heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Santé : Voici les examens médicaux à faire à 30, 40 et 50 ans


Si faire des check-up tous les trois mois relève davantage de l’hypocondrie que d’une vérification normale et prudente, aller consulter et se soumettre à certains examens de santé, adaptés selon son âge, est vivement recommandé. Mais quels sont les tests à effectuer à 30, 40 et 50 ans ou encore tout au long de la vie ?

à tout âge

Certaines visites médicales sont recommandées tout au long de la vie. La fréquence de ces consultations est bien sûr à adapter en fonction de l’apparition des symptômes et des facteurs de risque de chacun. 

– Une visite annuelle chez un médecin généraliste pour faire un point sur d’éventuels nouveaux symptômes (prise ou perte de poids sans raison apparente, essoufflement, etc) et éventuellement procéder à une auscultation pulmonaire et cardiaque ainsi qu’à une mesure de la tension est recommandée à tout âge. 

– Tous les trois ans environ, le médecin prescrit un bilan sanguin. Généralement, il comprend un dosage des globules blancs, des globules rouges et des plaquettes, le taux de créatinine, la glycémie, l’exploration des lipides sanguins avec le bon et le mauvais cholestérol, et les triglycérides. 

– Une visite annuelle de votre dentiste est primordiale pour détecter d’éventuelles caries ou inflammation de la gencive. Elle permet de prévenir des problèmes dentaires plus graves et plus coûteux à prendre en charge et de procéder à un détartrage, indispensable à une bonne hygiène dentaire. 

– Enfin, le syndicat national des ophtalmologistes préconise une vérification de la vue et des yeux tous les trois ans. 

À 30 ans 

Passée la trentaine, il n’est pas trop tôt pour vérifier son état de forme et de santé. 

– Pour les femmes, on recommande un frottis régulier à partir de 25 ans. La première année, on procède à un frottis l’année suivant le premier examen avant d’espacer leur fréquence à tous les trois ans «jusqu’à 65 ans, y compris en l’absence de rapports sexuels», précise l’Assurance maladie. 

– Une mammographie annuelle est également conseillée pour les patientes considérées à haut risque, c’est-à-dire celles qui comptent des cas de cancer du sein dans leur famille. 

– Pour les autres, une palpation mammaire effectuée par un professionnel ou par la patiente elle-même – on parle alors d’autopalpation – pourra être suffisante pendant la trentaine. 

– Lorsqu’on a la peau claire ou beaucoup de grains de beauté, il est recommandé d’aller voir un dermatologue régulièrement (une à trois fois par an). De plus, une auto-surveillance annuelle de ses propres grains de beauté est conseillée afin d’observer tout changement de forme ou de couleur potentiellement anormal. 

À 40 ans

Passé le cap des 40 ans, mieux vaut prendre encore plus au sérieux les recommandations de santé. 

– La visite ophtalmologique doit être plus fréquente à 40 ans. C’est en effet après cet âge que survient le plus souvent le glaucome, une maladie liée à une élévation de la pression interne de l’œil. 

– Le diabète de type 2 se déclare aussi bien souvent passé 40 ans. C’est pourquoi il est recommandé de faire un bilan glycémique à cet âge, éventuellement à renouveler tous les trois ans si vous avez des facteurs de risque comme des antécédents familiaux, une hypertension ou si vous êtes obèse. 

– 40 ans est aussi l’âge à partir duquel un bilan du cœur est préconisé. Plus précisément, on conseille en général une visite de contrôle chez un cardiologue autour de 45 ans, à renouveler tous les ans si le patient présente des facteurs de risque comme le tabagisme ou des antécédents familiaux. 

Si des symptômes surviennent avant cet âge, une consultation chez un cardiologue s’imposera alors plus tôt. 

À 50 ans

Toute personne atteignant l’âge de 50 ans doit procéder à un certain nombre de visites de contrôle et d’examens. 

– Les quinquagénaires sont ainsi invités à se rendre plus souvent chez le dermatologue afin de dépister le cancer de la peau. Les carcinomes cutanés, qui sont les cancers de ce type les plus fréquents, surviennent surtout après 50 ans. 

– Vigilance également sur les yeux. Un rendez-vous chez votre ophtalmologue permettra de vérifier que vous n’êtes pas atteint de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Cette maladie, première cause de malvoyance en France chez les personnes âgées de plus de 50 ans, est dépistée à l’aide d’un examen de fond de l’œil. Il est conseillé de faire ce test une fois par an à partir de 55 ans. 

– Procéder à un dépistage du cancer colorectal est conseillé environ une fois tous les deux ans à partir de 50 ans. Lorsqu’il est détecté assez tôt, le cancer se guérit dans neuf cas sur dix. 

– L’ostéoporose est une maladie des os qui se déclare chez les personnes âgées de plus de 50 ans, et chez les femmes le plus souvent. On conseille donc de réaliser une ostéodensitométrie pour la détecter à partir de cet âge. 

– Pour les femmes, le cancer du sein devrait être dépisté une fois tous les deux ans à partir de 50 ans. 

– Quant aux hommes, ils pourront se soumettre à un dépistage du cancer de la prostate qui touche un homme sur dix au cours de sa vie. Le dépistage comprend deux examens : le toucher rectal et le dosage du PSA. Selon les résultats, le médecin pourra prescrire de nouveaux examens. 

Mais «le bénéfice du dépistage du cancer de la prostate n’est pas clairement démontré : il n’est pas certain que ce dépistage permette d’éviter des décès liés au cancer de la prostate», peut-on lire sur le site de l’Assurance maladie. «C’est pourquoi, en France et à l’étranger, aucune autorité de santé ne recommande le dépistage systématique du cancer de la prostate par dosage du PSA (antigène prostatique spécifique) chez les hommes sans symptôme.»

Ce qui n’empêche pas les hommes qui le souhaitent de demander à se faire dépister auprès de leur médecin. 

Retrouvez toute l’actualité Santé ICI 



Source link

Autres articles à lire

Equateur : des affrontements en prison font plus de 110 morts

adrien

Coronavirus : narcissiques et psychopathes plus enclins à refuser de porter un masque

adrien

Affaire Dupont de Ligonnès : une enquête hors norme à lire dans le magazine Society

adrien

Dubaï : la princesse Latifa se dit «prise en otage», Londres demande une preuve de vie

adrien

DIRECT Coronavirus : plus de 343.000 morts dans le monde

adrien

«Boîte noire», «Respect», «Les méchants»…Ces 5 films à voir sur grand écran ce mercredi

adrien