heureux-qui.com
Fil Info

Reconfinement : ce que pourrait annoncer Emmanuel Macron

Notez cet article


Alors que la perspective d’un reconfinement se rapproche, et qu’une prise de parole d’Emmanuel Macron paraît désormais imminente, les Français se demandent ce que pourrait annoncer le chef de l’Etat.

De sources concordantes, il apparaît aujourd’hui de façon assez claire que le président de la République est soumis, au sein même de son gouvernement, à au moins deux courants contraires.

Dans l’intimité du Conseil de défense sanitaire, point d’étape crucial pour faire le point sur les mesures à prendre face à la propagation du coronavirus, Emmanuel Macron serait en effet tiraillé entre les partisans d’un confinement strict, ligne majoritairement défendue par les médecins, et les défenseurs d’un confinement plus souple, censé notamment limiter la casse au plan économique. 

Preuve que la situation est pressante, et que le couvre-feu apparaît à présent «insuffisant», selon les mots du ministre de la Santé Olivier Véran, deux Conseils de défense sanitaire ont déjà eu lieu cette semaine, et un troisième pourrait avoir lieu également ce week-end. 

Et à ce stade, ce sont trois scénarios qui se détachent. Ce faisant, Emmanuel Macron pourrait porter son choix sur l’un d’entre eux, alors qu’une prise de parole de sa part est évoquée pour ce dimanche soir ou en tout début de semaine prochaine.

Un couvre-feu en semaine, un confinement le week-end

Premier scénario, le président de la République pourrait décider de maintenir le couvre-feu, mais seulement en semaine, puisqu’il serait complété par un confinement le week-end.

Un plan d’attaque qui pourrait par ailleurs être lui-même renforcé avec une restriction voire une interdiction des déplacements entre régions et / ou un rallongement des vacances de février.

Un confinement «allégé» comme à l’automne

Deuxième scénario sur la table et solution intermédiaire, Emmanuel Macron pourrait décider de mettre en place un confinement allégé, peu ou prou similaire à celui qui avait été mis en place à l’automne dernier.

Dans ce scénario, les écoles et les commerces resteraient donc ouverts, du moins partiellement. 

De quoi contenter le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. Lundi 25 janvier, ce dernier avait en effet répété qu’il n’était pas favorable à la fermeture des écoles en cas de troisième confinement en France. Il s’était également dit réticent à prolonger les vacances d’hiver.

Un confinement strict, identique à celui du printemps 

Dernier scénario, et le plus redouté, Emmanuel Macron pourrait faire le choix de remettre en place un confinement strict, c’est-à-dire identique à celui des mois de mars et avril 2020.

La France serait donc ici à nouveau remise sous cloche, les écoles et commerces non essentiels fermés.

L’hypothèse d’un confinement strict paraît d’ailleurs être celle qui tient le plus la corde.

Après avoir été évoquée, mercredi 27 janvier, par le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, elle a ainsi semblé à nouveau émerger, ce jeudi, lors du point presse d’Olivier Véran.

Si le ministre de la Santé n’a fait aucune annonce en ce sens, il a toutefois déploré que la situation sanitaire se tend à nouveau dans les services de réanimation du pays.

Aujourd’hui, «il y a plus de 3.100 patients hospitalisés en réanimation et 27.000 patients admis à l’hôpital au total pour Covid-19», a-t-il déclaré.

Or, «il y avait 3.300 patients en réanimation au commencement du confinement d’octobre», a souligné Olivier Véran.

Pour limiter la casse, alors que l’épidémie, sur fond de variants du coronavirus, inquiète de plus en plus, un confinement «serré», pour reprendre les mots de Gabriel Attal pourrait bien être enclenché.

Pour trancher, Emmanuel Macron a commandé de nouvelles études et c’est sur la base de celles-ci qu’il livrera son verdict à la nation. Peut-être dès dimanche soir, donc.

A voir aussi



Source link

Autres articles à lire

Plus de 50 Etats africains demandent une enquête de l’Onu sur le «racisme systémique» aux Etats-Unis et ailleurs

adrien

Chèque alimentaire : montant, conditions, date de mise en place, tout savoir sur cette prochaine aide

adrien

Le maire de Bron, en banlieue lyonnaise, menacé de décapitation

adrien

Justin Trudeau victime d’un canular de deux Russes s’étant fait passer pour Greta Thunberg

adrien

Police : Gérald Darmanin et Audrey Pulvar vont s’expliquer

adrien

Loft Story a 20 ans : ces émissions de télé-réalité qui ont marqué les esprits

adrien