heureux-qui.com
Fil Info

un nouveau dispositif propreté déployé cet été «dans les endroits pris d’assaut»

Notez cet article


Pas de vacances pour les équipes propreté de la ville de Paris. Comme chaque année, la période estivale est synonyme de renforcement des équipes et étalement des horaires. Cet été, la municipalité parisienne a souhaité aller plus loin, en incitant les Parisiens et les touristes à ne pas jeter leurs ordures n’importe où.

En travaillant sur le principe du nudge – approche qui permet d’influencer naturellement les passants à faire quelques chose –, la municipalité parisienne a déployé des messages incitatifs «dans tous les endroits pris d’assaut tous les étés», et plus particulièrement ceux qui se trouvent «proches de l’eau», explique-t-on à l’Hôtel de Ville.

Là, sur le bord du canal Saint-Martin (10e) ou du canal de l’Ourcq (19e), sur les quais de Seine (Paris Centre) ou encore sur les pelouses du Trocadéro (16e), les Parisiens et les touristes de passage seront incités à jeter leurs ordures dans les poubelles ou à s’épancher dans les pissotières prévus à cet effet.

DES MESSAGES INCITATIFS

Pour cela, la municipalité a mis en place de nouveaux messages déployés sur les toilettes publiques, tels que «ces toilettes sont nettoyées entre chaque passage […] il y en a tout autour du Bassin de la Villete». Quelques mètres avant, les passants pourront lire «Résiste !» ou encore «Tiens bon !», les incitant à marcher quelques mètres en direction de ces installations.

103a2557_60f836fc3d180.jpeg

Par ailleurs, des messages sonores sont diffusés sur les quais, demandant aux personnes venues prendre l’apéro ou pique-niquer dans les sites de Paris Plages ou dans les parcs des Rives de Seine de ne pas laisser leurs déchets derrière eux. De même, des poubelles rappelant un panier de basket ont été installées dans les jardins du Trocadéro, en marge de la fan zone installée pour suivre les JO de Tokyo.

Enfin, en partenariat avec les Bateaux Parisiens, de grandes banderoles ont également été posées sur les bateaux-mouches qui circulent sur la Seine. Depuis l’embarcation, mais surtout depuis les berges, on peut y lire des messages comme «ne m’abandonne pas» ou encore «ne me laisse pas tomber» afin d’inciter les touristes à ne pas jeter leurs canettes et autres détritus dans la Seine.

103a2919_60f838186d88d.jpeg

Un dispositif installé depuis la mi-juillet – qui vient renforcer le travail des agents de la fonctionnelle – qui peut paraître anodin mais qui fait son effet. Déployé depuis plusieurs années dans le métro parisien notamment, le principe du nudge a permis de réduire jusqu’à 88 % les épanchements d’urine aux endroits où des affiches de marketing incitatif ont été posées.

Les premières activités Paris Plages seront ouvertes dès samedi 10 juillet.

En parallèle, la municipalité parisienne travaille sur le développement d’un système de détecteur de mouvement pour lutter contre les épanchements sauvages. «Encore à l’étude», souligne-t-on à la mairie, cette installation prévoit qu’une lumière s’allume automatiquement lorsqu’une personne s’approchera d’un recoin connu comme étant une zone de pipi non autorisée.



Source link

Autres articles à lire

DIRECT – Coronavirus : nouveau conseil de défense sanitaire, ouverture d’un vaccinodrome à Bordeaux

adrien

Variant Delta : des vacances à risques

adrien

Comment se faire connaître sur TikTok ?

adrien

Streaming : ADN élargit son catalogue aux séries franco-belges

adrien

Mosquée de Strasbourg : les porteurs du projet ont «retiré» leur demande de subvention

adrien

Assassinat du président d’Haïti : que sait-on ?

adrien