heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Réalité étendue : tout savoir sur les studios TV et ciné du futur


C’est une révolution pour le secteur de l’audiovisuel. Alors que les films, séries et plateaux de TV sur fonds vert ou bleu sont largement répandus, une nouvelle technologie commence doucement à leur succéder. La réalité étendue, ou XR pour extended reality, offre un nouveau degré d’immersion impressionnant. Un premier studio XR vient d’ouvrir en France.

Baptisé Pure View et installé à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), ce lieu de 915 m2 entièrement tourné vers la XR sera notamment particulièrement mis en avant le 30 juin prochain sur M6, lors de «La Soirée Extraordinaire», un show entièrement tourné avec cette technologie.

Il peut paraître loin le temps où avec trois bouts de tissus le génie artistique de Lawrence W. Butler avait permis d’utiliser le premier fond vert en 1940 pour le tournage du film Le Voleur de Bagdad. Si son idée a depuis largement été reprise, tout Hollywood tourne encore de nombreuses scènes avec cette technique. Dans le cas de la réalité étendue, les moyens mis en place nécessitent un investissement coûteux mais qui promettent une immersion sans précédent.

C’est d’ailleurs en suivant ce principe que la série The Mandalorian (Disney+) a été tournée en grande partie. En lieu et place des surface vertes ou bleues, les studio XR reposent sur l’usage de panneaux intégralement recouvert d’écrans Oled, y compris sur le sol. «Nous utilisons l’équivalent d’un demi-cube d’écran où les acteurs peuvent se mouvoir dans un environnement où les décors sont projetés en temps réel. Les caméras vont alors filmer la scène, tandis que d’autres éléments en 3D vont être ajoutés dans l’image en réalité augmentée, créant une illusion de perspective», explique à CNEWS Pierre-Guy di Costanzo, directeur du studio Pure View. Les bords des écrans qui dépassent du cadre de ce demi-cube disparaissent ensuite lorsqu’ils sont complétés numériquement. Le décor paraît alors immense, tandis que le réalisateur peut voir le résultat en temps réel sur un écran (photo ci-dessous).

photo_pure_view_xr_studio_12-taille640_60d48b06a7c94.jpg

«Ici l’acteur voit où il met les pieds et l’interaction avec le décor est plus simple. Pour renforcer cette immersion, l’éclairage est également facilement ajustable avec un jeu de LED afin de donner la sensation que les acteurs sont sur place. Si l’on prend le cas d’une voiture par exemple, placer celle-ci dans un décor en fond vert rend compliqué le traitement des reflets sur la carrosserie, dans le cas du studio XR ce n’est plus un problème», explique ainsi Pierre-Guy di Costanzo.

Voyager sans se déplacer

La pandémie a d’ailleurs démontré l’intérêt de la réalité étendue. Les tournages étant devenus plus compliqués, il a été possible de réaliser des séries grâce à ce procédé. «C’est le cas d’une série shootée à bord d’un train où il n’y a eu besoin que d’un wagon et de faire défiler des décors sur les écrans», relève Pierre-Guy di Costanzo. Une technologie qui devrait toutefois continuer de s’afficher en complément des autres solutions. «La réalité étendue ne remplace pas tout, souligne-t-il. Les décors réels sont encore importants et le fond vert permet encore de faire de nombreuses choses en post-production».

Mais pour les studios XR, l’avenir semble tout tracé. Des tournages publicitaires au cinéma, en passant par les émissions et même les performances de concert live, cette technologie apporte une nouvelle dimension.



Source link

Autres articles à lire

L’ambassade de Chine s’en prend violemment à un chercheur français

adrien

Prix Goncourt : l’Académie a fixé la date de proclamation

adrien

Les meilleures BD de juillet

adrien

James Bond : une intelligence artificielle dévoile le nom du meilleur successeur de Daniel Craig

adrien

«In petto», «poudre de perlimpinpin», «saut de cabri», «galimatias»… : les expressions étonnantes d’Emmanuel Macron

adrien

Jean-Michel Blanquer annonce un plan de lutte contre le décrochage scolaire

adrien