heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Une nouvelle variante inquiétante du coronavirus identifiée au Royaume-Uni


Matt Hancock, le ministre britannique de la Santé, a déclaré, ce lundi 14 décembre, que les autorités sanitaires du Royaume-Uni ont recensé un millier de cas d’une nouvelle variante du coronavirus SARS-CoV-2 ces derniers jours dans le sud-est de l’Angleterre.

Cette découverte, a-t-il précisé, pourrait être liée à une hausse des infections, récemment constatée.

«Les premières analyses suggèrent que cette variante se propage plus vite que les variantes existantes», a même indiqué Matt Hancock devant la Chambre des Communes, l’équivalent, outre-Manche de notre assemblée nationale.

«Je dois souligner à ce stade que rien n’indique que cette variante augmente les probabilités de cas graves et la dernière évaluation clinique dit qu’il est hautement improbable que cette mutation ne puisse répondre à un vaccin», a-t-il néanmoins insisté en se voulant rassurant.

Plus de 400 variantes déjà recensées

Dans les faits, il est en effet largement admis à présent que le SARS-CoV-2 est un coronavirus qui mute beaucoup.

Le mois dernier, le virologue français Bruno Lina avait notamment indiqué que plus de 400 variantes du coronavirus parti de Chine il y a maintenant près d’un an avaient été identifiées à travers le monde. 

«Il y a eu des mutations ponctuelles qui ont été observées mais aucune d’entre elles n’a aujourd’hui entraîné de différences significative», avait assuré le médecin français.

Reste qu’aujourd’hui Londres et certaines régions du sud-est de l’Angleterre s’apprêtent à passer sous le plus haut niveau d’alerte en raison de cette augmentation «exponentielle» des cas de Covid-19 qui pourrait être liée à cette mutation du virus.

Le passage au troisième niveau d’alerte implique notamment la fermeture des hôtels, pubs et restaurants, qui ne peuvent que faire de la livraison ou de la vente à emporter et des lieux culturels comme les cinémas, théâtres et musées. Il interviendra à 00H01 mercredi heure locale.

Le 8 décembre dernier, le Royaume-Uni est devenu le premier pays occidental à lancer une grande campagne de vaccination contre le coronavirus. Une Irlandaise du Nord de 90 ans, Margaret Keenan, avait été la première à recevoir le sérum, sous les objectifs des caméras du monde entier.

Retrouvez toute l’actualité liée au coronavirus ICI





Source link

Autres articles à lire

Qui est Axelle Francine, dont Tony Parker vient de se séparer ?

adrien

Pack Moto, tout l’équipement moto au meilleur prix

adrien

Ligue des champions : Le PSG déjà sous pression face au Basaksehir Istanbul

adrien

OM : le PSG, son poids, Rudi Garcia… Dimitri Payet répond à toutes les critiques

adrien

L’Allemagne va bientôt interdire le broyage des poussins mâles

adrien

Direct – Finale de la Ligue des champions : PSG-Bayern Munich (0-0), Neymar manque l’ouverture du score

adrien