heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Serge Gainsbourg est mort il y a trente ans : un hommage en livres, films, musique, expos et balades


Le 2 mars 1991 s’éteignait Serge Gainsbourg. Trente ans après sa mort, l’hommage de la culture à ce compositeur et cette personnalité unique, est encore unanime. Pour replonger dans son oeuvre et sa personnalité, nous avons sélectionné livres, films, disques, expositions et balades sur les traces de l’artiste.

le livre : Gainsbourg dans le texte

gainsbourg_livre_6034fd3e080fc.jpg

On croit tout savoir de Gainsbourg au gré de ses airs entêtants, mais surtout de ses frasques et anecdotes médiatiques croustillantes. La journaliste Chloé Thibaud a choisi, elle, un éclairage original en se penchant sur les poètes et les écrivains que l’artiste a admiré tout au long de sa vie. Rimbaud, Baudelaire, Edgar Allan Poe… Ces hommes de lettres l’ont accompagné dans ses créations. Un hommage littéraire mérité à l’un des plus grands compositeurs et paroliers français.

En relisant Gainsbourg, de Chloé Thibaud, éd. Bleu nuit, 144 p., 14 €.

la BD : gainsbourg, la biographie

gainsbourg_bd_6034fd5819b7a.jpg

Fils d’émigrés russes, Serge Gainsbourg a eu plusieurs vies. D’abord persuadé de vouloir devenir peintre, il apprend parallèlement le piano grâce à son père. Alors qu’il échoue à devenir l’artiste qu’il rêvait d’être, que ce soit en peinture ou en chansons, il parvient au final à devenir le poète et le musicien que l’on connait à force de rage de vivre. François Dimberton retrace la vie de l’artiste, épaulé par Alexis Chabert au dessin. L’édition Collector permet de découvrir les beaux crayonnés de l’auteur de «Bourbon Street» ainsi qu’un cahier de 16 pages riches des anecdotes du journaliste musical Bertrand Dicale.

Gainsbourg, édition collector, de François Dimberton, Alexis Chabert, éd. Jungle, 80 p., 25 €.

Le disque : Serge gainsbourg à la maison de la radio

dm_img_paysage_avant_crop_serge-gainsbourg-a-la-maison-de-la_60350d272a172.jpg

Bien évidemment, les amateurs peuvent les yeux fermés se tourner vers l’intégrale proposée par Universal, qui comporte un livre mais surtout l’ensemble des enregistrements studios (17 CD de 1958 à 1987), ainsi que 2 CD de chansons et musiques de films, et un dernier CD consacré aux archives télé et radio. Les puristes, eux, peuvent se jeter sur le vinyl édité par l’INA et Diggers Factory, un 180 g entièrement rose. Intitulé «Serge Gainsbourg à la Maison de la Radio, Edition Rose», il permet d’entendre des versions jusqu’alors jamais éditées de chansons cultes de l’homme à la tête de chou. Regroupant ses deux passages, en 1964 et 1966, à la Maison de la Radio, il est l’aboutissement de la période «bleue» de l’artiste, entre pure chanson française et influence jazz, faisant la part belle dans les paroles au cynisme et à l’ironie de l’auteur. On y trouve ainsi des titres comme Le Rock de Nerval, La Javanaise, ou encore Ces petits riens. 

Serge Gainsbourg à la Maison de la Radio, Edition Rose, édité par l’INA et Diggers Factory, 1 vinyl 180g, 17,99€.

Le beau livre : une photo mythique

capture_decran_2021-02-23_a_14.18.55_603501086c522.png

© Xavier Martin/ HC éditions

Photographe de célébrités pour l’agence Sipa puis pour France Soir, Le Journal du Dimanche ou encore Le Figaro, Xavier Martin a photographié les plus grands artistes. Dans ce beau livre, il se souvient de la séance photo de Gainsbourg chez lui, rue de Verneuil, et de ce cliché mythique de la star dans son bain. Derrière les secrets de la prise de vue, ce beau livre est avant tout un retour en image autour de la délicatesse et de l’humour de l’artiste face à l’intrusion dans un instant très intime. Avec à la clé, un moment suspendu et une bonne leçon de photographie pour les amateurs du genre.

Gainsbourg – rue de Verneuil, Histoire d’une photo mythique, de Xavier Martin, 64 p., HC éditions, 14,50€.

l’expo : Gainsbourg dans l’intimité

Nombre d’artistes rendent cette année hommage à Serge Gainsbourg, et ce, malgré les fermetures de musée. L’occasion de visiter la Galerie Hegoa qui ouvre ses portes à une exposition autour du chanteur disparu. Seront présentés, dans son quartier de la rue de Verneuil, des photographies signées notamment Claude Azoulay, William Klein, Pierre Terrasson ou encore Andrew Birkin, le frère de Jane, ainsi que des oeuvres de la dessinatrice Lolita. Le petit plus ? 5 % des recettes sont reversés au projet de Charlotte Gainsbourg de transformer en musée, l’hôtel particulier de Serge Gainsbourg du 5 bis rue de Verneuil.

Gainsbourg – toujours – 30 ans, du 27 février et 15 mai 2021 à la galerie Hegoa.

la balade : sur les pas de Serge Gainsbourg

000_1hw9f5_6034fd75324dc.jpg

© Philippe LOPEZ / AFP

Paris a gardé indéniablement l’empreinte de l’auteur du Poinçonneur des Lilas. La balade proposée par le site Que faire à Paris ? de la mairie de Paris a l’avantage de pouvoir être entreprise malgré les fermetures de musées et monuments. Côté rive gauche, il ne faut pas manquer les fresques devant le 5 bis rue de Verneuil (7e) dessinées par les fans de l’artiste, en attendant l’ouverture du musée qui lui sera dédié à la fin de l’année, ainsi que sa tombe décorée de manière permanente par ses innombrables fans au cimetière du Montparnasse. Les promeneurs pourront également passer sur le port de Montebello (5e) où il échangea son premier baiser avec Jane Birkin. Dans le 20e arrondissement, on pourra rêver devant les Studios Felber fréquentés par le chanteur et le jardin Serge Gainsbourg près de la station des Lilas.

Charlotte Gainsbourg aimerait ouvrir le 5 bis rue de Verneuil, l'hôtel particulier de Serge Gainsbourg, au public

Une halte s’impose au marché Dauphine des Puces de Saint-Ouen qui rend hommage à l’artiste avec l’exposition «Gainsbourg, et caetera…». Une trentaine d’artistes (peinture, illustrations, sculpture, photos…) y exposent  leurs oeuvres et leurs visions de l’homme à la tête de chou, gratuitement, les samedis et dimanche du 27 février au 30 avril 2021.

A voir aussi

 





Source link

Autres articles à lire

Direct – Afghanistan : le pays aux mains des talibans, les forces américaines tirent en l’air à l’aéroport de Kaboul

adrien

New York : après quatre agressions au couteau en moins de 24h, la police déploie 500 agents dans le métro

adrien

Séisme en Turquie : une fillette de 4 ans sauvée après 91 heures sous les décombres

adrien

la une de l Équipe fait réagir les internautes

adrien

Vaccin contre la grippe : 70 à 80 % des pharmacies sont en rupture de stock

adrien

Volcan aux Canaries : un nuage de dioxyde de souffre se dirige vers l’Europe

adrien