heureux-qui.com
Fil Info

TikTok : un juge doit décider aujourd’hui de l’avenir de l’application aux Etats-Unis

Notez cet article


Quel avenir pour TikTok aux Etats-Unis ? L’audience qui doit avoir lieu aujourd’hui, dimanche 27 septembre, à Washington doit le déterminer. La tâche du juge Carl Nichols sera de confirmer ou suspendre la disparition de l’application dans le pays, décidée par le gouvernement de Donald Trump.

Cette audience fait suite à un recours en urgence sollicité par TikTok auprès du tribunal fédéral de Washington. La plate-forme soutient que son interdiction sur le territoire américain, décidée par le président, n’est pas conforme à la Constitution du pays.

Au début du mois d’août, Donald Trump a signé un décret obligeant le groupe chinois ByteDance, propriétaire de TikTok, à vendre le réseau social à une entreprise américaine. Sans disposer de preuves, le chef d’Etat accuse la plate-forme d’espionner ses utilisateurs américains pour le compte de Pékin. Il invoque ainsi «la sécurité nationale» pour faire interdire l’application.

TikTok dénonce une décision qui pourrait lui causer des dommages irréparables, alors même que la plate-forme est extrêmement populaire aux Etats-Unis. Selon ses chiffres, elle gagnait encore 424.000 nouveaux utilisateurs américains par jour au début de l’été.

Pour tenter de sauver l’application sur le sol américain, un projet de vente a été annoncé le week-end dernier. Il prévoit la création d’une nouvelle société, TikTok global, avec le concepteur de logiciels Oracle en tant que partenaire technologique et la société de grande distribution Walmart comme partenaire commercial. Cela impliquerait une prise de participation de 12,5% d’Oracle et 7,5% pour Walmart. Sur les cinq sièges du Conseil d’administration, quatre seraient attribués aux Américains.

L’application pourrait être indisponible dès ce soir

Pour être finalisé, ce projet doit obtenir l’aval des gouvernements chinois et américain. Donald Trump a déjà indiqué qu’il ne donnerait pas son accord si le nouveau groupe reste sous contrôle chinois. Lundi 21 septembre, le président américain a affirmé qu’Oracle et Walmart allaient posséder la majorité de TikTok global. Des propos qui ont été immédiatement qualifiés de «rumeurs erronées» par ByteDance.

Si le juge Carl Nichols confirme l’interdiction de TikTok aux Etats-Unis, l’application ne sera plus téléchargeable sur le sol américain à partir de ce soir, à 23h59, heure locale. Les Américains qui ont déjà installé l’application pourront continuer à l’utiliser mais ne bénéficieront plus des mises à jour. Mais le magistrat peut aussi décider d’accorder un répit au réseau social, comme cela s’est produit il y a une semaine pour WeChat, une autre plate-forme fondée en Chine.

Cela laisserait peut être le temps nécessaire pour trouver un accord entre l’administration Trump et ByteDance. Cette dernière a indiqué avoir effectué une «demande d’autorisation» d’exportation de technologie, sans préciser à quel sujet. Il pourrait toutefois s’agir de l’algorithme de TikTok, connu pour avoir fait le succès de l’application. Jugé particulièrement performant, il permet de présenter aux utilisateurs les contenus les plus susceptibles de les intéresser, les gardant le plus longtemps possible sur la plate-forme. Précieuse, cette technologie suscite les convoitises et la Chine veut éviter que les Etats-Unis se l’approprient.

Retrouvez toute l’actualité des réseaux sociaux ICI





Source link

Autres articles à lire

Plan de relance, masques, rassemblements… Ce qu’il faut retenir des annonces de Jean Castex

adrien

Ligue des champions : Le PSG veut continuer de rêver plus grand face au RB Leipzig

adrien

Ultimate tennis showdown : toutes les règles

adrien

Journées du Patrimoine : 5 lieux insolites et en plein air à visiter à Paris et ses alentours

adrien

Euro 2000 : revivez le parcours historique des Bleus

adrien

Une statue de Dolly Parton à la place de celle d’un leader du Ku Klux Klan ?

adrien