heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Terry Crews : son addiction au porno a failli lui coûter son mariage


Terry Crews est marié à Rebecca King-Crews depuis 30 ans. Une union qui n’a pas été de tout repos, notamment en raison de l’addiction au porno du comédien.

Invité d’une émission du site américain People, le couple est venu parler de leur livre audio Stronger Together (Plus fort ensemble, en VF) dans lequel ils partagent cette histoire intime qui a failli causer la fin de leur mariage afin d’aider, peut-être, les personnes confrontées au même problème. «Nous avons découvert qu’il y avait toute une industrie autour, car le porno est devenu une drogue. Une dépendance», explique Rebecca King-Crews.

Comédien connu pour ses rôles dans Tout le monde déteste Chris ou Brooklyn Nine-Nine, Terry Crews avait déjà évoqué publiquement son addiction au porno en 2014, avant de suivre une cure de désintoxication dans l’objectif de sauver son mariage. Cet ancien joueur de football américain explique avoir pris conscience de son addiction après une conversation avec un de ses amis lui conseillant de consulter un professionnel, à un moment où la patience de son épouse, Rebecca, avait atteint ses limites.

Une prise de conscience d’autant plus difficile qu’il était devenu un acteur célèbre. «Le succès est l’endroit le plus confortable pour fuir ses problèmes. La majorité des gens me disait que j’étais super et que je n’avais aucun problème. Hollywood se contrefiche si vous perdez votre famille. Cela arrive tous les jours. Ils sont plutôt à vous dire ‘Super, maintenant tu peux tourner dans trois films’», explique Terry Crews, qui souffrait de cette addiction au porno avant de rencontrer sa femme.

Une décision difficile

Pour le comédien, prendre la décision d’aller voir un thérapeute n’a pas été une décision facile à prendre en raison des préjugés hérités de son enfance. «Culturellement, où j’ai grandi, dans la ville de Flint, dans le Michigan, dans la culture afro-américaine, suivre une thérapie signifie que vous admettez être fou. Ce n’est pas quelque chose qui se faisait. Et dans le sport de haut niveau, la colère pouvait vous aider. C’était l’agression, la compétition, tout devait être parfait, sinon rien. Donc on parle de choses qui peuvent aider en tant qu’homme, et qui m’ont permis d’aller loin d’un point vue professionnel, mais cela était en train de ravager ma famille», poursuit le comédien, qui évoque la culture de la gratification immédiate. «Mais apprendre à progresser en tant qu’individu, cela ne m’avait jamais effleuré l’esprit», précise-t-il.

Pour Rebecca King-Crews, la capacité de son mari de remettre en question, et d’entamer un profond changement en lui, ont été bénéfique. «Il continue d’apprendre. Mais la vérité est que j’ai pu voir, progressivement, de vrais changements dans le comportement de mon mari. Il a arrêté de s’énerver pour tout et n’importe quoi. Il a développé une patience envers nos enfants et moi-même. Une fois qu’il a réussi à guérir de ses propres blessures, il a cessé de transformer sa douleur en colère dirigée vers le monde extérieur», explique-t-elle.



Source link

Autres articles à lire

Danse avec les stars : Lââm dément avoir été «ingérable»

adrien

Les meilleurs smartphones de 2021 selon votre budget

adrien

Premier League : Leicester menacé, Arsenal enchaîne

adrien

Une influenceuse propose des photos de son bébé en avant-première pour 15$ et crée la polémique

adrien

L’hypothèse de la fin de l’épidémie est-elle crédible ?

adrien

Paris : une femme pompier réserviste activement recherchée par la famille de l’homme qu’elle a sauvé

adrien