heureux-qui.com
Image default
Fil Info

StopCovid : voici comment l’appli va marcher


L’appli StopCovid sera disponible dès le week-end prochain en France si les parlementaires l’approuvent, a déclaré le secrétaire d’Etat au Numérique, Cédric O. Voulu par le gouvernement, cet outil numérique pourrait permettre de mieux gérer l’évolution de l’épidémie.

«Sous réserve du vote au Parlement, l’application pourrait être disponible dans les magasins d’application d’Apple et d’Android ce week-end», a précisé Cédric O. dans Le Figaro à paraître demain, mardi 26 mai. L’objectif était jusqu’à maintenant le mardi 2 juin.

Basé sur le volontariat, StopCovid a pour but de de «casser les chaînes de transmission du virus» en alertant les personnes qui ont été à proximité d’une personne testée positive au Covid-19, afin d’être pris en charge le plus tôt possible.

Un lien numérique entre les personnes

Dans les faits, il suffira de télécharger l’appli sur son smartphone iOS ou Android. Ensuite, entre les personnes dotées de l’appli, un lien numérique sera tissé, comme l’explique l’infographie ci-dessous. covid1_5ec68fc79679f.jpg

Si une personne équipée de StopCovid déclare la maladie, elle pourra alors le faire savoir via l’appli, grâce à un code fourni avec son test.

Les personnes inconnues qu’elle aura cotoyées dans les jours précédents seront immédiatement prévenues et invitées à se faire dépister (à condition d’avoir elles aussi téléchargé l’appli au préalable, bien entendu). 

«Casser les chaînes de transmission»

Pour l’appli, un contact StopCovid est une personne cotoyée pendant plus de quinze minutes, à moins d’un mètre de distance. On pense par exemple à un trajet de métro, ou alors du temps passé dans la file d’attente du supermarché…

Cette stratégie, si elle fonctionne, pourrait permettre d’éviter une deuxième vague et de soulager les soignants. 

covid2_5ec6941839c69.jpg

Mais la polémique qui entoure cette nouvelle appli concerne évidemment l’utilisation qui pourrait être faite des données personnelles des utilisateurs.

Pour rassurer, le gouvernement explique que c’est uniquement la connexion Bluetooth du smartphone qui sera utilisée, et pas le signal la géolocalisation via le système GPS. Concrètement, l’appli saura avec qui vous avez été en contact, mais pas où vous vous êtes rendu.

Par ailleurs, chaque utilisateur sera pseudonymisé sur l’appli et, en théorie, personne n’aura accès à la liste des personnes testées positives. 

ENCORE DES ÉTAPES AVANT L’ARRIVÉE DE STOPCOVID

Avant la mise en place du dispositif, plusieurs étapes restent encore à franchir. Un débat et un vote sur le sujet sont prévus à l’Assemblée nationale puis au Sénat cette semaine. Sous la pression des oppositions, le gouvernement a accepté ce vote, pourtant non obligatoire car l’application sera basée sur une participation volontaire.

Retrouvez toute l’actualité sur le Covid-19 ICI



Source link

Autres articles à lire

Voici les 7 aliments qui contiennent le plus de vitamine D

adrien

Kev Adams inaugure Le Fridge, son nouveau comedy club où « la diversité est le maître mot »

adrien

PSG – Bayern : les premières réactions après la défaite du Paris Saint-Germain

adrien

Impôts 2021 : date limite, changements, aides Covid… tout ce qu’il faut savoir pour remplir sa déclaration

adrien

Afghanistan : 3 chiffres qui montre l’avancée des talibans

adrien

Avec son podcast, Michelle Obama fait un pas de plus en politique

adrien