heureux-qui.com
Fil Info

Reconfinement : ce qu’il faut retenir des annonces de Jean Castex

Notez cet article


Le Premier ministre Jean Castex a présenté jeudi soir depuis Matignon les mesures misent en place pour le reconfinement qui entre en vigueur dès ce vendredi en France pour lutter contre la deuxième vague de l’épidémie.

Au lendemain de l’allocution d’Emmanuel Macron pour annoncer le reconfinement, mercredi, le pensionnaire de Matignon est rentré dans le détail des restrictions. Il est d’abord revenu sur cette deuxième vague dont «personne n’avait prévu une flambée si violente et si rapide». Jean Castex a également prévenu qu’il n’existait «pas d’autres solutions» que le confinement dont les mesures restrictives seront différentes par rapport au mois de mars.

Toutes les restrictions concernent seulement la France métropolitaine et la Martinique. Beaucoup de mesures de mars et avril seront reconduites.

Le retour de l’attestation de sortie

Il ne sera possible de quitter le domicile que sous certaines raisons et avec une attestation. Les Français pourront ainsi sortir pour faire leurs courses alimentaires, se rendre sur leur lieu de travail ou en revenir, pour des motifs médicaux (hôpital, pharmacie), des motifs familiaux impérieux, l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires, une convocation judiciaire ou administrative, une participation à des missions d’intérêt général comme les maraudes des associations de lutte contre la pauvreté ou les distributions d’aide.

En possession d’une attestation, une sortie d’une heure est autorisée pour l’activité physique (jogging, marche), prendre l’air ou sortir les animaux de compagnie. Elle devra se faire dans un rayon d’un kilomètre autour du domicile. Nouveauté par rapport au premier confinement, les parcs, forêts, jardins et plages resteront ouverts.

Deux attestations permanentes pourront être délivrées, l’une par les employeurs pour justifier les trajets entre le domicile et le travail, l’autre par les établissements scolaires pour accompagner un enfant à l’école ou aller le chercher. 

Les fonctionnaires et indépendants pourront présenter leurs cartes professionnelles ou tout autre justificatif.

Des dérogations seront également accordées pour se rendre dans les services publics. Ainsi, les guichets de la Poste ou des banques resteront ouverts.

Une tolérance pour le week-end de la Toussaint

Il est possible de se rendre à une formation, si ce n’est pas possible de l’effectuer à distance, à un examen ou un concours (comme le permis de conduire). Se rendre chez la famille ou les amis est interdit et même de se déplacer au-delà d’un kilomètre. Il n’est pas non plus possible de voyager sur le territoire national. Il y a cependant une tolérance pour ce week-end de sortie de vacances de la Toussaint.

Une amende forfaitaire de 135 euros sera appliquée si on ne peut pas présenter de justificatifs.

Jean Castex a également annoncé que les frontières intérieures resteraient ouvertes mais celles de l’extérieur seront fermées sauf pour les déplacements des résidents français. Les personnes qui souhaitent se rendre en France doivent présenter un test négatif 72 heures à l’avance. En cas de manque, un test sera imposé.

30 personnes pour les enterrements, six pour les mariages

Si les bars, restaurants, commerces autres que première nécessité, les salons, les foires et les expositions sont fermés, les dérogations du printemps seront maintenues (station-service, laveries, tabac, opticien, équipement informatique…).

Par rapport au premier confinement, d’autres établissements pourront rester ouverts comme les commerces de gros pour l’approvisionnement des entreprises, les crèches, les établissements périscolaires, les hôtels et les hébergements, les structures de santé et les transports en commun.

Les conservatoires, clubs de sport restent, eux, fermés. Les restaurants pourront restés ouverts pour les activités de livraison et de retrait de commandes.

Les lieux de cultes restent ouverts mais les cérémonies religieuses sont interdites sauf pour une limite de 30 personnes concernant les enterrements et de six pour les mariages.  

Retrouvez l’actualité sur le Coronavirus ICI



Source link

Autres articles à lire

Toulouse, Marseille, Lyon, Bordeaux, Lille… ces villes qui pourraient passer sous pavillon EELV

adrien

Equipe de France : qui a déjà sa place dans la liste des 23 pour l’Euro ?

adrien

Concert du DJ The Avener à Nice : des milliers de personnes rassemblées, les internautes indignés

adrien

Les 6 meilleurs appareils photos de 2020

adrien

Ces 5 produits d’entretien naturels à avoir absolument chez soi

adrien

«Nous sommes maltraités» : une pétition envoyée à Olivier Véran pour plus de moyens dans les maternités

adrien