heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Tueries d’Oslo et Utoya, il y a 10 ans : retour sur l’attaque la plus meurtrière qu’a connu la Norvège


Le 22 juillet 2011, le Norvégien Anders Behring Breivik a tué 77 personnes à Oslo et Utoya. Retour sur l’attaque la plus meurtrière subie par ce pays depuis la Seconde Guerre mondiale.

Que s’est-il passé ?

L’attaque s’est produite en deux temps. D’abord à Oslo, à 15h26. Le 22 juillet 2011, une voiture piégée explose en plein centre de la capitale, à proximité du bureau du Premier ministre. Huit personnes sont tuées.

Tous les yeux sont alors rivés sur l’attentat d’Oslo. Mais le pire est à venir : deux heures plus tard, l’auteur de l’explosion, déguisé en policier et armé d’un fusil automatique, fait irruption sur l’île d’Utoya. Comme chaque année, environ 600 adolescents participent à un rassemblement organisé par la Ligue des jeunes travaillistes norvégiens.

L’homme ouvre le feu. Pendant plus d’une heure, jusqu’à l’arrivée de la police, il s’engage dans une chasse à l’homme et abat des dizaines de jeunes piégés sur l’île. Il est arrêté et les forces de l’ordre dévoilent son nom : Anders Behring Breivik. Au total, il aura tué 69 personnes à Utoya, pour la plupart ayant entre 14 et 18 ans.

Qui est Anders Behring Breivik ?

Anders Behring Breivik, 32 ans au moment des faits, est un militant d’extrême-droite. Il s’est rendu sans difficulté à la police et a avoué les attentats d’Oslo et d’Utoya. En guise d’explications, il dit avoir voulu en finir avec le « multiculturalisme ». Il a d’ailleurs affirmé son soutien à l’islamophobie, au populisme et au nationalisme blanc dans un long texte diffusé par lui-même sur Internet le jour de l’attaque.

Anders Breivik préparait ses crimes depuis déjà plusieurs mois. Vivant chez ses parents, il avait quitté le domicile familial en 2011 pour s’acheter une ferme biologique et y fabriquer des explosifs. Il avait ensuite soigneusement élaboré les plans de son attaque.

A-t-il été condamné ?

Le procès d’Anders Breivik s’est tenu en 2012. L’auteur des attentats d’Oslo et d’Utoya n’a émis aucun regret. Il a multiplié les provocations, restant de marbre devant l’énoncé de ses crimes, mais fondant en larmes face à sa propre vidéo de propagande islamophobe.

Les psychiatres ont tenté de déterminer si Anders Breivik était – ou non – atteint de troubles psychologiques, et donc responsable pénalement. Après plusieurs expertises, Anders Breivik est finalement jugé responsable de ses actes et est condamné pour « actes terroristes ». Il écope de 21 ans de prison, soit la peine maximale en Norvège. Il est actuellement incarcéré.



Source link

Autres articles à lire

PSG : Quel accueil pour Kylian Mbappé face à Angers ?

adrien

Les défis numériques de Joe Biden

adrien

Les meilleurs jeux indé de 2021

adrien

KFC admet qu’un tiers de ses poulets souffrent de graves inflammations

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus : 22.086 nouveaux cas et 352 morts en 24 heures, 1.184.510 injections au total en France

adrien

Pass sanitaire : sanctions, centres commerciaux, mineurs… Que contient le texte définitif ?

adrien