heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Un Français sur deux prend l’apéritif au moins une fois par semaine


Les Français apprécient toujours plus de se retrouver autour d’un apéritif. Ils seraient même plus nombreux à s’adonner à cette pratique en 2020 qu’il y a près de dix ans.

Ainsi, 51 % d’entre eux déclarent prendre l’apéritif au moins une fois par semaine contre 47 % en 2013 selon le baromètre Ifop X Boursin, dévoilé le 20 juillet dernier afin de faire le point sur cette pratique alors que de nouvelles tendances ont émergé pendant le confinement. 

Les jeunes, les hommes, les cadres, les couples plus concernés 

Si avant le confinement, un peu plus de la moitié de la population s’adonnait à cette pratique de façon hebdomadaire, les jeunes de 25 – 34 ans (60% ) et les cadres (62 %) sont les plus attachés à ce rendez-vous. Les hommes (56 %) sont également plus nombreux à prendre l’apéritif au minium une fois dans la semaine contre 47 % de femmes. Les personnes en couple s’adonnent aussi majoritairement à cette pratique en comparaison des célibataires (57 % contre 41 %). 

A contrario, 16 % de l’ensemble de la population affirme ne jamais prendre l’apéritif, un chiffre qui monte à 20 % pour les ouvriers et 25 % pour les personnes seules au foyer. 

Un rendez-vous qui a manqué aux Français pendant le confinement

Alors que le confinement a rendu impossible les retrouvailles entre amis, l’apéritif comme moment convivial a généré des frustrations auprès de nombreux Français durant cette période inédite. La possibilité de prendre un apéritif avec des amis ou son entourage arrive, en effet, à la deuxième place des activités qui ont manqué à 61 % des répondants, derrière les balades de plus d’une heure (74 %) mais devant les voyages (53 %), les sorties dans des lieux fermés comme le cinéma et le théâtre (53 %), les pique-niques dans les parcs (40 %) et les rendez-vous dans des lieux ouverts tels que les concerts et les matchs de football (39 %). 

Sans surprise, les moins de 35 ans, ont été les plus incommodés par l’impossibilité de se retrouver pour l’apéritif puisque 73 % affirment que cela leur a manqué contre 61 % de la population moyenne. 

L’apéritif avec son entourage figure même en tête du podium des loisirs que les Français souhaitaient retrouver en priorité après le confinement, légèrement devant les balades et les voyages. Des priorités qui évoluent toutefois selon l’âge, puisque les retraités plébiscitent davantage les balades et les 18-24 ans comme les habitants du sud-est les voyages.  

Les apéro-visio : une nouvelle tendance ?  

A situation exceptionnelle, alternative exceptionnelle. Les apéro zoom et apéro-visio se sont multipliés pendant cette période. Ainsi selon le baromètre, 30 % des Français se sont donnés rendez-vous virtuellement, un chiffre qui grimpe à 45 % chez les moins de 35 ans. Parmi ceux qui ont tenté l’expérience, près de 8 sur 10 déclarent qu’ils leurs ont permis de renouer avec des amis ou entourage plus éloignés géographiquement. Une pratique qui pourrait donc être amenée à perdurer. Un tiers des sondés dont une majorité de 18-24 ans (57%) a ainsi l’intention de continuer ces apéritifs virtuels. 

Retrouvez toute l’actualité Food ICI



Source link

Autres articles à lire

Paris Plages 2021 : quelles sont les activités proposées cette année ?

adrien

Paris : les expositions incontournables de la rentrée

adrien

10 ans de Game of Thrones : OCS célèbre l’anniversaire de la série culte

adrien

Barcelone : De pire en pire pour Antoine Griezmann, enfoncé par la presse espagnole

adrien

Donald Trump se rendra mardi à Kenosha, théâtre de l’affaire Jacob Blake

adrien

la FIAC revient pour une 47e édition

adrien