heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Régionales en Île-de-France : Laurent Saint-Martin avance son programme pour les jeunes


A la veille de la présentation officielle de sa liste parisienne, le candidat LREM aux régionales en Île-de-France, Laurent Saint-Martin, a avancé dans le JDD de ce dimanche 16 mai son programme en faveur des jeunes.

«Ma priorité sera de parler aux jeunes», a ainsi fait savoir celui qui est député dans le Val-de-Marne (94). Dans le Journal du Dimanche, Laurent Saint-Martin a annoncé que ces derniers seraient «la grande cause régionale de [son] mandat», avec l’«ambition de donner des perspectives à tous les jeunes qui ont des projets et d’aider ceux qui ont des problèmes».

Pour ce faire, l’élu de la majorité présidentielle prévoit d’investir pas moins de 4 milliards d’euros sur la mandature pour rénover les lycées déjà existants, à commencer par les plus vétustes, de créer 15.000 nouvelles places mais aussi de construire 10 nouveaux lycées-campus.

Laurent Saint-Martin a été élu député du Val-de-Marne en 2017.

Il a également imaginé le dispositif «1 jeune, 1 mentor», dont le principe sera de «favoriser une relation moins étanche entre la vie professionelle et l’enseignement secondaire». Au total, il envisage donc de former 200.000 mentors, recrutés bénévolement parmi les étudiants, les apprentis en formation ou des professionnels expérimentés.

«Un revenu d’urgence»

Par ailleurs, Laurent Saint-Martin veut mettre un place un «revenu d’urgence de 500 euros par mois» pour les 16-25 ans «non scolarisés, au chômage ou sans formation», «pendant quelques mois […] le temps de rebondir». Cette aide pourrait aider jusqu’à 40.000 jeunes en grande difficulté et coûterait 20 millions d’euros par mois plein, selon ses estimations. 

Sa mesure phare pour la jeunesse sera de créer le «capital jeune» pour lequel la Région se portera «caution». C’est-à-dire «une garantie régionale qui permettra [aux 18-30 ans] qui veulent monter leur boîte ou créer un projet d’emprunter 5.000 euros ou plus à la banque». L’élu estime en effet que 10.000 Franciliens voudraient créer une entreprise, mais n’ont pas d’apport pour le faire.

Laurent Saint-Martin, candidat LREM aux régionales en Ile-de-France.

Par ailleurs, il souhaite «implanter des pépinières de microentreprises dans les lycées et les universités» de la région mais encore «augmenter de moitié le budget de construction de logements pour les apprentis, qui résident» selon lui «trop souvent loin de leur lieu de travail».

A noter que Laurent Saint-Martin a annoncé qu’il présenterait «154 propositions précises et chiffrées» à la fin du mois de mois. Un travail qui lui aurait pris, selon lui, «plus de huit mois».



Source link

Autres articles à lire

Serge Gainsbourg est mort il y a trente ans : un hommage en livres, films, musique, expos et balades

adrien

Finale NBA : Miami maintient le suspense

adrien

Le Châtelet s’installe hors les murs et investit la place du Châtelet un dimanche par mois

adrien

Qu’est-ce l’immunité croisée, qui pourrait permettre de lutter contre le Covid-19 ?

adrien

DIRECT – Coronavirus : une rentrée masquée de la France à la Russie

adrien

The Voice Kids : comment va se passer la finale ?

adrien