heureux-qui.com
Image default
Fil Info

UFC : Ciryl Gane, un ovni au sommet du MMA ?


Opposé samedi à Alexander Volkov, Ciryl Gane va tenter de confirmer sa montée en puissance, lui qui est invaincu en 8 combats et qui, il y a encore 7 ans, n’était pas du tout dans les sports de combat.

«Je suis spectateur de ma vie.» Lorsqu’il évoque toute son histoire, le natif de La Roche-sur-Yon paraît lui aussi surpris. Mais attention, il est surpris, mais fier et heureux. Il faut dire que rien ne prédestinait Ciryl Gane à devenir l’un des meilleurs combattants MMA de la planète.

Invaincu en huit combats de ce sport désormais autorisé en France (depuis 2020) et en cinq affrontements dans les octogones de l’UFC, la plus prestigieuse ligue de la planète, Ciryl Gane est un ovni. Agé de 30 ans, il a fait ses débuts en MMA en 2018 à l’âge de 28 ans quand d’autres y sont depuis 15 ans. Avant ça, il était dans le muay-thaï, jusqu’ici rien d’anormal. Sauf qu’il n’en a fait que… 4 ans. En effet, il est venu sur les rings de la boxe thaï en 2014, poussé par un ami.

Dans les sports de combat depuis 2014

Avant cela, Ciryl Gane a d’abord testé plusieurs sports. Et souvent avec réussite mais sans réellement avoir l’envie d’en faire carrière. Le football, le basket, l’athlétisme et même le rugby, celui que l’on surnomme «Bon Gamin» – c’est le nom d’un collectif fondé avec des amis qu’il a également en tatouage sur la cuisse – a touché à de multiples sports. «J’ai toujours su que je pouvais vivre du sport, avoue-t-il. J’ai eu des facilités à chaque fois que je commençais un sport mais ensuite je n’avais pas le déclic et l’envie d’aller encore plus loin.» Le déclic, il aura dans les sports de combat donc. Et pourtant, le Vendéen n’est pas bagarreur de base. «Je suis un sentimental», plaisante-t-il d’ailleurs.

En tout cas, très rapidement, le poids lourd au sourire communicatif, détenteur d’un BTS décroché au lycée Edouard-Branly de La Roche-sur-Yon et qui a rejoint la capitale pour ses études, parviendra à assimiler les techniques de combats et enchaîné les triomphes jusqu’à battre notamment l’un des meilleurs du «Thaï», Yassine Boughanem. Et après 7 victoires, il rejoindra l’octogone après un test et la rencontre avec Fernand Lopez à la MMA. Une rencontre qui changera tout. L’entraîneur fera de lui ce qu’il est aujourd’hui : l’un des meilleurs de la planète.

Et dans cette discipline, désormais autorisée en France (depuis 2020), Ciryl Gane semble en tout cas parfaitement épanoui. Lui, qui aime allier la performance et le cérébral se plaît à s’entraîner et à combattre. «Le MMA, c’est le sport de combat le plus développé. On est face à une personne qui va pouvoir soit lutter, soit boxer, soit kicker, être forte au sol, etc. On est vraiment sur un problème à résoudre», nous détaille-t-il.

Et c’est désormais une grosse équation qui se présente à lui avec le numéro 3 mondial. S’il venait à battre Alexander Volkov, il sera d’ailleurs tout proche d’une chance mondiale. Au «Bon Gamin» de poursuivre l’écriture de sa belle histoire.

L’interview de Ciryl Gane dans L’Arène Podcast





Source link

Autres articles à lire

Perseverance : une roche étrange trouvé sur Mars intrigue les scientifique

adrien

DIRECT – Coronavirus : inquiétude après la découverte d’une nouvelle souche en provenance d’Afrique du Sud

adrien

Couvre-feu à 18h : quelles sont les dérogations possibles ?

adrien

OM-PSG : un centième classique sous haute tension

adrien

The Boys : qui est Soldier Boy, le personnage qui fera son apparition dans la saison 3 ? (SPOILERS)

adrien

Apple : iPhone 12, Apple Watch 6, iPad Air… qu’attendre de la keynote de ce mardi ?

adrien