heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Sécheresse : des milliers de flamants roses retrouvés morts en Turquie


Une vision macabre. La semaine dernière, les restes de milliers de cadavres de flamants roses ont été découverts jonchant une partie asséchée du lac Tuz, dans la province de Konya au centre de la Turquie. Un événement qui a mis en lumière l’impact de la sécheresse et de l’irrigation sur ce fragile écosystème pourtant protégé.

Gisant dans la boue séchée d’une partie du lac Tuz – mot turc qui signifie sel, ces milliers d’oiseaux sont morts au cours des deux dernières semaines. Ils sont les victimes du changement climatique et des méthodes d’irrigation agricole pratiquée dans cette région turque, selon les écologistes interrogés par l’agence Reuters.

Le ministre turc de l’agriculture et des forêts, Bekir Pakdemirli a déclaré qu’environ 1.000 flamants roses étaient morts mais a nié que l’agriculture était à l’origine de cette hécatombe. « Je tiens à souligner qu’il n’y a aucun lien direct ou indirect entre cet incident et les puits de la région ou l’irrigation agricole », a-t-il ajouté.

autrefois paradis des flamants roses, le lac est aujourd’hui leur enfer

Ce lac, le deuxième plus grand de Turquie et l’un des plus grands lacs salés au monde, fait partie des habitats préférés des oiseaux migrateurs et est depuis longtemps un lieu de nidification pour les flamants roses. Chaque année, ces fameux oiseaux échassiers au plumage rose, regroupés en colonie, s’abritent sur ses rives et donnent naissance à près de 10.000 poussins. Depuis 2000, le lac Tuz a été déclaré zone protégée afin de préserver la diversité biologique, les ressources naturelles et culturelles. 

Selon un rapport publié par la fondation environnementale turque TEMA, les techniques d’irrigation du secteur agricole et la sécheresse liée au changement climatique aboutissent à une demande d’eau qui dépasse l’offre de 30% pour l’année dernière. En 2020, la réserve d’eau annuelle disponible dans la province centrale de Konya, était de 4,5 milliards de mètres cubes tandis que la consommation atteignait 6,5 milliards de mètres cubes, a constaté TEMA.

lac mead sécheresse

Fahri Tunc, écologiste et photographe animalier a déclaré que l’approvisionnement en eau d’un canal qui alimente le lac Tuz était redirigé vers l’agriculture. « C’est le canal d’irrigation qui vient de Konya. Il doit fournir de l’eau au lac Tuz. Comme vous pouvez le voir, l’eau n’y arrive pas. Elle a été détournée», a-t-il expliqué à Reuters.

Il a ajouté que seulement 5.000 œufs avaient éclos dans la colonie cette année et que la plupart des poussins étaient morts par manque d’eau sur le lac en partie asséché.

Quant au président de l’ONG turque Nature Association, Dicle Tuba Kilic, il a affirmé que le seul moyen d’empêcher la mort massive de flamants roses était de changer les méthodes d’irrigation utilisées par les agriculteurs dans cette région.



Source link

Autres articles à lire

La technique de Kourtney Kardashian pour avoir des fesses galbées en seulement 10 minutes

adrien

Z Event : tout savoir sur l’événement caritatif des gamers français menacé par le coronavirus

adrien

Ces albums à écouter à la rentrée

adrien

L’ex-Top Chef Victor Mercier songe à quitter Paris

adrien

La Chine enregistre son taux de natalité le plus bas depuis 1978

adrien

Après l’attentat de Nice, Christian Estrosi veut renforcer les pouvoirs des maires en matière de sécurité

adrien