heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Un député canadien apparaît nu lors d’une réunion Zoom


Une scène pour le moins incongrue dans une assemblée réputée pour son sérieux. Alors qu’il participait à une séance parlementaire virtuelle sur Zoom, le député canadien Will Amos est apparu nu à l’écran, ce qui a pour le moins surpris les autres élus présents.

Ce jeudi 15 avril, les réseaux sociaux relaient une capture d’écran sur laquelle on peut voir l’élu de la circonscription de Pontiac, debout dans ce qui semble être son bureau, le sexe caché par son téléphone, entre les drapeaux du Canada et du Québec.  

Claude DeBellefeuille, députée du Bloc québécois, s’est plainte immédiatement des faits après la période de questions, en ayant néanmoins la correction de ne pas nommer le député.

L’élue de la circonscription de Beauharnois-Salaberry a simplement rappelé que depuis le début de la pandémie, le président de la Chambre des communes a répété à plusieurs reprises qu’il était important de respecter l’étiquette protocolaire. Soit, dit plus simplement, que les élus, représentants de la nation, soient exemplaires.

«Je pense qu’aujourd’hui on a battu un record puisque, lors de la période des questions orales, on a pu voir un député dans son plus simple habit, c’est-à-dire nu. Il faut peut-être rappeler aux députés, surtout masculins, que la cravate et le veston sont obligatoires, mais aussi le chemise, le caleçon ou le pantalon», a indiqué la députée DeBellefeuille. 

«C’est un petit rappel à l’ordre. On a vu que le député est en grande forme physique, mais je pense qu’il faut rappeler aux députés de faire attention et de bien contrôler sa caméra», a-t-elle ajouté.

Le président de la Chambre informé

Le président de la chambre canadienne des communes, Anthony Rota, a été informé de l’incident et a par la suite remercié la députée pour ses «observations». Il a précisé n’avoir pas vu la scène.

«J’ai pris connaissance des faits auprès des techniciens et ils ont effectivement vu quelque chose. J’aimerais donc rappeler aux députés d’être toujours vigilants lorsqu’ils sont proches d’une caméra et d’un microphone», a dit également le président Rota.

UNE «DISTRACTION INVOLONTAIRE» ÉVOQUÉE

Dans une déclaration écrite et sur les réseaux sociaux, Will Amos a tenu à s’excuser auprès de ses collègues de la Chambre des communes et a expliqué comment il s’est trouvé dans cette posture bien involontaire.

«C’était une erreur malheureuse. Ma vidéo a été allumée accidentellement alors que je me changeais en vêtements de travail après avoir fait du jogging. Je m’excuse sincèrement auprès de mes collègues de la Chambre des communes pour cette distraction involontaire…», a-t-il notamment écrit sur Twitter. La «distraction» passée, les travaux parlementaires vont pouvoir à présent redémarrer.





Source link

Autres articles à lire

Reconfinement, variant, vaccination à la traîne… Le Brésil face à une crise sans précédent

adrien

une tribu Maori interdit aux antivax d’utiliser le haka lors de leurs manifestations

adrien

Magic The Gathering : 6 conseils de pros pour gagner

adrien

Voici le temps perdu en 1 an pour les usagers SNCF

adrien

la tour Triangle pourrait ne pas voir le jour en 2024

adrien

La fête pour les 60 ans de Barack Obama fait polémique

adrien