heureux-qui.com
Fil Info

Un hockeyeur israélien signe dans le club d’Auschwitz, pour «aider à ne pas oublier l’Holocauste»

Notez cet article


Le devoir de mémoire par le sport. Le capitaine de l’équipe de hockey sur glace d’Israël, Eliezer Sherbatov, a créé la surprise en signant, au début du mois d’août, avec le club d’Oswiecim, le nom polonais de la ville d’Auschwitz, où furent massacrés plus d’un million de juifs durant la Seconde guerre mondiale.

S’exprimant dans les colonnes du journal israélien Yediot Aharonot, le sportif de 28 ans a assuré que «les Polonais sont heureux qu’un juif d’Israël vienne jouer pour l’équipe d’Auschwitz» et qu’il voulait, par ce geste, «aider à ne pas oublier l’Holocauste».

Eliezer Sherbatov a ajouté qu’il s’était senti «bien accueilli» et a également tenu à dire qu’il ne craignait pas que des fans de hockey puissent avoir recours à des insultes antisémites, comme cela arrive déjà avec les fans de football polonais.

Cette arrivée à Oswiecim constitue même pour lui une véritable «motivation». «Je veux gagner le championnat, la Coupe de Pologne et le titre continental, et alors tout le monde saura que celui qui a fait ça est un juif israélien», a-y-il déclaré au Yediot Aharonot, espérant donc bien prendre une revanche à valeur de symbole sur l’Histoire.

Des internautes désorientés

Toujours est il que sur les réseaux sociaux, ce contrat passé avec une ville dont le nom reste définitivement associé à la Shoah désoriente certains internautes. «Tu es un joueur talentueux. Tu ne pouvais pas trouver un autre club dans lequel signer ? Chaque point que tu marqueras fera la fierté d’une ville qui a vu tes frères et tes soeurs partir en fumée. Franchement, chaque personne qui vit aujourd’hui à Oswiecim porte encore une part de responsabilité», a par exemple écrit sur Twitter Rabbi Poupko, un rabbin new-yorkais.

Citant ce message, Eliezer Sherbatov a répondu qu’il avait effectivement eu d’autres opportunités. «Mais si vous ne comprenez pas que ce que je fais est quelque-chose qui nous dépasse, alors je suis déçu pour vous», a-t-il lancé à son interlocuteur. «Mon objectif est de soulever la coupe pour que les gens puissent encourager un hockeyeur juif. C’est, pour moi, écrire une nouvelle page de l’Histoire du peuple juif», a-t-il martelé.

Eliezer Sherbatov a quoi qu’il en soit pu compter sur le soutien officiel de la fédération polonaise de hockey. «Bienvenue, Eli Sherbatov ! Nous savons combien c’est important et symbolique pour vous de jouer à Oswiecim. N’hésitez pas à nous contacter. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que vous vous sentiez le bienvenu. Comme tout le monde le fera que ce soit à Oswiecim ou ailleurs en Pologne», a écrit l’organisation sur Twitter.

«Merci beaucoup pour vos gentils mots. Je vais tout donner pour satisfaire mes fans polonais», a répondu ausitôt le nouveau venu. Né en Israël, Eliezer Sherbatov joue au hockey sur glace depuis qu’il a déménagé au Canada dans son enfance. Evoluant au poste d’ailier gauche, il a, avant de devenir le capitaine de l’équipe nationale de l’Etat hébreu, formation principalement composée de joueurs de hockey non professionnels, joué pour plusieurs clubs dont un français, le Hockey Club de Neuilly-sur-Marne, en Seine-Saint-Denis.

Retrouvez toute l’actualité sportive ICI





Source link

Autres articles à lire

Un Américain noir arrêté à tort à cause de la reconnaissance faciale

adrien

On sait déjà tout sur Mario Kart Live : Home Circuit

adrien

Météo : quel temps fera-t-il ce week-end du 1er et 2 août ?

adrien

Vacances d’été : 69 % des Français comptent lire plus de livres pendant la saison estivale

adrien

L’Ile-de-France va mobiliser 1,3 milliard d’euros pour relancer l’économie

adrien

Le déconfinement offre un parfum de liberté retrouvée ce week-end en France

adrien