heureux-qui.com
Fil Info

Restaurants, vacances, lycées… Les chantiers de la phase 2 du déconfinement

Notez cet article


Des éclaircissements attendus. Le Premier ministre Edouard Philippe devrait dévoiler ce jeudi 28 mai les contours de la deuxième phase du déconfinement, qui doit commencer le 2 juin prochain. De la réouverture des bars et restaurants à celle des lycées, en passant par l’organisation des vacances d’été, les dossiers sur la table sont nombreux.

La Réouverture des bars et restaurants

Fermés depuis la mi-mars, les cafés, bars, restaurants et hôtels trépignent d’impatience de pouvoir rouvrir à la clientèle. Un vœu qui pourrait être exaucé pour certains d’entre eux. Edouard Philippe a ouvert la porte mi-mai à une réouverture des établissements situés dans les départements en «zone verte» le 2 juin, «si l’évolution de l’épidémie ne se dégrade pas et sous réserve que les mesures sanitaires recommandées par le Haut Conseil de santé publique soient parfaitement respectées».

Au 11 mai, une large partie de la France était classée verte. Seuls les départements situés en Ile-de-France, dans le Grand Est, les Hauts-de-France et la Bourgogne-Franche-Comté, ainsi que Mayotte, étaient en rouge, signifiant que le coronavirus circulait encore activement dans ces zones. Cette carte doit être mise à jour le 2 juin. Mayotte pourrait rester le seul département en rouge, même si la couleur de l’Ile-de-France ne semble elle aussi pas encore arrêtée. Une réouverture des cafés, bars et restaurants en zone verte s’accompagnerait dans tous les cas de règles sanitaires strictes. Un protocole a été présenté par les acteurs du secteur au gouvernement, comprenant plusieurs propositions : distance entre les tables, présentation des menus sur ardoise ou oralement, ou encore lavage des mains toutes les 30 minutes pour le personnel.

les Vacances d’été

C’est peut-être la préoccupation numéro un des Français : où pourra-t-on partir en vacances cet été ? Depuis le 11 mai, date du début du déconfinement, seuls les déplacements dans un rayon de 100 km autour du domicile sont autorisés. Une restriction de circulation qui pourrait être assouplie, si l’on en croit le secrétaire d’Etat au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne. Il a en effet annoncé lundi que le gouvernement planchait sur «un élargissement significatif» de cette limitation, qui pourrait être annoncé par Edourd Philippe jeudi. 

Le secrétaire d’Etat chargé du Tourisme a ainsi assuré que les Français pourront cet été «redécouvrir la France, son patrimoine, ses terroirs et ses richesses», après que le gouvernement a donné son feu vert mi-mai aux réservations «en métropole et en Outre-mer» pour juillet et août. La question des voyages à l’étranger n’est pas encore tranchée. Bien que l’Espagne et l’Italie aient annoncé la réouverture prochaine de leurs frontières, la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne a invité dimanche les Français à «plutôt passer [leurs] vacances en France».

La Réouverture des lycées

Après la réouverture progressive des écoles maternelles et primaires (le 11 mai) et des collèges (le 18 mai pour les élèves de 6e et 5e), se pose désormais la question des lycées, toujours fermés. Le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer souhaite qu’ils puissent rouvrir au mois de juin, en commençant par les lycées professionnels.

Il faudra également trancher sur le maintien ou non de l’oral de français du baccalauréat pour les élèves de Première. Jean-Michel Blanquer dévoilera son choix vendredi, a-t-il affirmé ce mardi, tout en se disant favorable à sa tenue. Toutes les hypothèses semblent sur la table, d’un oral à distance à une transformation de l’épreuve en contrôle continu. Le ministre aimerait également voir plus d’élèves reprendre le chemin de l’école et du collège, envisageant un retour en classe des 4e et 3e début juin. 

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, est favorable pour le moment au maintien de l'épreuve orale de Français.

