heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Tourisme : Les Français sont moins partis et ont moins dépensé pour leurs vacances en 2020


Moins de départs, un budget en baisse et une très large majorité de séjours en France, les vacances 2020 ont largement été impactées par la crise sanitaire. C’est ce que révèle le 19e baromètre Opodo, réalisé par le cabinet Raffour Interactif et dévoilé ce jeudi 18 mars.

Avec seulement 60 % de Français partis en 2020, les départs ont enregistré l’année dernière un recul de 8 points par rapport à 2019. Une baisse naturellement liée aux deux confinements, aux restrictions de déplacements imposées au cours de l’année dernière, ainsi qu’à une forte réduction des séjours à l’étranger, souligne le baromètre Opodo 2021. Un recul des départs qui rompt avec une tendance à la hausse constatée depuis plusieurs années, note aussi l’étude. 

Un budget en baisse

Si les Français sont moins partis, ils ont aussi moins dépensé, notamment sur les vacances d’été. Le budget consacré par les Français à leur principal séjour, qui s’effectue traditionnellement entre juin et septembre, a baissé en moyenne de 30 %. Il est estimé ainsi à 1530 euros par foyer en 2020, contre 2190 euros en 2019. Une réduction des dépenses multifactorielle, d’après le baromètre. Les Français ont d’une part moins consommé en raison de la fermeture des bars, des restaurants et de l’impossibilité de pratiquer des loisirs culturels ou des activités de groupe, mais ils se sont également concentrés sur un contenu plus « essentiel », plus économe. Un budget en baisse à mettre également sur le compte de vacances de proximité essentiellement passées en France, ayant engendré des coûts de déplacement moins onéreux.   

Une rédécouverte de l’Hexagone

Tout logiquement, l’Hexagone a largement été plébiscité l’année dernière. Ainsi 90% des Français sont partis en France métropolitaine contre 81% en 2019. « Beaucoup de Français ont redécouvert la France métropolitaine avec une vision à 360 degrés de toutes les possibilités touristiques, sans conformisme, en improvisant le plus souvent selon les résultats des annonces sanitaires, privilégiant des lieux à l’organisation simplifiée par la proximité, « désaisonnalisant » les destinations (mer, montagne, campagne, le tout en « 4 » saisons), en bénéficiant de davantage de choix dus à la baisse importante du nombre de touristes étrangers », analyse Guy Raffour, fondateur et directeur du Cabinet Raffour Interactif dans son rapport. Une augmentation des touristes français dans l’Hexagone qui n’a toutefois pas compensé la baisse du nombre de touristes étrangers depuis mars 2020. 

Les départs dans les Dom-Tom ou à l’étranger ont connu de leurs côtés une véritable chute libre, avec un recul historique de 32 points par rapport à 2019, pour s’établir à seulement 20% en 2020 contre 52% en 2019.

Les vacances, un besoin vital pour 57 % des Français en 2021

Bien que le taux des départs ait baissé en 2020, le besoin de vacances reste lui intact. Comme le souligne ce 19e baromètre, 57% des Français expriment un besoin vital de partir en vacances pour cette année 2021, un record et une des clefs de la résilience du secteur du tourisme de loisir. Une tendance « de bon augure», estime Guy Raffour, mais qui selon lui « sera arbitrée en temps réel face à l’évolution sanitaire, socio-économique, et à la confiance dans l’avenir », conclut-il dans son rapport.



Source link

Autres articles à lire

Alain Rey, figure du dictionnaire «Le Robert», est mort

adrien

Dubaï : la princesse Latifa se dit «prise en otage», Londres demande une preuve de vie

adrien

You saison 3 : date de sortie, casting, intrigue… Tout ce que l’on sait déjà

adrien

Gala «Hope» : les artistes se mobilisent contre la maladie le 9 février 2021 au Casino de Paris

adrien

DIRECT – Coronavirus : l’Amérique latine franchit la barre des 250.000 morts

adrien

Estelle Mouzin : les recherches se poursuivent dans les Ardennes pour retrouver le corps de la jeune fille

adrien