heureux-qui.com
Fil Info

Tout savoir sur le syndrome inflammatoire multisystémique (MIS-C), la nouvelle maladie liée au Covid-19 qui touche les enfants

Notez cet article


Symptômes, taux de mortalité… Signalé pour la première fois fin avril au Royaume-Uni, le syndrome inflammatoire multisystémique (MIS-C), la nouvelle maladie liée au Covid-19 qui touche les enfants, dévoile peu à peu ses secrets.

une maladie tres rare

Les autorités américaines avaient déjà indiqué à la mi-mai que le MIS-C est une affection rare. Ce que confirment deux études américaines parues dans The New England Journal of Medicine (NEJM), avec 2 cas pour 100.000 personnes de moins de 21 ans. Par ailleurs, les enfants noirs, hispaniques ou d’origine indienne sont relativement plus touchés que les enfants blancs.

Un millier de cas ont été rapportés dans le monde en incluant ces nouvelles études, indique Michael Levin, de l’Imperial College à Londres, dans la revue médicale américaine. En Europe, au 15 mai, 230 cas avaient été recensés par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. 

elle survient quelques semaines apres l’infection

La maladie apparaît dans un second temps, soit plusieurs semaines après l’infection par le virus SARS-CoV-2, valident également les dernières recherches. Une étude nationale évoque 25 jours de durée médiane, tandis que l’autre, à New-York, indique que la majorité des cas se sont présentés un mois après le pic de la pandémie dans la ville.

Le mystère demeure cependant sur la cause de MIS-C, soupçonnée d’être liée à une réponse anormale du système immunitaire. L’éclaircir pourrait avoir des implications sur le développement d’un vaccin, d’après Michael Levin.

des troubles gastro-intestinaux et le systeme cardiovasculaire touche

Le symptôme le plus fréquent de la maladie n’est pas respiratoire : plus de 80 % des enfants souffraient en fait de troubles gastro-intestinaux (douleurs abdominales, nausées ou vomissements, diarrhée) et beaucoup avaient des éruptions cutanées, surtout les moins de cinq ans. Chez 80 % d’entre eux, le système cardiovasculaire était de plus concerné.

Par ailleurs, tous avaient de la fièvre, très souvent depuis plus de quatre ou cinq jours. En revanche, 8 à 9 % des enfants ont développé un anévrisme des artères coronaires. 

le mis-c peut etre mortel

Lors des premières alertes, les médecins avaient relevé de nombreuses similitudes avec la maladie de Kawasaki, qui touche surtout les nourrissons et très jeunes enfants et crée une inflammation des vaisseaux sanguins pouvant provoquer des problèmes au cœur. Les nouvelles données confirment que le MIS-C et Kawasaki ont des points communs. Néanmoins, le syndrome inflammatoire multisystémique atteint généralement des enfants plus âgés, et déclenche des inflammations plus intenses.

Au cours des études américaines, 80 % ont été admis en soins intensifs, 20 % ont reçu une assistance respiratoires invasive et 2 % sont décédés, dont deux enfants en France et au Royaume-Uni. A savoir que la plupart des enfants étaient auparavant en bonne santé et n’avaient pas de facteur de risque ou de maladie pré-existante.

Retrouvez toute l’actualité sur le coronavirus ICI



Source link

Autres articles à lire

Paris : la collecte des déchets alimentaires s’étend dans la capitale

adrien

«J’étouffe» : Cédric Chouviat a appelé à l’aide à sept reprises lors de son interpellation

adrien

Nomination de Jean Castex : les réactions politiques

adrien

Quand Michelle et Barack Obama parlent ensemble de Black Lives Matter et de leur jeunesse en tant qu’activistes

adrien

Knysna 2010 : le 20 juin, jour sombre de l’histoire de l’équipe de France

adrien

De quoi est accusé Gérald Darmanin, le nouveau ministre de l’Intérieur ?

adrien