La Réouverture des lieux culturels

Secteur sinistré par la crise du coronavirus, la culture espère entendre de bonnes nouvelles de la bouche d’Edouard Philippe jeudi. Le ministre de la Culture Franck Riester a déjà donné quelques indications sur le plan du gouvernement ce mardi. Les salles de spectacle pourraient «rouvrir progressivement» dès juin, avant les cinémas au mois de juillet, a-t-il déclaré sur Franceinfo.

«Ce n’est pas décidé mais c’est des scenarii sur lesquels nous travaillons», a-t-il poursuivi, précisant qu’il n’y aurait pas de distinction entre les départements verts et rouges pour la réouverture des salles obscures. Edouard Philippe pourrait par ailleurs en dire plus jeudi sur la question des grands musées – les petits ont été autorisés à rouvrir le 11 mai -, dont certains tablent sur une réouverture courant juin (Louvre-Lens, musée Marmottan-Monet à Paris, Centre Pompidou-Metz…). 

Les rassemblements

Jusque-là limité à dix personnes, le seuil des rassemblements publics autorisés pourrait être revu à la hausse. Lors de la présentation du plan de déconfinement le 7 mai, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner avait en effet déclaré qu’«il pourr[ait] être réexaminé» le 2 juin. En revanche, les rassemblements de plus de 5.000 personnes sont interdits jusqu’en septembre, a indiqué Edouard Philippe fin avril. 

LA RÉOUVERTURE DES PLAGES

Depuis le 11 mai, de très nombreuses plages ont commencé à rouvrir en France. Mais cela se fait au cas par cas. Le maire doit en faire la demande, puis c’est au préfet de décider. Une réouverture générale est évoquée. Mais sous quelle forme ? Pour l’instant, la quasi-totalité des villes ont adopté le concept de plage «dynamique», c’est-à-dire interdite à la bronzette sur le sable, excepté à La Grande-Motte (Hérault), où est expérimenté un système de plage «statique». 

Si certaines plages ont rouvert cette semaine, l'accès y est «dynamique», c'est-à-dire que la bronzette y est interdite.

LA RÉOUVERTURE DES parcs et JARDINS

Les parcs et jardins ont été autorisés à rouvrir leurs portes aux promeneurs le 11 mai, uniquement dans les départements classés verts. Cette mesure peut-elle être généralisée à la France entière ? Elle est notamment réclamée à cor et à cri par Anne Hidalgo, la maire socialiste de Paris, situé en zone rouge, mais Edouard Philippe s’y oppose. Le Conseil d’Etat vient d’être saisi sur cette question par l’association Respire, pour laquelle il s’agit d’une question de santé physique et mentale. 

Quels autres chantiers ?

Le gouvernement va également devoir trancher sur la réouverture des salles de sport, des boîtes de nuit ou encore des parcs d’attraction. Jean-Baptiste Lemoyne a évoqué une possible réouverture des parcs à thème situés en zone verte dès le 2 juin. Le Puy du Fou a d’ores et déjà annoncé qu’il rouvrirait ses portes le 11 juin.

La question de la fin des restrictions aux frontières avec les pays de l’espace européen est également sur la table. Le 7 mai, Christophe Castaner avait affirmé qu’elles resteraient en vigueur «jusqu’au 15 juin au moins». Mais cela pourrait arriver finalement plus tôt que prévu, le président de l’Assemblée nationale française Richard Ferrand et son homologue allemand Wolfgang Schäuble ayant appelé ce mardi à une réouverture le plus vite possible des frontières entre pays européens. 



Source link

Autres articles à lire

Ces 5 bienfaits de l’argile verte pour vos cheveux et votre peau

adrien

Noël 2020 : les meilleurs casques de gaming à offrir ou à se faire offrir

adrien

Voici l’oiseau le plus populaire d’Instagram selon une étude

adrien

Les 12 coups de midi : Eric, recordman du jeu, éliminé après 199 participations

adrien

Pass sanitaire, vaccination obligatoire… le gouvernement présente ce lundi son projet de loi

adrien

Paris : les écologistes veulent l’annulation de l’agrandissement d’une cimenterie Lafarge

adrien