heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Shakira rattrapée par le fisc espagnol


Plusieurs millions d’euros sont en jeu. Une inspectrice des impôts espagnols a épluché la vie de la chanteuse Shakira, qui a affirmé résider aux Bahamas jusqu’en 2014 pour échapper à la fiscalité espagnole. L’artiste a finalement dû verser 24 millions d’euros au fisc ibérique.

La justice espagnole a passé au crible la période entre 2011 et 2014. La première année, l’artiste colombienne a été localisée 60 fois en Espagne, plus particulièrement à Barcelone, où habite son compagnon et joueur de foot, Gérard Piqué, a rapporté le média espagnol El Pais, relayé par Courrier International.

Pourtant, Shakira a prétendu être résidente des Bahamas pour se soustraire à la fiscalité ibérique. Ses faits et gestes, ses dépenses ainsi que celles de son entourage ont été détaillés dans un rapport par une coriace mais néanmoins efficace inspectrice des impôts.

Si la chanteuse a bien tenté de présenter des factures d’eau, d’électricité ou encore de télévision de sa maison à Nassau, l’inspectrice en charge de son dossier a découvert que ces dépenses étaient réglées par une entreprise. Surtout, qu’elles étaient le résultat de la consommation des employés chargés de s’occuper de la propriété de l’artiste.

Aucune preuve de sa bonne foi

Autre point incriminant pour la chanteuse, les visites de sa famille et autres rendez-vous personnels se déroulaient tous en Catalogne et non pas aux Bahamas. Shakira n’a pas souhaité coopérer avec le fisc et n’est pas parvenue à fournir de preuve ne serait-ce que d’un voyage aux Bahamas.

Même après ses tournées et autres déplacements d’affaires, elle retournait à chaque fois à Barcelone. La traque s’est aussi poursuivie auprès de l’école privée de ses enfants. L’établissement scolaire a confirmé que Shakira déposait ses enfants le matin à l’école et participait aux réunions parents-professeurs. 

Après une enquête approfondie, le fisc espagnol a condamné l’artiste à verser 24 millions d’euros, le montant de la fraude, afin de pouvoir déposer une réclamation devant l’administration fiscale.

L’artiste s’en tire encore à bon compte car son année la plus prolifique financièrement, 2011, ne peut pas être prise en compte pour prescription. Concernant 2012, 2013 et 2014, années où la chanteuse a engrangé 34,9 millions d’euros de revenus, cette dernière a dû verser 14,5 millions d’euros aux impôts.

Suite à une plainte du bureau du procureur, Shakira est accusée de six délits fiscaux. Interrogée l’été dernier par le juge, elle a affirmé qu’elle n’habitait nulle part en particulier durant cette période, qu’elle était une «nomade sans racines».

Retrouvez toute l’actualité People ICI



Source link

Autres articles à lire

Vendée Globe 2020 : En route pour rentrer aux Sables d’Olonne, Jérémie Beyou réfléchit à abandonner

adrien

Britney Spears : l’avocate de son père répond aux attaques

adrien

«Tenet» : que vaut le nouveau film de Christopher Nolan ?

adrien

5 Expos qui vous feront voyager

adrien

La Fouine : «le rap n’était pas forcément mieux avant mais la société oui»

adrien

RB Leipzig : 11 ans et déjà en demi-finale de Ligue des champions

adrien