heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Qu’est-ce que le «chief of staff», l’un des postes les plus influents et importants de la Maison Blanche ?


Le prochain chef de cabinet de la Maison Blanche («chief of staff» en anglais), sera Ron Klain. La nomination de ce dernier a été annoncée par Joe Biden ce 11 novembre, alors que Donald Trump n’a toujours pas concédé sa défaite lors de l’élection présidentielle. Cela n’empêche pas le président élu de préparer la transition, et choisir Ron Klain était l’une des étapes les plus importantes.

En effet, le chef de cabinet aux Etats-Unis est l’un des conseillers les plus puissants de la Maison Blanche. Celui-ci est en contact permanent avec le président, dirige les équipes du gouvernement pour appliquer le programme politique et est souvent au courant de ce qui se passe dans le pays avant le chef d’Etat.

Lors des attentats du 11 septembre par exemple, c’est le chef de cabinet de George Bush, Andrew Card, qui annonce au président que des avions sont entrés en collision avec les tours du World Trade Center. Celui-ci était alors dans une salle de classe devant de jeunes élèves. 

Même le vice-président, qui a un rôle avant tout symbolique outre-Atlantique, ne peut pas revendiquer une place aussi influente au sommet de l’Etat américain. «Vous pourriez très bien défendre l’idée que le chef de cabinet de la Maison Blanche est le deuxième poste le plus puissant du gouvernement», déclare James Baker III, ancien chef de cabinet de George H.W. Bush, dans un article de Business Insider. Quelques lignes plus loin, Robert Reich, qui a occupé la fonction pour Bill Clinton, explique que «sans un bon chef de cabinet, un président ne sait franchement pas ce qu’il fait».

Un poste courtermiste 

Le souci étant qu’avec le temps, l’homme (jamais une femme n’a été choisie pour ce rôle) en charge de ces responsabilités était un fusible évident. Créé en 1946, le poste n’était occupé que par une ou deux personnalités pendant les mandats présidentiels jusqu’au début des années 1980. Depuis, il est devenu particulièrement instable. Ronald Reagan en aura eu quatre, tout comme Bill Clinton, Barack Obama ou encore Donald Trump. Depuis 2000, seuls deux auront réussi à tenir les quatre années d’un mandat présidentiel : Joshua Bolten (George W. Bush) et Denis McDonough (Barack Obama). Un chiffre peu élevé alors que l’on compte 12 chefs de cabinet sur la même période. 

Opposants lors de la dernière primaire démocrate, ces quatre là pourraient vite se retrouver

Le lien de confiance entre un chef de cabinet et son président doit être très important, sans quoi la politique du gouvernement ne saurait être appliquée avec efficacité. C’est pourquoi la nomination de Ron Klain par Joe Biden n’est pas une surprise. L’homme de 59 ans occupait déjà ce rôle pour le démocrate lorsque celui-ci était vice-président. De plus, il avait été nommé par Barack Obama comme coordinateur de la Maison Blanche pour la gestion d’Ebola en 2014. Il a donc les connaissances suffisantes pour aider Joe Biden à gérer une crise sanitaire comme le Covid-19 dès la prise de fonctions de celui-ci. 

Retrouvez toute l’actualité des Etats-Unis ICI



Source link

Autres articles à lire

Vaccination contre le Covid-19 : rendez-vous, calendrier… les démarches à suivre

adrien

10 ans après sa création, le Grand Paris se cherche encore

adrien

Prix Goncourt : l’Académie a fixé la date de proclamation

adrien

Vincent Dedienne : «Catherine Deneuve est une grande déconneuse»

adrien

Le Village préféré des français : découvrez les 14 finalistes

adrien

The Boys : qui est Soldier Boy, le personnage qui fera son apparition dans la saison 3 ? (SPOILERS)

adrien