson française, l’artiste et son acolyte guitariste invitent enfants et parents dans son univers doux dingue. Entre concert et spectacle, son show fait du bien et donne un coup de fouet aux productions jeunesse. 

« Nomi Nomi dans ma ville », à partir du 17 octobre, Théâtre Lepic, Paris. 

Le livre de la jungle, un conte «eco-reponsable» incontournable

089_hd_5f899b8f13fdd.jpg

© Fabienne Rappeneau

Spectacle à succès nommé aux Molières en 2018, « Le Livre de la jungle » est de retour pour les vacances. Le petit d’homme retrouve ses quartiers au théâtre des Variétés dans cette adaptation musicale réussie de l’ouvrage de Rudyard Kipling paru en 1894. Entouré des personnages incontournables que sont Bagheera, Baloo ou encore Kaa, le jeune public suivra le voyage initiatique et éco-responsable de Mowgli porté par des compositions de Raphaël Sanchez (Le Roi Lion, Chicago…), de superbes costumes et une mise en scène entraînante, le tout ponctué de messages écolos intelligemment distillés.  

« Le Livre de la jungle », à partir du 18 octobre, Théâtre des Variétés, Paris.

« Aladin », la reprise d’un succès 

Lui aussi est un succès des saisons précédentes. Nommé aux Molières 2016, «Aladin» est à nouveau à l’affiche du Palais Royal. Décor des mille et une nuits, musique entrainante et humour donnent toute sa saveur à cette adaptation de l’histoire d’Aladin et Jasmine. Un spectacle campé par treize comédiens qui, sur scène, ne ménagent pas leurs efforts puisqu’ils interprèteront pas moins de quarante personnages.     

« Aladin », à partir du 17 octobre, Théâtre du Palais Royal, Paris.  

 « Pinocchio » de retour pour les vacances 

web_d6a6690_5f899fbe3790c.jpg

© Alain VERGNON

Le plus célèbre des pantins retrouve le théâtre de Paris. Dans cette adaptation signée Ely Grimaldi et Igor de Chaillé, déjà à l’origine du spectacle « Le Livre de la jungle » nommé aux Molières, le parcours initiatique de Pinocchio se raconte en musique entre émotion, acrobatie et humour dans des décors colorés qui restitueront aussi bien l’univers du cirque que la gueule de la célèbre baleine. Cerise sur le gâteau, comme dans le conte de Carlo Collodi, écrit en 1881, le nez du célèbre bambin s’allonge au moindre mensonge. Un spectacle familial mis en scène par un habitué des comédies musicales : Guillaume Bouchède.

« Pinocchio », à partir du 20 octobre, Théâtre de Paris, Paris.  

cirque, La nouvelle création d’Alexis Gruss

La compagnie Alexis Gruss, avec ses célèbre prestations équestres, ses acrobaties et ses numéros aériens revient à Paris avec une nouvelle création, une nouvelle équipe artistique et une nouvelle scénographie. L’occasion de partager plus qu’un spectacle qui réservera comme toujours une foule d’émotions, mais proposera aussi de savourer un repas au milieu d’acrobates et de surprise, et d’aller à la rencontre des artistes. 

Les Folies Gruss, à partir du 24 octobre, Carrefour des Cascades, Paris.

Retrouvez toute l’actualité Culturelle ICI. 



Source link

Autres articles à lire

DIRECT – Coronavirus : nouvelles mesures de restrictions en Guadeloupe

adrien

The Voice Kids : qui sont les favoris ?

adrien

Alain Cocq se laisse mourir en direct sur Facebook

adrien

L’hommage de Barack Obama pour l’enterrement de John Lewis

adrien

Brexit : quatre ans après, les Britanniques auraient choisi de rester dans l’Union européenne

adrien

Migrants : deux navires humanitaires au secours du bateau de Banksy en Méditerranée

adrien