heureux-qui.com
Fil Info

Quels sont les principaux facteurs à l’origine de l’essor de la Fintech ?

Notez cet article


Qu’il s’agisse des cagnottes en ligne ou du financement participatif, le secteur bancaire a connu des évolutions remarquables ces dernières années. Dans ce contexte, les Fintechs tentent de se démarquer en proposant des services financiers en adéquation avec les nouvelles technologies.

Qu’est-ce que la Fintech ?

Appelée technologie financière en version française, la Fintech regroupe de jeunes start-up qui cherchent à marier l’univers high tech et la finance. Selon le président de France FinTech, Alain Clot, les dernières innovations technologiques et numériques permettent de “traiter des problématiques existantes ou émergentes de l’industrie des services financiers”.

Des services de paiement au stockage des données bancaires, les domaines d’activité de la Fintech sont très variés. Parmi les acteurs les plus en vue de la Fintech, on retrouve la plateforme de crédits à la consommation Younited Credit. Agréé par l’ACPR, elle est actuellement la première plateforme de financement aux particuliers.

Ambitieuse, la jeune entreprise propose des services innovants pour se démarquer des acteurs traditionnels de la sphère bancaire : démarche 100 % en ligne, réponse aux demandes de financement en 24 h, etc. Tournée vers l’innovation, Younited Credit s’est aussi récemment lancée dans le BtoB.

Comment expliquer le dynamisme de la Fintech ?

D’après les données de KPMG, la Fintech a attiré pas moins de 31 milliards de dollars d’investissements pour l’année 2017. Plusieurs raisons expliquent un tel succès parmi lesquelles :

  • Les récentes avancées technologiques : cloud computing, chatbots, intelligence artificielle, analyse des mégadonnées (ou big data), etc.
  • Les nouvelles obligations en matière de mobilité bancaire : la loi du 6 août 2015 a pour objectif de dynamiser la concurrence dans le secteur bancaire. Par ailleurs, la législation sur le fonctionnement participatif de 2014 a mis fin au monopole bancaire, favorisant ainsi l’émergence de plateformes de prêt.
  • L’attrait des Français pour les offres en ligne : de plus en plus de personnes consultent leurs comptes en ligne et recherchent sur Internet des informations sur les différents services bancaires.

Les risques liés à l’essor de la Fintech

Le succès irrésistible des Fintechs n’est pas sans poser un certain nombre d’interrogations quant à la sécurité des données ou des transactions bancaires. D’après la Banque de France, les Fintechs peuvent engendrer de “nouvelles vulnérabilités” dans l’univers de la finance, en accroissant notamment le risque de blanchiment d’argent. Axées sur les technologies numériques et les potentialités offertes par Internet, les Fintechs proposent également l’ensemble de leurs services sur le web. De ce fait, les fraudes en ligne, vols de données et autres actes de cybercriminalité sont autant de menaces réelles que les acteurs de la Fintech doivent prendre en compte.

Le boom rencontré actuellement par la Fintech a des répercussions notables dans le monde de la finance. Afin de séduire de nouveaux clients et concurrencer les établissements bancaires traditionnels, les Fintech misent sur une utilisation pertinente des innovations technologiques.



Source link

Autres articles à lire

Marc Levy : «les lanceurs d’alerte constituent la nouvelle Résistance»

adrien

Etats-Unis : les consultations pour tentative de suicide ont explosé chez les adolescentes durant la pandémie

adrien

États-Unis, Canada, Singapour… Quels pays vaccinent déjà les enfants ?

adrien

Shady part of me : la pépite vidéoludique de fin d’année

adrien

Ces fruits à ne pas mélanger dans une corbeille

adrien

Faut-il supprimer le couvre-feu à 23h ?

adrien