heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Régionales en PACA : Thierry Mariani en tête des intentions de vote


Si le premier tour des élections régionales avait lieu dimanche prochain, la liste du Rassemblement national, conduite par le député européen Thierry Mariani, arriverait en tête des intentions de vote, selon un sondage Opinion Way pour CNEWS dévoilé ce vendredi 4 juin.

Il survole ses adversaires. Au premier tour du scrutin, l’ancien député (UMP puis LR) du Vaucluse, rallié à Marine Le Pen depuis janvier 2019, serait en effet crédité de 42% des intentions de vote. 

C’est dix points de plus comparé à la liste des Républicains, du MoDem et d’Agir, menée par le président sortant de la région PACA, Renaud Muselier (32%).

Enfin, Thierry Mariani devancerait nettement la liste d’union de la gauche (EELV, PS, PC et Génération.s) dirigée par Jean-Laurent Félizia (16%).

A noter qu’aucune des autres listes représentées n’obtiendrait au moins 10% des suffrages exprimés, soit le seuil minimum pour que leur chef de file soit présent au second tour.

Par ailleurs, il est également à souligner que dans cette étude, réalisée cette semaine auprès d’un échantillon de 1.004 personnes inscrites sur les listes électorales de PACA, 27% des personnes sondées n’ont pas exprimé d’intention de vote.

Thierry Mariani populaire chez les jeunes

Autre enseignement de cette étude, il apparaît que Thierry Mariani est particulièrement populaire parmi les électeurs les plus jeunes. En effet, il obtiendrait le score le plus élevé chez les moins de 35 ans (32%, contre 24% pour Renaud Muselier, deuxième) et 46% chez les 35-49 ans (contre 25% pour Renaud Muselier, deuxième là encore).

Concernant la répartition par catégorie socio-professionnelle des répondants, le candidat du Rassemblement national obtient également les scores les plus hauts à la fois chez les CSP+ (34% des intentions de vote contre 30% Pour Renaud Muselier), les CSP- (51% Vs 22% pour le président sortant de PACA) et les inactifs (41% Vs 40%).

Mariani élu au second tour dans tous les cas

Finalement, Thierry Mariani est dans ce sondage donné vainqueur des régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur des 20 et 27 juin, et cela dans les deux configurations les plus probables au second tour.

En effet, dans l’hypothèse d’une triangulaire avec présence de la liste d’union de la gauche, celle du rassemblement national raflerait 45% des voix. Celle des Républicains de Renaud Muselier arriverait deuxième (34%). Jean-Laurent Félizia, pour l’union de la gauche, serait lui troisième (21%). Attention toutefois car 26% des personnes interrogées n’ont pas exprimé d’intention de vote.

Dans l’hypothèse où la liste d’union de la gauche ne serait pas présente au second tour, le duel opposant Renaud Muselier à Thierry Mariani verrait ce dernier l’emporter en recueillant 52% des votes, contre 48% pour le président sortant de région. Mais la prudence doit toujours s’imposer dans la mesure où, ici, 36% des personnes interrogées n’ont pas exprimé d’intention de vote.

Surtout, la bataille entre les deux principaux adversaires promet d’être mouvementée. Présent ce jeudi 3 juin dans La Matinale de CNEWS, pour l’interview politique de Laurence Ferrari, Renaud Muselier a beau avoir pris le soin de mettre les choses au clair, le climat est de plus en plus délétère pour la conquête de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

Renaud Muselier : «Pas de pacte avec l'extrême droite»

Interrogé sur l’éventuelle tentation pour certains électeurs de droite de se tourner vers les candidats du Rassemblement national, le président sortant de région a estimé que cette tentation «a toujours eu lieu».«Il y a toujours une tentation pour une partie de la droite de se marier avec l’extrême droite. Toujours», a-t-il insisté. Et de souligner : «Les lignes ont été rappelées par Christian Jacob : pas de pacte avec l’extrême droite. La ligne, elle est très claire».

Mais preuve que l’air est de plus en plus électrique, mardi, Renaud Muselier a porté plainte contre son rival, Thierry Mariani accusant la droite d’avoir négligé la sécurité dans les transports. Des «fake news» pour Renaud Muselier qui a donc décidé de le poursuivre.



Source link

Autres articles à lire

Le roi des Belges a rencontré sa demi-soeur pour la première fois

adrien

Cigarette électronique : l’OMS dénonce des produits «dangereux» et veut une réglementation sévère

adrien

L’Allemagne va restituer au Nigeria des oeuvres pillées par les soldats britanniques

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus : pas de reconfinement mais de nouvelles restrictions à partir de dimanche, annonce Jean Castex

adrien

Côte d’Azur : pendant le confinement, des commerçants n’hésitent pas à travailler au noir

adrien

Voici 6 alternatives au café et au thé pour booster son énergie

adrien