heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Sur Twitter, Elon Musk propose de payer les Tesla en Dogecoin


Elon Musk ne se lasse pas de faire la promotion du Dogecoin, la cryptomonnaie au logo représentant un chien de la race Shiba. Et de faire grimper au passage sa valeur, passée de 0,005 dollars environ au début de l’année à 0,70 dollars il y a quelques jours, soit une progression de près de 14.000 %.

Le PDG de Tesla a ainsi fait une nouvelle fois exploser le cours du Dogecoin ce mardi, en postant sur Twitter un sondage demandant aux internautes s’ils souhaitaient que cette cryptomonnaie soit acceptée comme moyen de paiement pour acheter une Tesla, comme c’est déja le cas avec le Bitcoin. 

En l’espace de moins d’une heure, près d’un million de personnes ont répondu, une écrasante majorité (près de 78%) se disant favorable au paiement en Dogecoin. 

Elon Musk semble jouer ces derniers jours avec les nerfs des investisseurs, puisqu’il avait provoqué dimanche la chute du cours de la cryptomonnaie, qui avait perdu près de 50%. Invité à animer l’émission Saturday Night Live, il avait qualifié le Dogecoin «d’arnaque», ce qui avait été interprété par beaucoup comme un signal qu’il était temps de revendre. Apparemment, c’était ironique.

Elon Musk, le «Dogefather»

Il est vrai que le milliardaire a depuis longtemps clamé son intérêt pour le Dogecoin, et pour les cryptomonnaies en général.

Le 1er avril, dans ce qui avait semblé au départ être une blague, il s’était autoproclamé «Dogefather» (un jeu de mot avec «Godfather», soit «parrain» en anglais) et annoncé son intention d’envoyer «littéralement Dogecoin sur la vraie Lune» (là encore, un jeu de mot basé sur l’expression anglaise «to the moon», soit «sur la Lune», utilisée par les investisseurs pour qualifier une augmentation exponentielle de la valeur d’une cryptomonnaie).

Un projet qui finalement était très sérieux, puisque SpaceX a annoncé depuis le lancement, l’année prochaine, du satellite Doge-1 vers la Lune. Une mission qui sera financée intégralement en Dogecoin par la Geometric Energy Corporation, ce qui a permis à Elon Musk de se vanter d’être à l’origine de la première mission spatiale payée en Dogecoin, de l’envoi de la première cryptomonnaie dans l’espace, ainsi que du premier mème vers l’espace. 

«En opérant officiellement des transactions en Dogecoin pour un projet de cette ampleur, Geometric Energy Corporation (GEC) et SpaceX ont consolidé Dogecoin comme une unité de valeur pour le business lunaire dans le secteur de l’espace», s’est félicité le PDG de GEC, Samuel Reid.

Crée en 2013, le Dogecoin avait au départ été pensé par ses créateurs comme une plaisanterie. Contrairement à d’autres cryptomonnaies, il ne possède pas de spécificités particulières et n’est pas adossé à un projet. 

Mais cette cryptomonnaie, avec son logo amusant, a rapidement été adoptée par les communautés technophiles et sur les forums internet, devenant ainsi, en quelque sorte, la première monnaie «mème», un phénomène internet à part entière. 

Alors que le marché des cryptomonnaies dans son ensemble a connu une croissance fulgurante depuis le mois de mars 2020, le Dogecoin a surpris même les investisseurs les plus avisés en grimpant à la quatrième place en termes de valorisation, juste derrière le Bitcoin, l’Ether et le Binance Coin. 

Seul l’avenir dira si cette frénésie est amenée à se poursuivre, mais si Elon Musk continue à multiplier les annonces, cela pourrait bien être le cas.





Source link

Autres articles à lire

La mannequin Chrissy Teigen ferme son compte Twitter

adrien

Un tiers des vols les plus empruntés de l’UE peuvent être remplacés par des trajets en train, selon Greenpeace

adrien

Attestation numérique : à quoi sert la case «mon téléphone se souvient de moi» ?

adrien

Galaxy S21 ou S30 : prix, date, 5G… tout savoir sur les futurs smartphones de Samsung

adrien

Confinement dans les Alpes-Maritimes : plus de 21.500 contrôles des forces de l’ordre ce week-end

adrien

Affaire Narumi : le suspect va être extradé du Chili vers la France

adrien