heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Un immense dessin de chat découvert sur le site archéologique des lignes de Nazca


Les mystérieuses lignes de Nazca n’ont pas encore dévoilé tous leurs secrets. Un immense motif datant de plus de 2.000 ans et représentant un félin, sans doute un chat, a été découvert récemment par des archéologues sur le flanc d’une colline dans le désert péruvien.

Mesurant 37 mètres de long, ce géoglyphe – un ensemble de motifs tracés au sol et visibles seulement d’une très haute altitude – a été repéré par hasard au cours de travaux de maintenance et d’aménagement sur le site archéologique des géoglyphes et lignes de Nazca et Palpa, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1994.

«La silhouette était à peine visible et était sur le point de disparaître car elle est située sur une pente assez raide sujette aux effets de l’érosion naturelle», a déclaré le ministère de la Culture du Pérou dans un communiqué publié cette semaine. Comme les milliers d’autres dessins du site, datant d’une période allant de 500 avant J.-C. à 500 après J.-C. et représentant des animaux, des végétaux ou encore des êtres fantastiques, le motif félin a été tracé en déplaçant les pierres, laissant ainsi apparaître le sable blanc caché en-dessous.

Le géoglyphe géant a été sauvé et nettoyé la semaine dernière. Il représente une figure féline de profil, avec la tête de face. Les lignes, bien définies, mesurent entre 30 et 40 cm de largeur. D’après les caractéristiques stylistiques du motif, les experts affirment qu’il date de la phase de Paracas, c’est-à-dire qu’il est antérieur aux célèbres géoglyphes de la pampa de Nazca, datant de 100 à 200 ans avant notre ère.

«Il est assez étonnant de constater que nous trouvons encore de nouveaux dessins, mais nous savons aussi qu’il y en a encore à trouver», a déclaré Johny Isla, archéologue en chef du site péruvien, à l’agence de presse espagnole Efe. Ces dernières années, l’utilisation de drones a permis d’en découvrir de nouveaux. En fin d’année dernière, une équipe de scientifiques japonais a annoncé avoir mis au jour 143 géoglyphes jamais décelés, grâce à des analyses d’images satellitaires, des études de terrain et le recours à une intelligence artificielle (IA). 

Retrouvez toute l’actualité internationale ICI





Source link

Autres articles à lire

Vidéos : la Sibérie arctique ravagée par des incendies impressionnants

adrien

Ce que contient l’accord post-Brexit entre l’Union européenne et le Royaume-Uni

adrien

Des pétitions réclament un monument à la mémoire de Chadwick Boseman pour remplacer une statue confédérée

adrien

Sécurité : la ville de Nice se protège

adrien

La déforestation de l’Amazonie pourrait favoriser l’apparition de nouveaux virus

adrien

DIRECT – 20 ans du 11-Septembre : La reine Elizabeth II rend hommage aux victimes

adrien