heureux-qui.com
Fil Info

Tout savoir sur Gretchen Whitmer, cible privilégiée de Donald Trump

Notez cet article


Elle est tout bonnement détestée par Donald Trump. Gretchen Whitmer, ancienne sénatrice et gouverneure du Michigan depuis 2019, est devenue l’une des cibles de prédilection du président américain, qui l’attaque régulièrement dans ses meetings. Presque inconnue du grand public il y a quelques mois, elle est devenue l’une des femmes politiques les plus en vue aux Etats-Unis, et ne manque pas d’afficher son opposition au pensionnaire de la Maison Blanche.

Ciblée par des groupes armés 

Depuis le début de la crise du coronavirus aux Etats-Unis, le nom de Gretchen Whitmer apparaît régulièrement dans les médias du monde entier, et ce n’est pas toujours pour ses opinions politiques.

Le 30 avril dernier, alors que la gouverneure du Michigan avait déclaré un confinement de son Etat, une manifestation est organisée devant le capitole à Lansing. Des dizaines de manifestants lourdement armés s’imposent alors dans le bâtiment. L’incident s’était finalement terminé sans blessés. Échaudé par l’expérience, le corps législatif avait même décalé un vote quelques semaines plus tard pour éviter ce genre de scène. 

Mais les tensions ont pris un tournant encore plus inquiétant ces dernières semaines. Le 8 octobre, le FBI a arrêté six membres d’une milice armée qui comptait kidnapper la politicienne. Ils sont aujourd’hui poursuivis pour violation de la loi antiterroriste du Michigan, et risque donc plus de 20 ans de prison. 

Élue dans un Swing State déterminant 

Si Gretchen Whitmer fait face à une si forte opposition, c’est qu’elle est élue dans un Etat très divisé. Le Michigan a longtemps été l’un des fers-de-lance de l’économie américaine grâce à Detroit et l’industrie automobile, mais le déclin de celle-ci a considérablement appauvri la population.

De plus, l’Etat est un «swing state». Cela signifie que d’un scrutin à l’autre, les électeurs peuvent aussi bien se tourner vers les démocrates que vers les républicains, mais toujours avec des résultats serrés. Le contexte social et électoral fait que la fracture politique observée depuis des années dans le pays se ressent encore plus dans cette région. Et en tant que gouverneure de l’Etat, Gretchen Whitmer est donc la cible privilégiée des républicains au niveau national. 

Citée comme potentielle vice-présidente

Farouche opposante à Donald Trump pendant la crise du Covid-19, Gretchen Whitmer est devenue un symbole au niveau national. En effet, les gouverneurs avaient le pouvoir d’imposer des confinements malgré les demandes répétées du président de ne pas recourir à cette mesure. Son refus de se soumettre à la volonté de la Maison Blanche a renforcé son image, au point que son nom soit cité dans les potentielles candidates à la vice-présidence aux côtés de Joe Biden. Mais la mort de George Floyd et l’influence grandissante du mouvement Black Lives Matter ont notamment encouragé la campagne du démocrate à plutôt choisir une Noire américaine. Kamala Harris en l’occurrence. 

La sénatrice de 55 ans, réputée pour sa rigidité et ses éclats de rire contagieux, était en compétition avec Joe Biden lors de la primaire démocrate.

Un appel à tuer Donald Trump ? 

Le 18 octobre, une polémique est née chez les républicains, qui reprochait à Gretchen Whitmer d’appeler au meurtre de Donald Trump. En cause, deux chiffres qui étaient au second plan lors d’une interview télévisée de gouverneure : 86 et 45. Selon le compte Twitter de la campagne du président sortant, 86 signifie «tuer quelqu’un», quand 45 représenterait le 45e président des Etats-Unis : Donald Trump. 

Cependant, plusieurs internautes font remarquer que le terme 86 peut simplement signifier «refuser de servir» ou «se débarrasser de quelqu’un», sous-entendu voter contre lui le 3 novembre prochain. Une définition que l’on peut retrouver sur le site du dictionnaire édité par l’université Oxford. 8645 est d’ailleurs visible sur plusieurs t-shirts et pulls vendus sur des sites en ligne comme Amazon. 

Retrouvez toute l’actualité des Etats-Unis ICI





Source link

Autres articles à lire

DIRECT – Coronavirus : 8.550 nouveaux cas détectés en 24h, la hausse se confirme

adrien

Le coronavirus sera-t-il plus dangereux cet hiver ?

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus : plus de 60.000 nouveaux cas en une journée au Royaume-Uni, un record

adrien

«3615 Monique» : la série culottée sur les débuts du Minitel rose

adrien

Mort d’Adama Traoré : la famille accuse un témoin-clé de «faux témoignage»

adrien

Lutte contre le terrorisme : la France et le G5 Sahel se réunissent

adrien