heureux-qui.com
Fil Info

Sondage : 57% des Français rejettent l’idée d’un nouveau confinement strict

Notez cet article


Surtout pas de reconfinement. Selon un sondage exclusif Ifop-Fiducial pour CNEWS et Sud Radio, dévoilé ce jeudi 14 janvier, 57% des Français ne veulent pas d’un retour du confinement strict, comme au printemps dernier, pour faire face à la résurgence de la pandémie de coronavirus dans l’Hexagone.

Cette étude* montre bien que la majorité des Français ne souhaitent pas de retour du confinement, qu’il soit total (57% d’avis négatif) ou bien «allégé» (55%), comme le confinement de l’automne dernier. 

L’instauration d’un reconfinement très strict est particulièrement rejetée par les plus âgés, qui ont déjà été victimes d’isolement au printemps dernier : 66% des sondés de plus de 65 ans y sont défavorables, contre 46% des personnes âgées de 18 à 24 ans. 

Du côté des sympathisants de la majorité présidentielle, l’option d’un reconfinement allégé reste envisageable : 58% des sondés proches de la République en Marche y sont favorables. Un pourcentage qui chute à 40% lorsque l’on évoque un confinement «dur».  La droite et la gauche semblent plutôt s’entendre sur la question : 57% des sondés de gauche rejettent l’idée d’un confinement strict, de même que 56% des sondés de droite.

souhaite_reconfinement_5fff382506924.jpeg

Source Ifop-Fiducial pour CNEWS et Sud Radio

Le couvre-feu, dernier rempart avant le reconfinement ? 

Si le confinement, de quelque forme que ce soit, ne rencontre pas l’approbation des Français, l’extension du couvre-feu avancé à 18 heures sur l’ensemble du territoire semble être une mesure acceptable pour une majorité de citoyens. 52% des citoyens souhaitent qu’elle soit appliquée. 

proportion_mesures_5fff3860e6e89.jpeg

Source Ifop-Fiducial pour CNEWS et Sud Radio

Cette règle concerne pour le moment 25 départements, principalement dans l’Est et dans le Sud-Est de la France. Si cette option est privilégiée par les citoyens, car moins contraignante que le confinement, laissant la possibilité aux Français de pouvoir travailler, elle n’est cependant pas plébiscitée par les scientifiques. L’épidémiologiste Martin Blachier a fait part de son scepticisme à CNEWS quant à l’efficacité de cette mesure, affirme que «l’effet du couvre-feu à 18h est quasi nul». 

Les Français peu optimistes quant aux futures décisions du gouvernement 

Malgré les affirmations de certains membres du gouvernement, notamment du porte-parole Gabriel Attal qui a assuré ce lundi qu’«il n’y a pas de reconfinement prévu» à ce stade, les Français ont des pronostics bien plus pessimistes. 87% des sondés pensent que l’extension du couvre-feu à 18h dans toute la France sera appliquée prochainement, 66% pensent que le gouvernement va mettre un place un confinement allégé, et 57% pensent qu’un reconfinement plus strict sera mis en place dans les prochains mois. 

pronostic_reconfinement_5fff369b1241c.jpeg

Source Ifop-Fiducial pour CNEWS et Sud Radio

Les Français devraient être fixés sur leur sort ce soir, lors de la prise de parole très attendue du Premier Ministre Jean Castex et de plusieurs membres du gouvernement, qui espère pouvoir bientôt compter sur le vaccin pour endiguer l’épidémie, plutôt que sur de nouvelles mesures restrictives, aux conséquences économiques indéniables. 

* Enquête menée auprès d’un échantillon de 1.013 personnes représentatif de la population française âgée de plus de 18 ans. Les interview ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 12 au 13 janvier 2021

Retrouvez toute l’actualité sur le coronavirus ICI 



Source link

Autres articles à lire

Mort de George Floyd : Omar Sy a participé à une manifestation à Los Angeles

adrien

SNCF : plus de 2.000 passagers bloqués toute la nuit dans le Sud-Ouest

adrien

Les 5 meilleures BD d’octobre

adrien

Grenelle de l’Education : de gros enjeux et des profs à reconquérir

adrien

Le nord de la Californie continue de brûler, alerte météo pour dimanche

adrien

Qui sont les personnalités françaises mortes en 2020 ?

adrien