heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Russie : plus d’un millier de manifestants arrêtés, dont la femme d’Alexeï Navalny


Malgré l’interdiction de manifester, des milliers de Russes ont bravé le pouvoir de Vladimir Poutine pour se rassembler, ce samedi matin.

Selon le site indépendant OVD-info, 369 personnes ont été arrêtées par les autorités au cours de la matinée à Moscou. Dans près de soixante villes du pays, des appels à manifester ont été lancés par les partisans d’Alexeï Navalny, désigné comme «le 1er opposant à Vladimir Poutine». Le militant anti-corruption de 44 ans a été incarcéré dès son retour en Russie, le 17 janvier dernier.

En Sibérie centrale, dans la ville de Iakoutsk, les manifestants sont descendus protester malgré des températures extrêmement basses, avoisinant les -53°degrés Celsius. A Vladivostok, Khabarovsk et Tchita, ils se sont heurtés aux effectifs de la police anti-émeutes.

Les protestaires réclament la libération d’Alexeï Navalny, condamné à 30 jours de prison, malgré l’opposition des organisations des droits de l’homme et les pays occidentaux.

Plusieurs alliés d’Alexeï Navalny ont été arrêtés dans les heures précédant son retour à Moscou.

DES TENSIONS A MOSCOU

Place Pouchkine, à Moscou, ils étaient plusieurs centaines à se retrouver, pour le grand rassemblement de la journée. Aucune autorisation de rassemblement n’avait été émise par les autorités qui ont procédé à plusieurs arrestations préventives.

De nombreux manifestants ont reçu des projections de gaz lacrymogènes. «La Russie sera libre», «Poutine est un assassin», ont-ils scandé, face à la police moscovite.

Des arrestations arbitraires ont été dénoncées à Moscou et à Saint-Pétersbourg par les militants pro-Navalny. Ils s’opposent à la politique de celui qu’ils renomment le «tsar».

La femme d’Alexeï Navalny a été arrêtée

La femme d’Alexeï Navalny, Yulia, a été incarcérée en marge du rassemblement de Moscou. Elle l’a annoncé elle-même sur son compte Instagram.

UN FILM POLITIQUE CHOC

Malgré son incarcération, l’opposant est parvenu à faire publier par son équipe le film «Un palais pour Poutine», le 19 janvier dernier sur Youtube. Visionné près de 50 millions de fois, le film-choc dévoile le système de corruption mis en place par le Kremlin.

À voir aussi





Source link

Autres articles à lire

Un espion russe était au ministère de la Défense en 2017

adrien

Régionales : le duo Bayou-Hamon accélère la campagne en Ile-de-France

adrien

un garçon de 12 décède suite à un inquiétant challenge sur TikTok| CNEWS

adrien

Couvre-feu, écoles, vaccination… Ce qu’il faut retenir des annonces de Jean Castex

adrien

PSG : Choupo-Moting, de joueur moqué à homme providentiel

adrien

Piqué par un moustique, il voit la taille de sa jambe multipliée par 5

adrien