heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Repoussé en raison du confinement, le roman de Joël Dicker, «L’énigme de la chambre 622», sort ce 27 mai


Programmée à l’origine le 25 mars en France, la sortie du nouveau roman de Joël Dicker a été repoussée en raison du confinement. Bonne nouvelle : le livre paraît ce 27 mai.

«L’énigme de la chambre 622»  est disponible à partir du 27 mai 2020 dans toutes les bonnes librairies. Si l’auteur de «La verité sur l’affaire Harry Quebert» (adapté depuis en série avec Patrick Dempsey) ne pourra pas entreprendre de tournée de dédicaces avant la rentrée de septembre, ses très nombreux fans peuvent se ruer en librairie sur cette enquête foisonnante se déroulant cette fois dans le milieu bancaire suisse.

Le nouveau roman de Joël Dicker est très attendu par ses nombreux fans

Comme aime à le faire l’écrivain helvète, les chapitres sont bien découpés et les personnages très léchés se laissent découvrir peu à peu, avec la dose de suspense nécessaire pour ne pas avoir envie de lâcher le roman. Il laisse ainsi s’entremêler différentes histoires, pour au final tisser un gigantesque et passionnant canevas.

Une Suisse moins paisible qu’il n’y paraît

Chose d’emblée étonnante : Joël Dicker se met lui même en scène ou en tout cas un troublant double littéraire. A la suite d’un chagrin d’amour, le jeune auteur décide de se mettre un peu au vert dans un palace de Verbier, une station suisse huppée. Il découvre alors que la chambre 622 a été renommée 621 bis. La raison ? Un meurtre perpétré quelques années auparavant dans ces lieux. Après s’être lié d’amitié (et un peu plus) avec une jeune femme qui l’admire, il va enquêter sur cette mystérieuse mort, tout en écrivant son prochain roman. L’occasion pour le lecteur de s’infiltrer au sein des vies des protagonistes de ce meurtre. Un fils de banquier mauvais en affaire mais promis à la Présidence de la banque, un «concurrent» aussi beau que doué en toute chose, une femme infidèle et très amoureuse, les services secrets suisses et un mystérieux et machiavélique personnage prêt à tout pour prendre le pouvoir. Si on ne peut pas plus en dévoiler, une chose est certaine, ce nouveau roman de Joël Dicker est un très bon cru et ne devrait pas décevoir ses fans.

Son livre le plus intime

En plus du triangle amoureux et de l’intrigue policière à rebondissements se déroulant sur plus de trente années, ce roman de Joël Dicker est clairement le plus intime de l’auteur. Pour la première fois, il emmène ses lecteurs dans sa Suisse natale, entre Genève et les Alpes suisses. On y suit notamment l’auteur (ou plutôt son double littéraire) jusque dans son appartement et à sa table de travail. L’écriture y apparaît comme une passion, certes, mais aussi une source de problèmes pour l’homme qui, trop pris par ses intrigues de papier, en vient à perdre son grand amour. Enfin, l’écrivain en profite pour rendre à plusieurs reprises, un vibrant hommage à Bernard de Fallois, son éditeur disparu et adoré, qui a su le défendre alors qu’il était encore totalement inconnu.

Le dernier roman de Joël Dicker, «La disparition de Stéphanie Mailer», a été le livre le plus vendu en France en 2018. Avec la ré-ouverture des librairies le 11 mai, il est fort à parier que l’auteur saura une fois encore séduire des milliers de lecteurs très rapidement. Cette «énigme de la chambre 622» avait déjà été imprimée à hauteur de 400 000 exemplaires en vue de sa sortie en mars.

L’énigme de la chambre 622, éd. De Fallois, 576 p., 23 euros.





Source link

Autres articles à lire

Amanda Gorman : son poème évènement pour l’investiture de Joe Biden publié dès le mois de mai en France

adrien

Le Musée du Louvre rouvre lundi en version post-Covid

adrien

Espagne : le parlement en passe de légaliser l’euthanasie

adrien

🔴 DIRECT – Investiture de Joe Biden : le futur président vient d’arriver au Capitole pour la cérémonie

adrien

Noël 2020 : les meilleures idées pour les fans de super-héros

adrien

Brésil : manifestations pro et anti Bolsonaro pour la fête nationale

adrien