heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Seule une femme sur dix se considère «complètement» l’égale des hommes


Déclarée grande cause nationale du quinquennat par le président Emmanuel Macron, l’égalité femmes-hommes est visiblement encore loin d’être atteinte en France dans la mesure où seulement 10% des Françaises estiment être «complètement» l’égale des hommes, selon un sondage CSA pour CNEWS.

Le chiffre est même en nette diminution par rapport à 2016 ( -5 points), selon l’institut. Les Françaises sont en revanche beaucoup plus nombreuses à trouver qu’elles sont «plutôt» l’égale des hommes, à 55%. Les hommes sont, eux, 62% à indiquer ne pas avoir le sentiment qu’ils sont mieux traités que leurs congénères féminines.

Le sondage s’est également penché sur la question des violences faites aux femmes, alors que la journée internationale sur l’élimination de ce fléau a lieu ce jeudi 25 novembre.

Ainsi, 58% des sondés (hommes et femmes confondus) estiment que la lutte contre ces violences doit être une cause prioritaire, mais ils sont 71% à affirmer que la lutte pourrait être renforcée (22% trouvent que «c’est bien comme ça» et 7% que «l’on en fait trop»).

capture_decran_2021-11-22_a_18.28.37_619bd372c7d92.png

56% des Françaises déjà victimes de violence ou de harcèlement de rue

Les faits divers ne manquent malheureusement pas dans le pays pour rappeler régulièrement la situation dramatique dans laquelle certaines femmes se trouvent, le plus souvent face à leur compagnon ou ex-conjoint. Le ministère de l’Intérieur a indiqué que les violences conjugales ont augmenté de 10% en France en 2020, avec 159.400 victimes (87% de femmes). Sur la même période, 125 ont été tuées (102 femmes, 23 hommes). Pour 2021, un collectif affirme avoir déjà recensé plus de 100 féminicides par conjoint, sur l’ensemble du territoire.

Fait également préoccupant, 56% des Françaises disent avoir déjà été victimes de violence ou de harcèlement de rue. La moitié des sondées indiquent avoir vécu des comportements déplacés, une sur trois des caresses ou attouchements sexuels non consentis et 15% d’avoir subi un viol.

capture_decran_2021-11-22_a_18.27.23_619bd38d087a3.png

Qu’il s’agisse des hommes ou des femmes interrogés, les trois mesures principales pour améliorer les droits des femmes sont identiques : punir sévèrement les coupables de violences physiques ou sexuelles, éduquer les enfants, améliorer la protection des femmes victimes.

5.300 dossiers transmis pour enquête, via la plate-forme de signalement

A l’occasion de la journée du 25 novembre, le ministère de l’Intérieur a publié un communiqué sur l’action de la police dans la lutte contre les violences faites aux femmes, détaillant la mise en place d’une formation spécifique, la présence de psychologues et d’intervenants sociaux dans les commissariats, la création de salles de prises de plaintes dédiées ou des groupes locaux de protection de la famille.

Par ailleurs la plate-forme de signalement des violences sexuelles et sexistes a permis de transmettre 5.300 dossiers aux services d’enquête, en 2020.

Le nombre de morts violentes au sein du couple a baissé de 28% en 2020 par rapport à l'année précédente.

Ce sondage de l’institut CSA pour CNEWS a été réalisé en ligne du 11 au 15 octobre 2021, sur un échantillon de 1.003 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.



Source link

Autres articles à lire

Couvre-feu à 18h dès le 2 janvier : des élus azuréens s’opposent à la mesure

adrien

5 astuces naturelles contre les cernes

adrien

Mare of Easttown : y aura-t-il une saison 2 ? Kate Winslet en a très envie

adrien

US Open : Qui peut battre Novak Djokovic ?

adrien

L’ex-pharmacien antivax Serge Rader est décédé après une hospitalisation liée au coronaviruss

adrien

Vidéo : De violentes bagarres éclatent dans les tribunes du combat entre Andy Ruiz et Chris Arreola

adrien