heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Trophée des champions : Le PSG prêt à rendre sa revanche contre l’OM ?


Quatre mois plus tard, ils se retrouvent face-à-face. Le PSG et l’OM s’affrontent, ce mercredi, pour le Trophée des champions dans un 99e classique du football français qui s’annonce tout aussi électrique qu’en septembre dernier avec la victoire marseillaise (0-1) dans la capitale en championnat.

Près de dix ans que Paris n’avait plus perdu contre son rival olympien. Et cette défaite, au terme d’une rencontre marquée par cinq cartons rouges, des accusations d’injures raciste et homophobe, ou encore un crachat, est toujours dans les esprits des Parisiens déterminés à réaffirmer leur suprématie et priver Marseille d’un premier trophée depuis la Coupe de la Ligue 2012. «Dans le vestiaire, on ne parle pas de vengeance, loin de là. On parle d’une finale et on veut gagner», a martelé, ce mardi, le gardien Keylor Navas.

Et d’ajouter : «On veut gagner en jouant un beau football et en étant supérieur à notre adversaire. Il faut regarder ce qui a été bien fait mais aussi ce qui a été mal fait pour ne pas commettre les mêmes erreurs».

Mais en ce début d’année le PSG, vainqueur des sept dernières éditions, est en reconstruction avec l’arrivée sur le banc parisien de Mauricio Pochettino à la place de Thomas Tuchel. Dix jours après sa nomination, l’entraîneur argentin cherche encore, et c’est logique, à imposer son style. Ces deux premières rencontres ont accouché d’un match nul sans éclat à Saint-Etienne (1-1) et d’une victoire en demi-teinte contre Brest (3-0).

Il pourra toutefois compter sur le retour de blessure très attendu de Neymar (mais aussi de Presnel Kimpembe, Danilo Pereira et Leandro Paredes) pour ce rendez-vous, dont il connait parfaitement l’importance. Même vingt ans plus tard, l’ancien défenseur n’a rien oublié des six classiques disputés sous le maillot parisien entre 2001 et 2003.

«C’est un match spécial. Nous jouons contre notre rival l’Olympique de Marseille. Avant même de penser au titre, le plus important est de gagner ce match. C’est une question de fierté et d’orgueil. On fera tout pour gagner ce match», a assuré le coach du PSG, qui a l’occasion de décrocher le premier titre de sa carrière d’entraîneur au bout de seulement trois matchs à la tête du club de la capitale.

Retrouvez toute l’actualité du football ICI





Source link

Autres articles à lire

Le «coronavirus du vison» peut revenir dans le futur, alerte un expert

adrien

Jean Castex à l’Assemblée pour son discours de politique générale

adrien

La semaine de Philippe Labro : Cent jours pour décider, un jour pour espérer

adrien

Ces 6 aliments pour lutter contre le stress

adrien

Humour : Les one-man show à voir à la rentrée

adrien

Musée du Louvre : pour la première fois une femme dirigera le plus grand musée du monde

adrien