heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Un bureau de poste évacué et six personnes à l’hôpital pour un fruit malodorant

Notez cet article


Le bureau de poste évacué, les employés souffrants, les services d’urgence mobilisés… Tout ça pour une fuite de gaz ? Un braquage ? Non. Simplement pour des fruits. A Schweinfurt, en Allemagne, un colis suspect a semé la panique en raison de son odeur nauséabonde. Il contenait en réalité quatre durians, un fruit populaire en Asie du sud-est, connu à la fois pour son goût sucré et la puanteur qu’il dégage.

Inquiet, le personnel a fait appel à la police et aux pompiers. Selon les informations de CNN, les forces de l’ordre locales ont expliqué qu’«en raison de son contenu inconnu, il n’était pas clair au départ si le colis suspect représentait un risque plus important».

C’est pourquoi, par précaution, l’ensemble du bâtiment a été évacué afin d’écarter la soixantaine d’employés du bureau de poste pendant que les services d’urgence examinaient le paquet. Dans lequel ils ont donc trouvé ces quatre durians, destinés à un résident de Schweinfurt.

La puanteur de ce fruit recouvert d’épines est telle qu’il est interdit d’en consommer dans le métro et dans de nombreux hôtels de Singapour. Son odeur est parfois comparée à celle de la nourriture en décomposition.

Les employés du bureau de poste de Schweinfurt ne diront pas le contraire, puisque douze d’entre eux ont eu besoin de soins médicaux tant ils ont été incommodés par les effluves de durian. La plupart se plaignaient de nausées et six postiers ont même été conduits à l’hôpital par mesure de précaution. Au total, cet incident fruitier a mobilisé six ambulances, cinq voitures de premiers secours, deux véhicules d’urgence et trois services anti-incendie différents.

Le durian est un fruit très populaire en Asie du Sud-Est, malgré sa mauvaise odeur.

Ce n’est pas la première fois que le durian sème une telle zizanie : l’année dernière, la bibliothèque de l’université de Canberra, en Australie, a elle aussi été évacuée, pour une fuite de gaz présumée. Des recherches ultérieures ont montré que le fruit, et surtout son odeur, était le véritable responsable. De même, en novembre 2018, un avion indonésien a été contraint d’atterrir temporairement parce que les passagers se plaignaient de la puanteur dégagée par une cargaison de durians.

De son côté, et après avoir vidé tout un bureau de poste, le «colis suspect» de Schweinfurt a finalement été livré à son destinataire. Avec soulagement.

Retrouvez toute l’actualité internationale ICI





Source link

Related posts

Lille : il perd des documents inestimables dans un TGV et lance un appel pour les retrouver

adrien

Coronavirus et vacances annulées : puis-je me faire rembourser ?

adrien

Le Défenseur des droits souligne «l’urgence» de faire évoluer le maintien de l’ordre

adrien